dimanche 26 août 2012

LE SOURIRE ÉTERNEL


LE SOURIRE ÉTERNEL

Ce que j'aime avec Gene Luen Yang, c'est sa façon de raconter les histoires. Elles n'ont l'air de rien, elles semblent gentillettes, amusantes, divertissantes, mais à chaque fois qu'on les termine, on reste un peu pensif, à cogiter sur ce qu'on vient de lire, comme si on se confortait dans une prolongation de l'histoire qui se passerait dans notre tête, et que le retour à la réalité allait être brutal.

C'est d'ailleurs un peu le sujet de ces trois histoires qui composent cette BD:
Le royaume de Duncan, qui met en scène Duncan, un chevalier qui espère gagner les faveurs de la princesse du royaume. Sa vie est remplie d'épreuves dignes d'un chevalier, mais la réalité est autrement plus amère.
Pappy Grippe-sou et le sourire éternel, où Pappy Grippe-sou est une grenouille aussi avare et capitaliste que Picsou et qui ne rêve que d'une chose : remplir sa piscine à ras bord de pièces d'or. Le sourire mystérieux qui apparaît dans le ciel va peut-être changer sa vie... 
Urgent request (j'ai particulièrement aimé celle-ci) est l'histoire d'une employée de bureau dont la vie monotone se verra bouleversée le jour où elle reçoit un email d'un prince nigérian lui demandant de l'aide financière pour sauver sa famille de la misère.

Dans chacune, on navigue entre rêve et réalité (la 4è de couv' le dit d'ailleurs et c'est bien ça).
Les personnages ont une part d'ombre dont ils ne sont pas forcément conscients, le fait même que leur réalité leur pèse n'est pas une évidence. Ils vivent leur vie par procuration, refusant la réalité et se la réinventant. N'est-ce pas finalement un peu ce que nous faisons tous, à divers niveaux ?

Des récits subtils, délicats, touchants, avec un humour léger très appréciable, co-écrits avec Derek Kirk Kim.

J'avais beaucoup aimé American Born Chinese de Gene Luen Yang, découpée en trois histoires aussi. J'avais espéré que les trois ici se rejoindraient également mais non, si elles se rejoignent, c'est dans leur thématique commune, autrement les histoires n'ont aucun lien les unes avec les autres et sont très différentes, autant en terme d'univers, que de problématique.

18 commentaires:

  1. Je le note dans le Dragon 2012, l'origine comptant aussi pour ceux qui célèbrent le Nouvel an lunaire.;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, j'hésitais, mais comme je ne vais pas être en manque de billets cadrant avec ce challenge, je m'étais dit que ce n'était pas grave. Noté pour les prochains.;)

      Supprimer
  2. Connais pas. Par contre, mon fils veut devenir Picsou plus tard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^Sans l'avarice et avec la générosité en plus, pourquoi pas ? (mais bon, après ce n'est plus très exactement Picsou^^)

      Supprimer
  3. American Born chinese... il me semble l'avoir lu!
    Celui ci : absent de la bibli!
    HS Au fait, j'ai écrit un billet sur Zorba, qui vaut ce qu'il vaut, je compte aussi sur vous! On a dit le 3?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il ne me semble pas facilement trouvable pour l'instant. Je l'ai trouvé dans une bib' que je fréquente rarement. Quelle joie !
      Quant à Zorba, yes, pour le 3.

      Supprimer
  4. Ce que tu en dis me dit que ce livre me plaira. J'aime beaucoup ce genre d'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que cette BD pourrait vraiment te plaire, au vu de tes lectures et de ce qui te parle. Celle-là est dispo à la bib' de Picpus.;)

      Supprimer
    2. A moi de me lancer dans la tourner des bib . C'est vrai que j'en connais moins que toi.

      Supprimer
    3. J'en ai fait 23 sur la petite cinquantaine parisienne, je viens de compter.^^ Je n'ai pas emprunté dans toutes cela dit, la plupart, c'est au gré de mes balades. Par contre, j'en fréquente régulièrement 6 ou 7 je pense.

      Supprimer
    4. J'en fréquente également 6 environ mais beaucoup me sont inconnues. Ceci dit depuis le temps si je devais compter je pense en connaitre tout de même quelques unes.

      Supprimer
    5. Beaucoup ne sont pas si simples d'accès aussi si on n'est pas dans le quartier. Il faut prendre divers métros, bus et/ou trotter pas mal. C'est assez dissuasif. ^^

      Supprimer
    6. Oui c'est bien vrai et puis qu'elle idée de traverser tout Paris pour un bouquin aussi^^

      Supprimer
    7. Ouf, je suis tout à fait capable de le faire, ça !^^ Quand une lubie te prend, difficile de lutter contre...;) Avec un peu de chance, si je ne peux m'y rendre de suite et que le temps passe, l'envie du bouquin passe aussi cela dit !

      Supprimer
  5. C'est clair que j'ai plutôt tendance à vivre par procuration comme tu l'expliques dans ton billet. mais temps que je ne mets pas du pain sur mon balcon, je ne m'inquiète pas !^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^Tu es en forme ce soir ! Et c'est du "vieux pain" d'abord, donc il y a vraiment de la marge... :)

      Supprimer
    2. c'est vrai y'a de la marge. Quant à ma forme, 5 jours sans blogo, faut que je me lache maintenant !!!

      Supprimer
    3. Ça fait du bien les coupures Internet, pas seulement blogo, par contre, l'addiction reprend vite, c'est dingue !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...