mardi 20 juillet 2004

PARS VITE ET REVIENS TARD


PARS VITE ET REVIENS TARD

Pas mal, pas mal du tout même. L'intrigue est plutôt originale sur le fond, il fallait y penser (je ne parle pas du dénouement abracadabrant impliquant les liens de famille qui expliquent tout mais plutôt de la mise en place d'une intrigue à énigmes faisant appel à l'Histoire), mais ce qui a surtout animé ma lecture, ce sont les personnages : le crieur et l'originalité de son gagne-pain (je trouve ça génial, et les annonces sont à mourir de rire - très réalistes), le lettré, quel tandem au début!, et puis bien sûr et surtout Adamsberg, un commissaire hors du commun (comme dans tous les romans ^_^) dont les spécificités (perte de mémoire des noms, tenue vestimentaire, enquête à l'intuition, etc) m'ont bien amusée (j'ai mis du temps à m'habituer à lui et à l'apprécier par contre).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^