samedi 28 février 2004

OCÉAN MER


OCÉAN MER 

traduit de l'italien par Françoise Brun


J'ai trouvé que c'était à mi-chemin entre Soie et City, et dans l'aspect poétique, et dans l'aspect déjanté, et City reste toujours mon préféré de Baricco à ce jour, ça c'est vraiment pour le côté déluré que j'apprécie chez lui. En fait les passages de Océan Mer où l'auteur délire le plus m'ont accrochée mais pas trop le reste, et c'est donc surtout vers la fin que j'ai commencé à apprécier ce livre. On se sent d'ailleurs récompensé quelque part d'avoir tout lu car au début, on avance à tâtons sans trop savoir où on va, et à la fin, la logique du récit est plus ou moins rétablie. 
Mes personnages coup de coeur: le peintre (évidemment), Bartleboom et le père Pluche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...