lundi 24 novembre 2014

PABLO 1 - MAX JACOB


PABLO 1 - MAX JACOB

De la vie de Picasso, je ne connaissais honnêtement pas grand chose et j'avoue ne m'être jamais vraiment penchée sur le sujet. Je ne visualisais de lui que sa période cubiste et ses tableaux les plus célèbres, sans plus de curiosité que ça. Et puis, l'annonce de la réouverture du Musée Picasso à Paris cette année m'a petit à petit rendu le personnage vaguement intéressant.
Les ouvrages autour de Picasso ont commencé à fleurir un peu partout, parmi ceux-ci, le tome 4 de la série "Pablo" de Julie Birmant et Clément Oubrerie, dont le premier tome était pourtant déjà paru en 2012, ce qui m'avait totalement échappé à l'époque. Deux personnes de mon entourage m'ayant vanté le dernier tome, j'étais cuite, il me fallait découvrir cette série !

En attendant de mettre la main dessus, j'ai eu l'opportunité de visiter ce Musée Picasso qui m'a fait découvrir tout le talent de ce peintre d'un oeil neuf et qui me l'a rendu très intrigant. J'étais fin prête et mûre pour aborder cette BD, pleine d'attentes et de curiosité.

Ce qui m'a plu d'emblée, c'est cette plongée dans le Paris du début du XXè siècle, les mêmes quartiers que de nos jours, mais teintés d'une autre atmosphère, une autre époque, et quelle époque, le tout restitué avec beaucoup de charme par les dessins de Clément Oubrerie. On n'est pas loin de l'ambiance sépia et j'aime assez, bien que j'ai toujours du mal avec la façon dont il dessine ses personnages et leur environnement (sauf dans Aya de Yopougon), un côté un peu brouillon pour mon goût.
Bref, à l'ouverture de ce tome, nous retrouvons Pablo Picasso à tout juste 19 ans, à Paris pour la première fois pour l'Exposition universelle. Son premier tableau, sélectionné pour l'occasion, y est exposé, sa vie d'artiste dans la capitale commence tout juste. C'est Fernande Olivier qui nous raconte l'histoire de sa jeunesse, enfin, bientôt leur histoire puisqu'elle fut sa compagne au tout début de sa carrière, et, si j'ai bien compris, l'auteure, Julie Birmant, se serait inspirée de ses mémoires pour élaborer cette série.

J'ai beaucoup aimé découvrir les premières années de Picasso à Paris, artiste inconnu qui cherche encore son style mais dont on reconnaît déjà un certain talent et dont la renommée ne tarde pas à monter dans son milieu, qui vivote quasi d'amour et d'eau fraîche, mais aussi d'amitié et de rencontres. C'est celle avec Max Jacob qui est entre autres relatée ici. J'ai aimé aussi découvrir la vie des artistes-peintres de l'époque, une vie de quasi misère, une vie de bohème, mais ils croient en leur métier, peindre est leur raison d'être. Aaah, et le Bateau-Lavoir ressuscité, la communauté montmartroise illustrée, tout un univers, quel régal pour les yeux et l'imagination !

La structure narrative de ce tome m'a beaucoup plu également, les trajectoires de Fernande et de Pablo étant tracées en alternance, jusqu'à ce qu'elles se croisent. Ceci permet ainsi de suivre le destin d'une femme à cette époque, et quel destin celui de Fernande, quel sacré personnage ! La vie des femmes modèles aussi est abordée, ce qui est particulièrement intéressant
Les dialogues sont enlevés, les réparties piquantes, les personnages hauts en couleur, bref, c'est un album que j'ai trouvé franchement réjouissant.

Quelque part, c'est assez étrange et troublant de pénétrer ainsi de façon aussi intime dans la vie privée de Picasso, au détriment presque de l'histoire de son art et de ses oeuvres, mais finalement, j'ai trouvé ce parti pris et cet angle de vue très plaisants. Vivement la suite !

10 commentaires:

  1. Je l'ai emprunté samedi à la bibliothèque, j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'emprunter le tome 4 ! J'ai hâte aussi.;-)

      Supprimer
  2. J'ai moi aussi beaucoup aimé ce 1er tome et pourtant je ne me suis jamais plongé dans la suite. En 2017 ou 2018 peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, c'est pas si loin, par rapport à mon planning pour certaines tentations récentes.;-) Par contre, les séries, je vais essayer de me discipliner pour ne pas attendre 3 ans pour lire les suites. Après, il faut tout relire pour se replonger dans l'histoire, c'est ballot...

      Supprimer
  3. Hébé tu me tentes. le musée Picasso (déjà visité en 2000 je crois) me tente à nouveau.
    Le chat? Well, 16 degrés hier dans son garage, ça le fait, mais hélas l'hiver va arriver un jour..;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah je ne sais pas comment c'était en 2000, mais là, ça vaut vraiment le détour. J'y retournerais bien d'ailleurs ! Il paraît que j'ai raté le sous-sol ! Pffrt !
      Le chat passera l'hiver j'ai l'impression, c'est une warrior !^^

      Supprimer
  4. Il n'y a rien à faire, je suis hermétique aux oeuvres de Picasso. Peut-être que mieux connaître sa vie m'aiderait à mieux apprécier son travail...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On comprend mieux le personnage, disons, on le cerne mieux, du moins, c'est l'impression que j'ai en lisant cette série (mais je ne connaissais quasi rien de sa vie, il faut dire...). Après, l'appréciation du travail de tout artiste, ça reste toujours subjectif. Moi, la rencontre s'est faite dans le Musée Picasso à Paris, et je n'avais pas encore abordé la série. Avant cette visite au musée, je n'appréciais vraiment pas ses oeuvres plus que ça.

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout . Merci. Cela m'intéresse beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir pu participer à ton bonheur du jour.;-) J'espère que tu apprécieras la série. C'est bien parti pour, on dirait.:-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...