mardi 14 février 2012

BEFORE I GO TO SLEEP


BEFORE I GO TO SLEEP

AVANT D'ALLER DORMIR )


Christine, la narratrice, vit un cauchemar sans nom. Chaque matin, elle se réveille en ayant tout oublié de la veille et des jours précédents, et cela... depuis près de 20 ans!
L'homme à ses côtés lui réapprend chaque matin qu'il est son mari mais il ne lui évoque rien. Les évidences sont pourtant là. Chaque jour, elle doit redécouvrir qui elle est elle-même. Les quelques souvenirs qui émergent remontent à l'enfance, l'adolescence, ou à sa vie de jeune adulte, mais depuis son accident à ce jour, c'est le black-out total.
Elle est atteinte d'une forme d'amnésie qu'un médecin va essayer de l'aider à combattre en l'incitant à écrire, dans un carnet, ses souvenirs de la journée... avant d'aller dormir .
Des souvenirs qui, au fur et à mesure qu'ils surgissent, réveillent des doutes et des suspicions...
  
Plus que l'ovation de Dennis Lehane en couverture ou les divers avis enthousiastes, c'est vraiment le sujet du roman qui m'a attirée et séduite.
J'aime ce genre d'intrigues où le narrateur est amnésique et doit écrire un journal pour reconstruire son passé, et par là même, son présent. Rien de purement original donc, ce roman m'a un peu évoqué Robe de marié de Pierre Lemaitre, ou Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet d'Antoine Bello, par contre littérairement parlant, c'est une vraie prouesse ici. C'est un thriller psychologique terriblement efficace mais avant tout, une histoire dramatique, narrée avec brio!

Le récit est captivant, un vrai page-turner, mais il impose son rythme, ni trop lent, ni trop rapide, le tempo parfait, sans faire palpiter ou angoisser votre esprit exagérément. La tragédie de la vie de la narratrice est finement exposée, le récit de sa vie subtilement délayé. au fur et à mesure que ses souvenirs de la journée s'articulent dans son journal.
L'intrigue se développe avec cohérence, torturant quand même un peu l'esprit pour démêler les vrais souvenirs de l'imagination ou la fabulation, et les souvenirs de souvenirs, jouant avec la plausibilité de paranoïa de la narratrice sans jamais orienter le lecteur vers une voie ou une autre, le forçant lui-même à un travail de mémoire, sans que ce soit non plus astreignant ou éprouvant.
La construction du récit même est subtile, intelligemment agencée, tout est pensé sans fausse note, ce qui rend ce récit et la forme d'amnésie de Christine fortement réalistes.
J'ai vraiment apprécié le fait qu'on ne voit tout qu'à travers les yeux de Christine, qu'on ne redécouvre son passé qu'à travers ses souvenirs et ce qu'elle voit, qu'on vit très précisément ce qu'elle vit. On avance pas à pas en même temps qu'elle, c'est particulièrement prenant!
  
Bref, je ne suis pas passée loin du coup de coeur, mon bémol résidant dans le côté un peu classique (mais terrible!) de l'intrigue en ce qui concerne la conclusion et les faits liés à cette amnésie (mais je ne peux en dire plus ^^). J'ai par contre beaucoup aimé la fin (mais je ne peux en dire plus ^^).

Ce roman est en cours d'adaptation cinématographique, produit par Ridley Scott. 

L'avis de Pimprenelle, et maintenant, l'envie de découvrir La mémoire fantôme de Franck Thilliez suite au billet de Géraldine, la thématique de l'amnésie étant exploitée aussi. Ça m'intéresserait de voir comment c'est traité là aussi. 


L'auteur
S. J. Watson est un auteur anglais, né dans les Midlands en 1971. Il vit à Londres et a travaillé au sein du NHS (système de santé public du Royaume-Uni) durant un certain nombre d'années.
Avant d’aller dormir est son premier roman, publié dans 36 pays.
Ridley Scott en a acheté les droits d’adaptation cinématographique. Le tournage est prévu en 2011. 

12 commentaires:

  1. Oui, j'ai un truc à dire à ce sujet : c'est que ça a l'air bien intéressant ! Mais j'ai peur de me perdre dans ces souvenirs. est-il long ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas spécialement long, dans les 400 pages, et le genre captivant. Et pas de soucis pour se perdre dans les souvenirs, j'avais dû moi-même faire des pauses de 3 à 4 jours, pour cause d'emploi du temps chargé, deux ou trois fois pendant ma lecture, et je n'ai jamais perdu le fil de l'histoire!:)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour ta réponse. Je vais sûrement l'ajouter à ma wish list. Ca me changerait de ce que je lis d'habitude.

      Supprimer
    3. Je me l'étais fait offert aussi, car justement, j'étais intriguée, mais plein de doutes quand même quant à mon adhésion totale à l'intrigue. Très contente du cadeau au final.:)

      Supprimer
  2. Oui, en effet, on pense au roman de bello, après tout ce type d'amnésie n'existe pas qu'une foi. Bon, on verra...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est intéressant de voir comment l'état amnésique peut être abordé et exploité d'un roman à l'autre. Tiens, le professeur d'Ogawa est amnésique lui aussi! Que de coïncidences dans mes lectures en ce moment, amnésie et maths, je crois que j'ai eu ma dose pour l'année là!^^

      Supprimer
  3. Dans ma PAL depuis sa soritie tellement le pitch ressemble à celui de Bello. Je vais le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore Bello et j'ai une admiration sans borne pour son génie imaginatif, mais pour le coup, ici SJ Watson le surpasse, je trouve. Curieuse de lire ton avis!

      Supprimer
  4. Pfff, y'a trop de bons thrillers sur la blogo et dans les librairies depuis quelques mois je trouve. J'achète plus que je ne lis.... Et celui ci va arriver chez moi aussi ! En plus, je pense qu'il est sorti en poche, ou ne devrait pas tarder !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, s'il n'y avait que les thrillers...^^ J'évite les passages en librairie en ce moment, mon porte-feuille ne le supporterait pas, par contre c'est bib' à gogo!
      Je suis persuadée que tu aimeras ce livre! J'ai hâte aussi de le comparer avec Thilliez, même si ce ne sera pas très exactement comparable - pas le même type de thriller déjà.

      Supprimer
  5. Il me semble quand même que les avis sont assez partagés sur ce titre ! Mais je ne vais pas me faire ma propre opinion avant un bout de temps ... je crois que c'est le livre qui a le plus de réservations en cours à la biblio donc mieux vaut ne pas être pressée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu que les non conquis reprochaient principalement les longueurs et répétitions. Pour ma part, je n'y ai rien trouvé de pesant et surtout ils s'inscrivent dans une certaine logique narrative, et puis moi ça collait avec mon humeur et rythme du moment, ça joue aussi!
      Patience alors, mais j'imagine que tu as d'autres casseroles sur le feu.;)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...