dimanche 11 août 2013

PARIS, LE RETOUR !


PARIS, LE RETOUR !

Je rigolais toute seule récemment en faisant mes courses, car alors que j'emballais mes achats dans mon sac au fur et à mesure que la caissière les passait, j'ai eu une pensée pour J.P. Nishi et sa remarque tout à fait avisée dans cette "suite" de À nous deux, Paris !, par rapport au fait de devoir ranger nos courses nous-mêmes au supermarché, chose inconcevable au Japon. Le stress que cela peut générer en effet, quand on s'empêtre avec ses courses et qu'on doit payer en même temps, alors que la queue s'allonge !^^ (enfin, cela ne stresse pas tout le monde, certains savent bieeeen prendre leur temps...).

Autant dire que j'ai dévoré ce deuxième opus d'un Japonais à Paris qui m'a autant amusée que le premier. Il y eut même des moments "hyène hilare" !^^
Toujours avec son sens de l'observation aiguisé, ses anecdotes de Japonais dans la jungle parisienne, à la découverte des us et coutumes de la capitale et de la mentalité de ses habitants, le tout dilué en courts chapitres qui semblent se dérouler un peu en vrac, comme au fur et à mesure de souvenirs qui ressurgissent, J.P. Nishi m'a fait passer un excellent moment de lecture !

J'ai retenu quelques passages mais pour un peu, je cornais toutes les pages :
"Allez jusqu'à embrasser pour se saluer, c'est génial !" (je trouve cette remarque drôlissime !)

J'ai beaucoup ri aussi au court chapitre sur "les gestes désordonnées et brutaux des étrangères", où il semblerait en effet que nous manquions de délicatesse lorsque nous rangeons nos affaires. Généralement ça claque à grand bruit, comme si nous étions énervées.^^

Le petit bonus plus dans ce tome, c'est son regard sur la Japan Expo, le plus grand salon sur la culture japonaise qui se tient en région parisienne et auquel il a assisté en 2011. Plutôt intéressant d'avoir le ressenti d'un Japonais sur cette manifestation.

J'ai senti ici qu'il adhérait davantage à la France qu'au Japon en lui reconnaissant une certaine chaleur, humanité, qui n'existe pas dans son pays (la bise entre autres, le salut oral avec contact visuel dans les magasins, etc). Pour certaines choses, j'avoue que je n'étais pas trop d'accord (c'est le problème de généraliser sur des cas rares) mais bon, c'est son expérience, son point de vue.
Et puis, il est passé par bien des épreuves et chocs culturels avant d'en arriver là il faut dire, car outre la surprise du passage en caisse au supermarché, il a pu expérimenter les problèmes postaux, avec l'amabilité du personnel pour vous renseigner, les réparations qui traînent, etc...

Dans l'ensemble, c'est bien dans la continuité de A nous deux, Paris !. Je me suis tout autant régalée, malgré l'effet de surprise passé. Il faut dire que J.P. Nishi a un humour et un sens de la dérision auxquels j'adhère bien et que je trouve irrésistible. Comme tout mangaka, il sait glisser des remarques bien placées et des petits dessins humoristiques au coeur des illustrations principales, et ça j'adore dans les mangas !


Une suite semble en projet ! Génial !

6 commentaires:

  1. La lutte va démarrer pour que ma bibli l'achète (où est le gentil spécialiste des BD? Déjà que j'ai récupéré le dernier Chabouté)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vous deux, vous allez ruiner le budget de la bibliothèque.^^ Cela dit, quand ça vaut le coup...;)

      Supprimer
  2. Ce manga ressemble étrangement au livre que j'avais lu comme je te l'avais dit. Dommage que je me souvienne toujours pas duquel il s'agit. Celui-ci semble bien mériter d'être lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien je suis vraiment curieuse de ce livre !! N'oublie pas de m'en reparler dès que le titre te sera revenu ! Quant aux mangas de J.P. Nishi, oh oui, ils valent bien le détour ! J'ai prêté le tome 1 à une amie mais je pourrai te le passer quand elle me l'aura rendu.

      Supprimer
  3. Je serais bien tentée, mais je ne vois pas ces BD dans ma bib. A moins que je ne regarde pas dans le bon rayon ? Hum hum ! J'irai voir demain, ma bib réouvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les leur suggérer en acquisition s'ils ne l'ont pas. Ce serait dommage de passer à côté.;)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...