samedi 29 novembre 2003

LES ABSENCES DU CAPITAINE COOK


LES ABSENCES DU CAPITAINE COOK 

Quatrième page de couverture
"De James Cook, dont le navire The Adventure quitta Plymouth pour les mers australes le 13 juillet 1772, qui découvrit la Nouvelle-Zélande et Tahiti, navigateur infatigable et digne de Napoléon pour l'esprit de conquête, affichant d'ailleurs le même petit air fat et borné, il ne sera pour ainsi dire pas question dans ce livre, comme son titre très honnêtement nous en avertit. C'est jouer franc jeu. 

En revanche, comme partout où le capitaine Cook n'osa s'aventurer par crainte de trop grands périls, on y rencontrera notre homme, curieux personnage, comme chez lui dans ces contrées où tout peut arriver : deux femmes naître attachées par les cheveux et traverser l'existence ainsi sans se soucier l'une de l'autre, un vieux préhistorien perdre la mémoire de tous les événements postérieurs au paléolithique, ou encore un ermite distrait périr par noyade dans les sables du désert."
 

Mes impressions:
Je pourrais vous parler de tout sauf du livre, ça illustrerait assez bien son contenu. Pour le "vrai" résumé je vous renvoie au message ci-dessus.
Suggestion d'accompagnement pour la lecture de ce roman: mojito, liqueur d'herbes, tequila frappé, ça aide !

Bon, plus sérieusement (si j'y arrive), il est frappadingue ce type, c'est la 1ère fois que je lis un truc comme ça, vraiment, à ne pas mettre entre toutes les mains, public averti, c'est du délire au sens propre du terme.

Ce qui est fort, c'est que l'auteur arrive à lier entre eux des idées et des sujets qui n'ont aucun rapport entre eux, on passe du coq à l'âne de façon très lisse, je devrais dire on glisse du coq à l'âne, il a l'art de la digression, c'est original, loufoque, surprenant, hors du commun.

C'est de l'absurde-fiction, de l'anti-histoire par excellence, ou plutôt, pour reprendre le titre, l'absence d'histoire. Chaque chapitre vit son propre délire, les réflexions semblent anodines mais sont percutantes, et puis c'est quand même bien écrit.

Maintenant on aime ou on n'aime pas...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...