vendredi 27 avril 2012

LE VIANDIER DE POLPETTE - TOME 1



LE VIANDIER DE POLPETTE 
 
              TOME 1 - L'AIL DES OURS
 
 
Que suis-je encore allée faire à m'embarquer dans une série, me suis-je dis en réalisant que j'avais encore un tome 1 entre les mains?! Heureusement, on ne reste pas sur sa faim une fois la dernière page atteinte, voire même, on peut poursuivre en cuisine en mettant en application certaines recettes généreusement partagées par l'auteur, Olivier Milhaud, qui semblent bien savoureuses et pas trop compliquées!
 
C'est ce qui m'a attirée d'ailleurs dans ce livre, je suis incurable à ce niveau, mais une BD qui parle de cuisine, pour moi, c'est le chant de la sirène pour un marin!

Polpette, ancien cuistot dans l'armée, se retrouve sans travail à la fin de la guerre. Fuyant les villes nouvelles où il ne se sent pas dans son élément, et après avoir longuement vadrouillé, il atterrit au Coq Vert, "une intrigante auberge nichée au coeur de la forêt." Il y officie pour le comte Fausto de Scaramanda, un personnage fantaisiste entouré de personnages non moins fantaisistes!
 
"Viandier" est un terme médiéval qui signifie "livre de recettes", mais plus qu'une succession de recettes plus goûteuses les unes que les autres, ce tome est aussi un récit d'aventures plein d'humour bon enfant et de fraîcheur, qui nous fait voyager à une autre époque dans un univers haut en couleur.
J'ai été progressivement séduite par son charme, jusqu'aux dessins de Julien Neel, simples mais pleins de chaleur .
 
Lecture très détendante et agréable. Trois tomes en prévision.       
 
Egalement commenté par Joëlle, Yaneck Chareyre, et bien d'autres.
   
Les auteurs
Olivier Milhaud naît en 1970 à Sète. Il grandit entre les petits plats de sa mère et ceux de sa grand-mère auxquelles il doit son goût pour la cuisine. Après un bac scientifique, il poursuit des études d'audiovisuel, exerce divers métiers et devient chargé de communication dans une grande banque. Il se consacre aujourd'hui à l'écriture et Le Viandier de Polpette, qu'il coscénarise, est son premier livre.
Julien Neel naît en 1976 dans la banlieue parisienne. Sa vision généreuse du monde, jamais mièvre, son optimisme, malicieux, sont servis par un style à l'efficacité ludique. En lecteur assidu de Georges Perec et de Raymond Queneau, Julien Neel apporte un soin talentueux à la structure de ses histoires et à ses choix narratifs.

6 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL, je l'ai dans ma PAL ! Et même observation : dans quoi je m'embarque avec ce tome 1? Mais bon hein c'est parti et en plus il ne recueille que des bons échos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une série en 3 tomes, c'est raisonnable encore, et surtout, les intrigues semblent indépendantes les unes des autres même si elles sont ancrées dans le même récit général, donc pas d'horrible suspense en attendant la suite.:)

      Supprimer
  2. Je trouve le titre très rigolo et cette lecture me tente beaucoup, beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis convaincue qu'elle te plaira! C'est vrai que le titre est assez accrocheur.:)

      Supprimer
  3. Bon, 3 tomes, c'est raisonnable ! Moi, j'ai pris à la bib les 2 tomes de Garduno; Je ne sais pas si tu connais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me parle oui, mais pas lu encore. Je fais une pause côté BD, j'en ai lu un peu beaucoup ces derniers temps, dont certaines dont les billets sont encore à rédiger...:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...