mercredi 28 décembre 2016

LES SECRETS DE LA BELGIQUE


LES SECRETS DE LA BELGIQUE

Avec l'année aux couleurs belges cet automne, au travers, entre autres, des expos Hergé/Tintin et Magritte. ma bib' a mis ce livre sur ses présentoirs, et je me suis dit, "mais oui, tiens, au fait ! Pourquoi ne pas en découvrir plus sur les Belges ?"
Car oui, j'ai une curiosité insatiable pour les peuples lointains, les Japonais, les Latino-Américains, les Africains, ou des Européens plus ou moins éloignés de nous, mais pourquoi bien moins de curiosité pour nos voisins belges ? Peut-être parce qu'ils sont très proches justement et qu'on a l'impression de déjà bien les connaître.
Or, je me rends bien compte que, malgré cette proximité, la question belge est finalement assez floue, surtout en ce qui concerne la partie flamande. 

Grâce à cet ouvrage très historico-politico-socio-économique, j'aurai enfin comblé de nombreuses lacunes sur l'histoire de la Belgique, ça, c'est sûr (et sûr aussi que je vais très vite oublier tout ça) (c'est comme les voitures, les fleurs et les arbres...). L'auteur s'est volontairement concentré sur "les choix de société, les grands enjeux politiques, les témoignages de l'histoire, de la littérature, de la bande-dessinée ou du cinéma. Mais le maquis à défricher reste vaste."
Dans l'ensemble, j'ai trouvé que c'était à la fois complet, et à la fois survolé, à la fois condensé, et à la fois épars. Il y avait des aspects de la Belgique que je connaissais déjà, d'autres non, des faits qui m'étaient connus et dont l'auteur ne parle pas. Bref... C'était intéressant spécifiquement pour le petit cours d'histoire accéléré, instructif même, mais je reste sur ma faim. J'avais espéré un angle de vue plus original, à défaut de plus complet.

Je pense que j'aurais préféré un livre du genre Dictionnaire insolite de la Belgique, avec les belgicismes et les idées reçues, un ouvrage un peu plus ludique, plus axé sur l'aspect culturel, les traditions, la vie moderne, la gastronomie, etc...
À la limite, Désorientale de Négar Djavadi, que j'ai lu par après et qui parle pourtant plus de l'Iran et de Paris, m'en aura dévoilé un peu plus sur le caractère et les particularismes belges au travers d'une vingtaine de phrases.

Bref, même si j'ai appris pas mal de choses, je n'ai pas l'impression que les secrets de la Belgique m'aient été véritablement dévoilés.
"En somme, loin des poncifs auxquels on a tendance à la réduire, la Belgique est déconcertante, biscornue, énigmatique." (ça c'était dans les premières pages)
"En un mot comme en cent, on n'en a pas fini avec les secrets de la Belgique." (ça c'était la dernière page).
L'énigme reste donc entière.

L'auteur
Normalien, agrégé d'Histoire et ancien élève de l'ENA, Pascal Dayez-Burgeon est actuellement chargé de mission au CNRS.

10 commentaires:

  1. Bon, écoute, avec Hanotte et Ours toujours et Du vent, tu auras une vision de la littérature belge géniale! (oui j'insiste)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'adore quand tu insistes, surtout quand je suis en mode résistance à fond, bouclier anti-PAL ON ! Ceci dit, c'est bien noté pour un moment où je pourrai le caser.;-) Il faudra juste que tu me dises lequel lire en premier parce qu'il faut bien que je fasse un choix.:-)

      Supprimer
    2. Ben les deux sont bien (rappel : mois belge en avril). L'ours est plus barré, du vent est chouette dans l'imprévu (très belge, en fait, m'étonne pas que les peintres surréalistes y soient nombreux, tiens)(et je précise que les bouquins de Hanotte avec de la guerre ne m'ont jamais tentée!)

      Supprimer
    3. Haha non mais tu m'aides pas là. Du coup, je vais hésiter sur mon choix du premier à lire, donc forcément, ça va reporter ma lecture à... euh... ben le temps que je me décide (plein d'autres auteurs (souvent cultes) sont dans ce cas, certains depuis 10 ans au moins). Bon, bon...

      Supprimer
  2. Bon ben non, hein. Merci d'avoir fait l'effort et d'en parler si clairement, au moins on sait à quoi s'attendre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)) Ecoute, j'en aurai appris pas mal sur le Belgique quand même, même si ce ne sont pas exactement les aspects qui m'intéressaient le plus. Il y avait quand même un petit rappel historique nécessaire (enfin, rappel... apprentissage, plutôt, dans mon cas).

      Supprimer
  3. Certainement très intéressant, mais comme tu le stipules, pas assez ludique et divertissant pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça.;-) Ceci dit, sur la Belgique, je ne connais pas énormément d'ouvrages dans le genre, donc ça vaut quand même le détour si le pays t'intéresse.

      Supprimer
  4. oh là là..... les histoires "historico-politico-socio-économique" je n'affectionne déjà pas trop au départ alors il y a peu de chance que je le lise. Merci pour ta franchise! C'est ce que j'apprécie dans tes critiques..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha ! Je n'affectionne pas trop ce genre d'ouvrages non plus mais par moment, la curiosité est plus forte que tout, et je ressens comme une nécessité de m'instruire dans un domaine, alors il faut bien franchir le cap.:-) Après je suis consciente des risques pris.:-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...