samedi 24 mai 2014

UN AN SANS INTERNET


UN AN SANS INTERNET

       Journal d'une expérience

J'ai beaucoup hésité avant d'embarquer ce livre car le sujet ne me semblait pas promettre de révélations particulières. On imagine tous ce que ce serait la vie sans Internet. Différents livres se sont penchés sur le sujet des réseaux sociaux et leur influence sur nos comportements et relations. On le constate au quotidien soi-même, pour peu qu'on ait une coupure réseau ou qu'on ait oublié notre portable, un jour sans Internet déjà c'est limite supportable, alors un an ?
Le style humoristique de l'auteur, Ced, humé depuis la couverture, sans même feuilleter le livre, me paraissait par ailleurs du déjà-vu, un énième dans le genre. Elles sont sympa ces BD très drôles, pleines de dérision, etc, mais finalement elles sont foison quand on regarde bien. J'en ai encore découverte une récemment (celle de Sylvain Mazas), et quand on a une PAL déjà bien fournie, on soupire en se demandant si c'est bien raisonnable.

Et puis je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai quand même embarqué la BD, et alors là, sans regret dès les premières pages et jusqu'à la toute fin (un clin d'oeil délire que j'ai adoré tellement c'est n'importe quoi) ! Oui bah voilà, me voilà avec un énième auteur chouchou dans le genre. Non vraiment, j'ai eu un vrai coup de coeur pour cet auteur que je trouve drôlissime, hilarant même, plein d'auto-dérision, bref, tout ce que j'aime quoi !
On n'est pas dans le délire pur cela dit, bien qu'en soi, cette auto-fiction en soit un. Ses observations et réflexions sont pertinentes, c'est ce qui fait aussi l'intérêt de cette BD. Ced analyse bien les faits derrière son nez de clown et vise dans le mille à chaque fois. Il a un petit côté Cyprien (celui des vidéos^^) quand j'y pense bien. Tous nos travers d'internautes sont mis en avant en soulignant bien l'absurdité de notre dépendance et le côté parfois ridicule des nouveaux codes sociaux.

Des extraits qui nous concernent, nous blogueurs^^, et adeptes des réseaux sociaux (cliquer pour agrandir) :

   

Bref, j'adore, donc je vais creuser plus loin dans ses BD déjà parues (aaargh).

L'auteur

12 commentaires:

  1. J'avoue que le sujet ne m'attire pas plus que ça mais tu le vends bien (oui, je te paraphrase, et alors ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être une autre BD de l'auteur pourrait te convenir si c'est une question de thématique. En même temps, j'ai eu quelques doutes aussi à cause du sujet mais j'ai beaucoup aimé la façon dont il l'a traité.

      Supprimer
  2. Je ne lis pas de BD, mais le titre est tentant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une BD très accessible si tu as envie de t'aventurer un peu dans cet univers.;-)

      Supprimer
  3. Je suis cuite aussi... Pour internet, ça serait dur, mais je me passe assez bien de portable (éteint dans le sac, ou laissé à la maison)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben le portable, je m'en sers plus pour Internet que comme téléphone (pfffrt, c'est d'un risible ça d'ailleurs), donc je me sens vite nue sans.^^ Et même chez moi, pour Internet, je me sers davantage du portable, truc de dingue !

      Supprimer
  4. Si l'humour suit ça peut être très sympa ! C'est à double tranchant ce genre de BD :soit ça fait rire dans le bon sens soit c'est lourd et on y accroche pas... A voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le genre d'humour lourdingue, j'ai vraiment bien aimé comment il a traité le sujet. Si tu as l'occasion, lis les premières pages, tu seras vite fixée.

      Supprimer
  5. 1 ans sans internet ? No way !! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Je crois qu'on ne pourrait plus se passer d'Internet pendant un an...
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça paraît difficilement imaginable mais bon, je suppose qu'on s'adapte à tout. Tout dépend aussi dans quel environnement on se trouve, je suppose.
      Bonne semaine.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...