lundi 8 février 2016

INSOLENTE VEGGIE


INSOLENTE VEGGIE

UNE VÉGÉTALIENNE TRÈS TRÈS MÉCHANTE

Ce genre d'ouvrages, généralement tirés de blogs, et pouvant explorer des thématiques très variées (allant du superficiel au plus engagé), je suis assez friande.
Je sais que ça va me faire rire, qu'il y aura de l'humour vache, du second degré, des petites vérités qui piquent, et en passant, ça peut toujours être instructif. Bref, voilà un bon moment hyène hilare en perspective, que je me disais.

Le titre ici annonçait la couleur et le ton, je rigolais d'avance. Pas végétalienne ni végétarienne pour un sou, je suis même de la terrible race des omnivores/carnistes.
Je n'étais donc pas à la recherche de réconfort auprès d'une porte-parole de la cause animale qui comprend ce que j'endure au quotidien mais je trouvais ça original et intéressant un ouvrage abordant le sujet de façon drôle et accessible, et j'étais assez contente de ma trouvaille en librairie.
Je ne cherchais pas à me convertir non plus et ne craignais pas de culpabiliser. Je suis une omnivore qui assume. J'étais juste curieuse de ce que ce livre avait à offrir, et surtout, prête à rire.

Côté rire et humour, je n'ai pas été déçue. L'auteure, Rosa B. a même beaucoup d'auto dérision, ce qui est très appréciable. Comme on peut s'y attendre, elle décrit donc l'affreux quotidien des végétaliens, éternels incompris des omnivores, tout ceci avec un humour incisif qui a souvent fait mouche chez moi. J'ai particulièrement aimé l'épisode sur les végés qu'elle ne supportait pas, car il y a quand même une certaine hypocrisie dans le lot. Parmi eux, les faux, les tolérants et ceux qui gueulent tout le temps.

Après, je ne me suis pas toujours reconnue dans les vilains omnivores qu'elle décrit parce que j'ai toujours fichu la paix aux végés et que je n'ai jamais questionné ce qu'ils choisissaient de manger.

Je n'ai pas aimé par exemple ce genre de généralité simpliste et facile qui victimise le végétalien :
"... les végétaliens, que les carnistes, sûrs d'être normaux, ont tendance à étudier comme des personnes étranges, avec parfois une bienveillance condescendante, parfois un certain mépris."
1) je ne me considère pas spécifiquement normale, qu'est-ce que la norme ? et 2) j'ai autre chose à faire qu'étudier les végétaliens comme des personnes étranges...)

Méchante non, je ne l'ai pas trouvé méchante. C'est plutôt nous les méchants, de son point de vue, voire même les cons. Ceci est souvent répété par le biais d'un personnage omnivore particulièrement obtus malgré tous les efforts de notre auteure pour lui démontrer sa connerie suprême en ne ralliant pas la cause des vegans. 

C'est un peu ce qui est pénible chez les militants en général. Ils ont un sacré manque de tolérance et d'ouverture quand ils sont convaincus que leur cause est juste. Je pense à la religion, aux anti-Amazon, et j'en passe. On en veut aux autres de ne pas suivre un certain mode de pensée ou de vie, ça vire rapidement à la véhémence et généralement, les autres sont des cons...

Cela m'a fait penser à une citation sur les militants dans Babbitt de Sinclair Lewis :
"She was full of the joy of righteousness and bad temper. She was a crusader and, like every crusader, she exulted in the opportunity to be vicious in the name of virtue."

Si l'on doit absolument établir des camps, ce livre serait plus un ouvrage pour les vegans que pour les omnivores. Que personne ne se prive de le lire pour autant, les messages en attendriront ou éveilleront peut-être certains. L'humour fera en tout cas mouche à coup sûr.

Plus sur le blog de l'auteure.

L'auteure
Rosa B. est devenue végétalienne en 2006 en réaction à la souffrance des animaux d'élevage. Elle crée son blog en 2008 pour partager ses aventures quotidiennes de végétalienne dans un monde où les animaux ne sont que des objets.

6 commentaires:

  1. Tu fais ce que tu veux, tu es une grande fille, mais tu connais cette pub? (censurée)
    http://www.directmatin.fr/tele/2016-01-26/video-vegan-sex-la-pub-de-peta-censuree-au-superbowl-2016-721344

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha si je m'attendais à voir cette vidéo au réveil ! (oui parce que comme mon réveil c'est mon tel, généralement j'en profite pour visionner rapidement les messages FB et blog^^)
      Bon, ça ne m'aurait pas empêchée de petit-déjeuner d'un "egg and bacon" si j'avais été anglaise.;-)

      Supprimer
  2. ça ne m'intéresse pas du tout, les militants me font fuir, je suis un animal solitaire moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) J'ai tendance à les éviter aussi mais je suis quand même une sacrée curieuse par moment, c'est plus fort que moi.;-)

      Supprimer
  3. Pas certain que ce soit mon genre...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...