dimanche 14 juillet 2013

CERTAINES N'AVAIENT JAMAIS VU LA MER


THE BUDDHA IN THE ATTIC

( CERTAINES N'AVAIENT JAMAIS VU LA MER )

traduit de l'anglais (américain) par Carine Chichereau


La quatrième de couv' est parfaite. Je l'ai pourtant lue en diagonale de nombreuses fois mais quelque chose me retenait de me précipiter. Les mots "poétique", "incantatoire", "choeur antique", entre autres... Pas trop ma tasse de thé à première vue comme ça, et pourtant, j'ai adoré précisément cette écriture dont la description dans la présentation de l'éditeur, est, à mon grand dam, parfaitement exacte !

De même, les nombreux avis enthousiastes sur la blogosphère m'ont plus freinée que tentée. Et pourtant, passionnée que je suis par tout ce qui touche de près ou de loin le Japon, ce livre était clairement pour moi ! Écrit par une Américaine d'origine japonaise. Un récit qui témoigne de la vie de ces Japonaises contraintes par la misère de quitter leur pays au début du XXè siècle, pour une vie qu'elles croient meilleure aux États-Unis, promises chacune à un homme qu'elles ne connaissent pas...

La quatrième de couv' est parfaite donc. On peut s'y référer pour une idée du contenu de ce livre. Elle dévoile tout sans que cela dispense de lire ce roman percutant et envoûtant. J'ai été complètement happée par le style de l'auteure, Julie Otsuka, et par ce récit délicieusement original dans sa forme narrative, qui ancre les voix de ces femmes et la tragédie de leurs vies dans nos têtes.

Un récit court qui en dit tellement long...

Intègre le  

L'auteure
Julie Otsuka est née en 1962 en Californie. Diplômée en art, elle abandonne une carrière de peintre pour l'écriture. Elle publie son premier roman en 2002, Quand l'empereur était un dieu, largement inspiré de la vie de ses grands-parents. Son deuxième roman, Certaines n'avaient jamais vu la mer, a été considéré aux États-Unis, dès sa sortie, comme un chef-d'oeuvre.

18 commentaires:

  1. Tu as fait vite!
    Merci pour cette participation et ta fidélité.
    Un récit sans nul doute intéressant.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai pondu ça en 10mn finalement. C'est l'avantage des livres dont on ne rédige pas l'avis tout de suite. On va à l'essentiel en renvoyant à la 4è de couv' pour le résumé et le style du récit.:)
      J'ai (évidemment) déjà jeté un oeil sur la prochaine contrainte, c'est parfait, j'ai déjà deux livres lus dont je n'ai pas publié mon avis qui pourront l'intégrer.:)
      Bon dimanche !

      Supprimer
  2. Je te comprends, quand on parle trop d'un livre, on n'a plus trop envie! Mais tu as eu raison de lui laisser sa chance, quelques mois après.
    Pfff, cette fois je n'ai rien lu pour le challenge de Philippe... Mais mon challenge à moi est de lire ce que j'ai, pas ce dont je n'ai pas envie;.. (deux abandons cette semaine, mais rassure toi, Middlemarch continue - et en français)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce livre-là, je ne pouvais pas vraiment passer à côté. C'était tout de même mon créneau, malgré ma crainte de l'aspect "poétique".:)
      Quant à Middlemarch... ahem... en fait je viens de me rentre compte que j'avais emprunté des livres juste avant mon départ en vacances, dont deux qu'il me reste à lire... et comme je n'ai toujours pas fini ma lecture en cours (celle que je pensais boucler vendredi dernier...) euh...^^ Bon, au pire, le projet Middlemarch sera décalé d'une petite semaine.
      Et sinon je rembraye sur la prochaine contrainte de Philippe avec deux BD que j'ai déjà sous le coude (manga et comics, très bien ça pour ce challenge hihi).

      Supprimer
  3. Je ne m'intéresse pas beaucoup au Japon, mais ce livre-là, je vais finir par le lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais en fin de compte, ça ne se passe pas au Japon, et bien qu'il s'agisse spécifiquement d'exilés japonais, ce récit est un témoignage fort à dimension universelle sur l'exil.;)

      Supprimer
  4. Je suis bien d'accord avec ta phrase de conclusion ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me relis à l'instant et moi aussi ! ;)

      Supprimer
  5. Bonjour A_girl, le sujet est passionnant mais j'ai vraiment été gênée par le "nous" collectif qui m'a empêchée d'avoir une vraie empathie pour les personnages. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, c'est précisément ce "nous" collectif qui m'a semblé ingénieux et efficace. Ces anonymes dans l'exil, aux expériences et destins variés, dont la voix prend corps dans leur sort commun, j'ai trouvé ça assez intense. Il y a un aspect universel fort qui me rappelle à l'instant l'album "Là où vont nos pères" de Shaun Tan.

      Supprimer
  6. Ah mais oui! Manga BD pour le challenge! Car pour l'instant aucune idée de bouquin dont j'aie vraiment envie (j'ai Via Mala, un vieux truc)
    Tu as choisi quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment choisi car j'ai vu que j'avais dans mes articles en brouillon, un tome du manga Ikigami, préavis de mort, et du comic Walking Dead. Ils sont déjà lus donc, mais intégreront le challenge lors de leur publication.^^ (comment je m'en sors trop bien ^^).
      Je te recommande Liar Game (manga) si ta bib' l'a à dispo.^^

      Supprimer
  7. Il faut que j'aille voir chez Philippe, mais j'ai un roman français dont le tire est en anglais. Cela pourrait aller?
    Middlemarch, 2 septembre si tu veux. J'avance tranquillement mais je ne lis pas tant que cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que ton roman correspond parfaitement à son challenge. Il me semble qu'un des livres qu'il compte lire présente les mêmes caractéristiques.
      Quant à Middlemarch, je l'ai commencé finalement et j'espère bien l'avoir fini avant fin août car j'ai mes deux autres livres de bib' qui attendent aussi.^^

      Supprimer
  8. Et moi qui l'ai lu en livre audio, je peux dire que c'est aussi un roman avec un très beau rythme, une musique! Une belle découverte pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, j'imagine que ça doit le faire en livre audio. J'aurais dû tester le livre audio avec ce roman d'ailleurs !

      Supprimer
  9. Je suis sensée le recevoir en format audio ! Je dis sensée, car la clé USB que j'ai envoyé par la poste semble prendre bien son temps. Qui sait, peut-être a-t-elle suivi le tour de France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu sauras apprécier, tu es assez sensible aux belles écritures et la thématique ne devrait pas te laisser indifférente.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...