samedi 20 avril 2013

ONE THOUSAND WHITE WOMEN


ONE THOUSAND WHITE WOMEN
                          THE JOURNALS OF MAY DODD

( MILLE FEMMES BLANCHES
                           LES CARNETS DE MAY DODD )


Ça, c'est trèèèès exactement le genre de livre qui a croupi dans ma LAL depuis des lustres, et quand je me lance enfin, mais quel regret d'avoir tant tardé, et en même temps quel plaisir de pouvoir encore découvrir une telle pépite et se régaler d'une lecture aussi savoureuse.
Surtout que depuis le début de l'année, je n'ai pas vraiment eu la main heureuse... Les choix furent parfois satisfaisants, mais là, c'est quasi mon premier coup de coeur de l'année !!

C'est très très rassurant, quand on a l'impression d'avoir perdu le goût de lire, de pouvoir encore vibrer d'émotions à la lecture d'un récit, de se sentir absorbée par une écriture, d'être captivée par les événements, les personnages, de retrouver le vrai plaisir que procure la lecture.

Bref, si cela n'a pas été clair, j'ai adoré ce livre !

L'auteur, Jim Fergus, a brodé son récit autour d'un fait historique anecdotique pour livrer ce qui est donc ici une fiction à 100% malgré les apparences. Je pensais que ça allait être un récit assez dramatique dans le ton et les faits, et perso, je n'aimais pas trop l'idée de cet échange de femmes contre des chevaux. Je craignais un peu l'angle de vue sous lequel ce récit allait être abordé, mais dès les premières lignes, mes appréhensions se sont effacées.

J'ai aimé ce voyage vers la fin du 19è siècle au milieu de la communauté cheyenne dont nous découvrons en détail le mode de vie et les traditions à travers le regard de May Dodd, une sacrée bonne femme hors des conventions sociales, dont le ton ne manque pas d'ironie et de dérision.
Si, au départ, il y a un réel gouffre culturel entre les Cheyennes et ces "femmes blanches", leurs relations évoluent de façon surprenante, souvent amusante d'ailleurs. L'auteur ne manque pas, en passant, de pointer du doigt les manoeuvres et méthodes condamnables des Américains envers le peuple natif, ainsi que leurs conséquences désastreuses - à se demander, comme c'est par ailleurs souvent souligné, qui est le plus sauvage des deux peuples...

Les personnages sont savoureux, le style efficace, le ton expressif, plein d'humour et enjoué, ce qui n'est pas forcément attendu s'agissant de carnets de bord. Le récit est du coup captivant et sa richesse fait qu'on ne s'ennuie pas une seconde. Ce qui m'a plu entre autres, c'est d'avoir l'impression d'être plongée au coeur de l'intrigue, au milieu des personnages et de partager leur destin. Il y a quelque chose de vraiment intime qui se crée, on s'attache aux personnages, à leur devenir.

Aaaaah, et la relation et les échanges entre May Dodd et le capitaine Bourke, c'était juste bouleversant ! L'auteur y distille tant de finesse et de grandeur d'âme, j'en frissonne encore.^^

Bref, je le redis encore une fois, j'ai adoré !

Une histoire forte et touchante, qui ne verse pas dans le mélo, mais qui a surpris mon coeur par plusieurs pincements quand même. Et cet humour subtil tout le long ne gâche rien.
Un récit passionnant, vraiment inattendu pour ma part !


Lecture commune avec Tiphanie et Canel

Intègre le  

26 commentaires:

  1. 3e fois que l'on me présente ce livre dans le cadre de mon challenge. A priori l'histoire ne me dit rien mais les avis sont plutôt positifs.
    Merci pour ta participation. Si tu en as une 4e dans la semaine, je la rajouterai. Je continuerai moi-même à publier mes billets car j'ai lu 9 livres. BOn dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah super ! Je devrais finir mon 4è livre ce soir. Je tâcherai de publier le billet d'ici vendredi.
      Et merci pour ce challenge, il m'a permis de découvrir enfin ce roman qui dormait dans ma LAL depuis trop longtemps !
      Bon début de semaine.

      Supprimer
  2. Ah oui, le challenge (j'en ai présenté un seul). Je te sens enthousiaste, à un point tel que ... mais non, je l'ai déjà lu, ouf!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ oui, sinon je t'incitais fortement à le lire, quitte à décaler encore DonQ ! Je me doutais que tu l'avais déjà lu cela dit.;)

      Supprimer
  3. Je te comprends, j'ai adoré ce roman aussi ! C'est le genre à te réconcilier avec la lecture ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est tombé à point nommé ! Ça m'a un peu reboostée pour les lectures suivantes, comme si j'avais retrouvé la foi.:D

      Supprimer
  4. Zut, avec mon "parasitage", je vois que je suis passée à côté de plein de bonnes choses, l'humour par exemple.
    Oui, suis totalement d'accord sur la question des + "sauvages" des deux peuples, par contre (cela dit, pas de manichéisme : il y a des haines violentes et meurtrières AUSSI entre différentes tribus)... et l'évangélisation, gloups... l'éternel pb de la colonisation... :-(
    L'image du Français (Séminole) m'a fait sourire : une pure ordure, dégueu, puant, obsédé, violeur, etc ! ;-)
    L'enthousiasme est quasi-unanime sur la blogo, et avant lecture, je n'en avais eu que de bons échos également.
    Merci pour cette LC, ce livre dormait dans ma PAL depuis lgtps, encore une fois ça doit être la taille qui m'effrayait !
    A bientôt pour une autre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour ton parasitage, mais ça fait partie du jeu.;) Possible que dans d'autres dispositions d'esprit, je n'aurais pas pleinement apprécié ce roman. L'humour en revanche m'a vraiment marquée, je ne l'attendais tellement pas dans ce type de récit. On n'est certes pas dans l'hilarant, mais j'ai trouvé qu'il y avait de l'ironie et de la dérision tout le long. Peut-être que la version anglaise le véhicule mieux ?

      Et effectivement, pas de manichéisme, c'est ce que j'ai aussi apprécié. Tout le monde en prend pour son grade, mais le pire pour moi reste tout de même l'ingérence toute américaine, leur mépris et leur peu de considération pour des peuples qui étaient là bien avant eux, tout cela tout en prétendant être de bons chrétiens et des gens civilisés. Les Indiens se tapent peut-être dessus aussi mais il n'y a pas d'hypocrisie dans leur système. Et puis, il y a des tribus clairement plus pacifistes que d'autres, et inversement, d'autres plus enclines à chercher des noises.^^

      Avec plaisir pour une autre LC. C'est vraiment une bonne occasion pour déterrer ses PAL.^^

      Supprimer
  5. Jim Fergus avait attiré mon attention lorsqu'il faisait la promo de son dernier bouquin, il y a déjà quelques temps maintenant. Je n'ai depuis toujours pas lu le livre en question, ni "Mille femmes blanches", mais les nombreuses critiques enthousiastes que je continue de voir régulièrement vont bien finir par me décider à me lancer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu apprécieras. Attention, il y a un petit côté romanesque^^ mais je l'ai trouvé tellement bien raconté et mis en scène que personnellement, j'ai adoré (contre toute attente, ouioui).
      Il faut dire que Jim Fergus a un style vraiment délectable, et de la suite dans les idées. Ce roman m'a en tout cas donné envie de découvrir d'autres de ses oeuvres.

      Supprimer
  6. Je l'ai mais je ne l'ai pas encore lu ! Merci pour ton avis!
    Pauline,
    Entre Les Pages : http://entrelespages.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras t'y atteler bientôt. Je serais curieuse de te lire à ce sujet.:)

      Supprimer
  7. Un vrai bonheur pour moi aussi, j'ai beaucoup aimé les personnages et l'histoire ainsi que la manière dont s'est écrit, je pense par contre que si comme Canel j'avais su avant que ce n'était que fictif je ne l'aurai pas abordé de la même manière!
    La couverture en VO est vraiment superbe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve aussi pour la couverture. Et puis il y a un petit détail que la fin de l'histoire explique, j'ai adoré ce petit plus aussi.:)
      Alors bizarrement, moi j'ai trouvé ça plutôt génial que l'auteur ait bâti son histoire de toutes pièces, en partant de cette anecdote historique et en imaginant que l'échange ait réellement eu lieu (ce qui, historiquement, aurait été fort improbable quand même^^). Il rend hommage, d'une certaine manière, à toutes les victimes d'injustice sociale et de décisions arbitraires et abusives en leur offrant une deuxième chance dans une formidable aventure humaine au sein de laquelle elles peuvent se reconstruire.

      Supprimer
  8. Perdre le goût de lire ? Quel cauchemar ! Heureusement en effet qu'il y a toujours de bons livres (et de bons conseils) pour nous tirer de là ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel cauchemar comme tu dis ! Je commençais à désespérer car la plupart des livres me tombaient des mains ou ne m'enthousiasmaient pas plus que ça, et je n'arrivais à trouver du divertissement "intellectuel" que dans les Fifty Shades haha !

      Supprimer
  9. Voilà une bonne nouvelle si tu as enfin trouver un bon livre à lire. On sent bien le ton enjoué. Et puis évidemment il donne envie de le lire. J'aime quand les personnages sont bien présents dans un roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh oui, je suis persuadée que tu adorerais ce livre toi aussi ! En plus, je me suis rendue compte qu'il était casable en roman historique ! J'dis ça, j'dis rien.^^

      Supprimer
  10. Alors il rejoindra certainement un jour ma pile de romans historiques. Je ne vois pas pourquoi je m'en priverai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est vrai que tu as déjà une pile de romans historiques.:) Que cela ne t'empêche pas de l'allonger, en effet.;)

      Supprimer
  11. Bonjour A_girl, moi aussi, j'ai adoré ce roman lu il y a plus de dix ans. Je rêve d'une adaptation ciné. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, j'y ai pensé aussi à l'adaptation ciné ! Mais qu'est-ce qu'ils attendent ??! :) Bonne soirée.

      Supprimer
  12. Je l'ai aimé mais pas autant que toi. Mais l'humour m'a plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah ce livre c'était comme un oasis trouvé après une longue traversée dans le désert, forcément ça m'a fait l'effet "nectar des dieux".^^ Et l'humour, c'était la cerise sur le gâteau (trouvé près de l'oasis^^).

      Supprimer
  13. Ah, là le sujet me branche et ton enthousiasme est contagieux! Je note, je devrais trouvé une VF !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, sans problème pour la VF, c'est un livre qui ne sera pas épuisé de si tôt. Et je pense que ça te plaira beaucoup.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^