mardi 20 août 2013

LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FÊTER SON ANNIVERSAIRE


LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FÊTER SON ANNIVERSAIRE

traduit du suédois par Caroline Berg


Ce livre, bizarrement, je ne le sentais pas, dès le début, malgré son titre détonnant et sa couverture avec ce vieux mis en scène pour faire sourire, le tout prometteur de drôlerie, cocasserie, d'humour grinçant, tout ce que j'aime habituellement en réalité. Mais voilà, quelques débuts de pannes de lecture ici et là, l'été arrivant, l'envie de léger avec, ce livre me semblait faire l'affaire pour un moment de lecture détente. Sans compter que cela me fait rajouter un auteur suédois dans mes rayons, et qui plus est, catégorie humour !

Me voilà donc plutôt bien disposée en ouvrant le livre, et pourtant, signal d'alarme strident, dès les premières pages, je ne le sens toujours pas, voire même, je sens l'ennui poindre quelques pages plus loin...

C'est que, malgré quelques notes de cynisme bien envoyé, je n'ai absolument pas adhéré à l'humour qui sous-tend tout le texte ni à l'intrigue. Ni au style un peu pesant, fortement chargé de discours indirect libre, qui m'a tapé sur les nerfs par moment. Très vite aussi, l'intrigue se dessine suivant un schéma répétitif qui, s'il m'a légèrement surprise et amusée au début, finit par lasser.

Notre vieux se fait la malle de sa maison de retraite le jour de ses 100 ans et croise sur son chemin divers personnages qui se greffent à son destin. La police les piste alors car les homicides involontaires s'enchaînent (a priori, c'est drôle) mais sans qu'il n'y ait vraiment d'enquête. Notre inspecteur est en effet très intuitif et même s'il les rate toujours de peu, il suit leurs traces sans difficulté. Il n'y a du coup aucun suspense véritable. Loin du thriller palpitant (que l'on n'attendait pas fort heureusement), ce récit se présente somme toute comme une sorte de road-movie qui se veut loufoque.

Tout cela passe encore, les personnages sont assez barges et hauts en couleur pour qu'on s'amuse en leur compagnie, mais ce qui m'a été véritablement pénible, c'est la rétrospective sur la vie de notre retraité qui, de par son métier d'artificier et son expertise en explosifs, a été amené à "potiser" avec tous les grands noms de l'histoire - course à l'armement en temps de guerre oblige - de Truman, en passant par Kim Il-sung, Mao, Staline, etc.
Certes, de loin comme ça, ça a l'air amusant, un peu fou-fou, déjanté, mais les histoires de bombes, d'explosifs et de politique, ce n'est pas trop ma tasse de thé, même si c'est accommodé à la sauce "complètement barré", et sur la longueur, j'ai trouvé ça pesant.

Je ne m'attendais pas trop à ce type de récit autour d'un vieux qui cavale et dont on retrace la vie auprès des grands de ce monde (pour la plupart despotes). J'imaginais un truc plus simple, plus terre-à-terre mais néanmoins loufoque. Genre un vieux qui ne veut pas fêter son anniversaire et qui embête son monde, avec un portrait de la société suédoise en toile de fond...

Ce récit m'a semblé par ailleurs contenir des longueurs qui n'apportaient rien ni à l'intrigue, ni à mon plaisir de lecture. Pour dire, j'ai failli abandonner dès les premiers chapitres, puis définitivement un peu avant la moitié. Je me suis cravachée mentalement pour aller jusqu'au bout, histoire de voir ce que je ratais... Le titre reflète également l'humour auquel on peut s'attendre, bon enfant, assez prévisible, on sent que l'auteur veut amuser la galerie, et du coup la sauce n'a pas pris. Sur moi du moins. 

Dommage, car persuadée que j'adhérerais sans peine, je me faisais déjà une joie de la parution en octobre de L'analphabète qui savait compter du même auteur. Sûr que je ne me précipiterai pas, mais pas impossible que je cède à la curiosité un jour, suivant les échos des lecteurs.:)

L'auteur
Véritable phénomène d’édition en Suède, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est le premier roman du journaliste Jonas Jonasson. Ce livre, dont l’univers déjanté rappelle celui de John Irving et des Monty Python, a été acheté par 27 pays, et va être adapté au cinéma.

22 commentaires:

  1. Tiens, la couverture a changé. Bon, j'ai ce livre dans ma PAL depuis un bout de temps et pas encore l'envie de l'ouvrir. Ça n'est pas ton billet qui va m'y aider, j'ai l'impression que tu as ressenti tout ce que je redoute...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pensais vraiment pas que je m'y ennuierais autant, vu que le déjanté, cocasse et compagnie, c'est quand même mon créneau, mais j'avais une forte intuition dès le départ tout de même, et visiblement, je ne me suis pas trompée. Alors, peut-être que si tu ne le sens pas non plus...:)

      Supprimer
  2. Ouf, comme toi je ne sentais pas ce bouquin... et j'ai vite abandonné! Pas envie de connaître sa vie passée ou présente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! C'est fou quand même qu'on ait ressenti la même chose pour ce livre qui semblait pourtant assez bien nous correspondre (pour le côté loufoque, déjanté, dément). Et j'ai une amie qui m'a confié récemment qu'elle l'avait commencé et abandonné pour cause d'ennui aussi ! Mais bon, des millions d'adeptes tout de même, à en croire les chiffres. Et j'ai une collègue qui s'est bien marré et qui a bien aimé. Comme quoi...

      Supprimer
  3. bon ben... Il est dans ma PAL mais bon du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je disais à Keisha, il y a tout de même des millions d'adeptes, et je me souviens encore d'une bibliothécaire enthousiaste qui le recommandait à une lectrice à la recherche d'un livre drôle. Une de mes collègues s'est bien amusée aussi des péripéties du vieux et du cynisme de l'auteur... Essaie les premières pages, tu seras fixée.:)

      Supprimer
  4. Qu'est ce que j'en ai entendu parler de ce livre. Mais je n'ai pas particulièrement envie de le lire. Ton avis est très intéressant! Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on le voit partout, mais on est quelques-uns, finalement, à résister à cet humour "facile".:) Bon moi j'ai cédé mais pas accroché pour autant...:)

      Supprimer
  5. Je suis en train de l'écouter en livre audio et je crois que ça me plait pas mal parce que je ne le lis pas en continue et du coup, c'est moins pesant, mais je pense en effet que le côté répétitif des événements me lasserait si je le lisais d'une traite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais lu un avis positif récemment chez une blogueuse (je me souviens plus qui...) qui l'avait écouté en livre-audio et apparemment, ça passait particulièrement bien. La voix, l'énergie et le jeu de lecture notamment y contribuaient largement. Il faudrait que je tente les livres audio un jour. Le problème c'est de devoir dépendre du rythme de lecture du narrateur, d'être obligé d'écouter de A à Z sous peine de peut-être rater quelque chose. Ne pas pouvoir lire en diagonale, ni avancer plus rapidement dans sa lecture, c'est tout de même contraignant, j'ai l'impression.

      Supprimer
  6. Bonjour A girl, quel dommage que tu n'aies pas aimé. J'ai adoré ce roman qui m'a fait beaucoup rire. Comme quoi, on n'a pas tous les même goûts et c'est très bien comme ça. Je retiens le titre du nouveau roman de cet écrivain. Merci pour l'info. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, oui je regrette un peu de n'avoir pas pu ressentir l'enthousiasme de la majorité, mais bon, je le pressentais que ça n'allait pas me correspondre. J'adore les avis variés, divers, nuancés, opposés... J'aurais aimé en lire/entendre davantage d'ailleurs. Bonne soirée.

      Supprimer
  7. Ah tiens, je n'en avais entendu que du bien autour de moi, on me l'a même prêté avant que je le rende pour cause de PAL.... Bon, je vais attendre le film du coup !
    J'aime bcp ton expression : se cravacher mentalement, je vais bientôt devoir le faire pour trouver mon "projet professionnel !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais à d'autres plus haut, il y a tout de même des milliers (voire millions) d'adeptes qui se sont bidonnés avec ce livre. Mais des fois j'ai du mal avec l'humour scandinave, assez particulier, peut-être trop simplet pour moi, je ne sais pas... Je me souviens d'un film finlandais, Very Cold Trip, censé être drôlissime, hé bien une bonne majorité dans la salle gloussait de rire, j'étais quasi la seule à rester de marbre, et même à m'ennuyer ferme...
      Bon sinon, profite encore de ces dernières semaines d'été, c'est nécessaire parfois de bien se poser, faire le vide, vivre l'instant présent, avant de relancer la machine.;)

      Supprimer
  8. Je ne le sens pas du tout non plus celui-là et je pense qu'il n'est pas prêt à rejoindre ma PAL (butée je suis ;-)) Le côté déjanté, la couverture qui m'énerve, le côté trop drôle il faut absolument se marrer. Je sais pas, quand ça veut pas, ça veut pas, et si même toi et Keisha plutôt portée sauf erreur sur le loufoque n'accrochez pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai du mal à l'expliquer car normalement ça correspond en effet au genre de récits loufoques qui font mouche chez moi, mais le côté "j'arrive avec mes grands sabots et mon nez rouge" que tu décris bien + une bonne partie du récit qui tourne autour des explosifs et de rencontres surréalistes, c'était juste trop pour moi... Ce qui est encore plus étrange, c'est que sans me douter de la trame de l'histoire, je ne le sentais pas dès le départ... C'est fou l'intuition des fois... Mais bon, j'aurai découvert un nouvel auteur suédois, c'est déjà pas mal.:)

      Supprimer
  9. Je n'étais pas plus tenté que ça. On ne peut pas dire que tu me motive pour le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passe si tu n'es pas plus tentée que ça. Pour moi, ce n'est pas un incontournable. Mais comme il a amusé une grande majorité, si la curiosité te prend tout de même, lis les premières pages pour te faire une idée. Tu seras assez vite fixée.;)

      Supprimer
  10. Je l'ai comme Enna écouté et j'ai beaucoup aimé mais je pense qu'en version papier, je me serais lassée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bientôt la version film.:) Il faudrait que je tente cette version audio un jour, pour voir. Ce serait fou que cela puisse changer mes impressions du livre !:)

      Supprimer
  11. C'est drôle en lisant les commentaires et voyant le succès de ce livre, je n'arrive pas à comprendre pourquoi je ne l'ai pas aimé et pourquoi les autres ont adoré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi que je suis tombée sur ton billet après avoir cherché loooongtemps des avis moins enthousiastes ou du moins plus nuancés car je ne comprenais pas moi-même cet écart d'impressions.:) Ton billet m'a vraiment rassurée car à chaque fois que je tombais sur un avis, il était surenthousiaste. De quoi se poser des questions sur soi, oui.:-D

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...