jeudi 11 juin 2015

WITCHES ABROAD : A DISCWORLD NOVEL - TOME 12



WITCHES ABROAD : A DISCWORLD NOVEL - TOME 12

( MÉCOMPTES DE FÉES : LES ANNALES DU DISQUE-MONDE - TOME 12 )

Ça faisait longtemps que je n'avais pas plongé dans les Annales du Disque-Monde, plus de 10 ans si j'en crois mon dernier billet. Mes expériences de lecture m'en avaient laissé un souvenir sympathique mais c'était sans urgence pour le reste. Il aura fallu la mort de l'auteur cette année pour m'y réintéresser subitement...
Les Annales du Disque-Monde tournent autour de quelques personnages récurrents qui permettent de ranger ces romans en diverses catégories suivant l'intrigue et les personnages principaux : Rincevent, mage raté et peureux, les Sorcières, la Mort, Le Guet, Les Mages. Il semblerait que quand l'histoire tourne autour de Rincevent, l'intrigue m'enthousiasme moyennement, alors que quand les Sorcières sont au centre du récit, ça me parle tout de suite davantage.
Je confirme ici avec ce tome 12 choisi un peu par hasard et au gré des recommandations sur le net, choix également motivé par la thématique "contes de fées" à laquelle je ne sais pas résister !

Désignée par Desiderata, marraine-fée, pour se rendre dans le pays de Genua qui est sous l'emprise de la méchante fée Lilith, Magrat, une "jeune" sorcière inexpérimentée, entreprend un long voyage en compagnie des trois fameuses sorcières du Disque-Monde, avec pour mission d'aider Ella, une jeune paysanne, à ne pas épouser le Prince. Oui, l'aider à ne pas l'épouser !

En cours de route, bien que l'on soit dans l'univers du Disque-Monde, on reconnaîtra avec plaisir et sourire de la hyène hilare, entre autres la France et l'Espagne, qui donneront l'occasion d'observations très amusantes, de quiproquos, de (més)aventures diverses et de dialogues hilarants avec les autochtones.

" "Gooden day, big-feller mine host ! Trois beers pour favour avec us, silver plate."
"What's a silver plate got to do with it ?" demanded Granny.
"It's foreign for please," said Nanny."

La cerise sur le gâteau était pour moi de reconnaître en Genua, leur destination finale, la Louisiane ! La Louisiane avec ses carnavals, ses bayous, mais aussi son vaudou et sa sorcellerie qui lui est propre. J'ai trouvé ça excellent de la part de l'auteur de confronter, ou plutôt faire coexister ces deux mondes, contes de fée et vaudou (avec zombie et compagnie) dans une intrigue inventive, épicée, colorée, savoureuse, et qui ne manque pas de cohérence.

Ce tome n'est pas exactement une parodie de contes de fées mais un nouveau conte qui se nourrit des autres et se tisse à travers les contes existants, exploite leurs codes, les revisite, les détourne, les chamboule. On y retrouvera les univers de Cendrillon (excellemment exploité !), de la Belle au Bois dormant, du Chaperon rouge, du prince Grenouille. Et puis, vaudou oblige, il y a même une histoire de zombie ! Sans parler du chat au milieu de tout ça ! Excellent, excellent, excellent ce chat !! Mais je ne peux en dire plus...:-)

Il y est même fait allusion au Comte de Monte-Cristo :
"I heard this story once," she said, "where this bloke got locked up for years and years and he learned amazin' stuff about the universe and everythin' from another prisoner who was incredibly clever, and then he escaped and got his revenge."

Ce que j'aime dans ces Disque-Monde, c'est que, en dehors de faire dans l'intertextualité et les clins d'oeil, c'est toujours une occasion pour l'auteur de parodier certains aspects de notre monde et de notre société à travers cet univers décalé, peuplé de sorcières, nains, mages et autres.

Une lecture divertissante à souhait, particulièrement plaisante si on a quelques affinités avec l'univers des contes de fées et qu'on aime l'humour British qui déborde de déjanterie.
 
J'aimerais maintenant tenter les tomes autour de la Mort. Son personnage dans ce tome-ci m'a trop amusée et intriguée en même temps ! Il y a par ailleurs des tomes avec des thématiques qui me parlent particulièrement, si j'en crois ce petit topo Wiki : le théâtre, Shakespeare, l'Egypte ancienne, la Grèce antique, les arts martiaux, James Bond, les romans policiers, le racisme, Hollywood, bref, contrairement à ce que je pensais, je n'ai pas fini d'explorer le Disque-Monde ! Une bonne trentaines de livres sur lesquels je compte en lire peut-être 5 ou 6 encore.

Lu dans le cadre du  

6 commentaires:

  1. Si j'ai bien compris, autant choisir ce qui peut plaire, on n'est pas obligé de tout lire dans l'ordre?
    Squatty et Niouga lovés l'un contre l'autre? Même pas en rêve!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais commencé par le premier, pensant qu'il fallait suivre l'ordre, mais après, j'ai "enchaîné" (le mot est fort car j'en ai lu 3 au total avec celui-ci haha) en fonction des avis et recommandations sur le net. Et franchement, on s'y retrouve très bien (même 10 ans après !), donc, oui, j'aurais tendance à dire, autant choisir les tomes en fonction de tes thèmes de prédilection.:-)
      (moi je garde espoir pour Squatty et Niouga ^^)

      Supprimer
    2. Il leur arrive de siester dehors à deux mètres l'un de l'autre...

      Supprimer
    3. Ils se tolèrent donc mutuellement, c'est déjà ça.:-)

      Supprimer
  2. Rien à faire je n'accroche pas à l'univers de Pratchett. J'ai essayé plusieurs fois et il a tout pour me plaire mais je n'y arrive pas, trop farfelu, trop foutraque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peut-être trop farfelu, trop foutraque pour toi, tu as mis le doigt dessus.;-) Je suis moi-même plutôt friande de récits bien barrés mais j'avoue que les Disque-Monde, j'aime mais à petites doses. Point trop n'en faut ! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...