dimanche 26 février 2017

BOUFFON


BOUFFON

Ohlala ! Je ne m'attendais pas du tout à être aussi bouleversée et remuée par cette histoire digne des contes les plus cyniques et les plus tragiques. À côté, Le vilain petit Canard et La petite Fille aux allumettes peuvent aller se rhabiller.

Bouffon, c'est un peu l'histoire d'un Quasimodo (qui m'avait totalement bouleversée aussi) (y a des thématiques comme ça), sauf qu'ici, il s'appelle Glaviot et qu'il est né totalement défiguré, doté d'un visage tellement repoussant que bien évidemment, il peinera pour se faire aimer. Et bien évidemment bis, il tombe raide dingue amoureux de la fille d'un comte dont il est le bouffon. En dévoiler davantage serait un crime. La découverte de ce récit au fur et à mesure de ma lecture fait partie intégrante de mon plaisir de lecture, car oui, j'ai a-do-ré cette histoire !
Une histoire cruelle, tellement cruelle qu'on espère qu'elle se terminera bien. Sur ce point, je ne dirai rien, mais j'ai adoré cette fin qui m'a rappelé un peu Betty Blues de Dillies dans la façon dont elle a laissé mon coeur essoré et la gorge nouée. Une belle façon de conclure l'histoire qui m'a laissée pensive, sans mot, tellement c'était beau.

Et j'ai adoré la façon de narrer de Zidrou, déjà dès la première planche, quand il interpelle le lecteur comme s'il avait faillit être en retard, avec cette convivialité qui met tout de suite à l'aise, vous plonge au coeur de l'histoire sans préambule et donne envie de suivre le conteur pour en savoir plus.
Et tout le procédé narratif est ainsi, donnant un effet théâtre vivant, animé, dynamique, comme si on était au coeur de la scène, invisible, et qu'on suivait le narrateur dans chaque pièce, avec ses yeux.
Enfin, il y a une bonne dose d'humour, un humour parfois noir, mais aussi assez cru, qui ne s'encombre pas de manières, et que j'ai vraiment beaucoup apprécié.

Un bémol : les dessins, vraiment pas fan, sans parler des couleurs "sales" et sombres, mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier et de dévorer ce récit dont le style graphique collait assez bien à son esprit.

Les auteurs
Scénario : Zidrou
Dessins : Francis Porcel

10 commentaires:

  1. Il me semble l'avoir commencé, oui c'est noir (et regardé la fin, et je ne dirai rien)(surtout que je l'ai oubliée).
    Bref, pas trop envie de trop noir, déjà, L'appel ça m'a plu mais il me faut du plus léger maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, noir... Surtout tragique, j'ai trouvé, mais beau, émouvant et férocement drôle aussi. L'Appel, ça m'a l'air d'être dans une toute autre catégorie, ne serait-ce que de par la thématique, déprimante de base. Je comprends que tu sois à la recherche de plus léger.;-)

      Supprimer
  2. Oh comme je suis contente que tu l'ai aimé ce Zidrou là !! Un de mes préférés je crois ! Merveille ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Une merveille cette BD, je suis bien d'accord ! Il faudrait que je lise d'autres Zidrou, je n'en ai lu qu'un autre, un recueil de nouvelles en BD en plus, mais j'y avais trouvé aussi ce mélange de tragique et de beau auquel je suis visiblement sensible.:-)

      Supprimer
  3. Un bijou d'album. Si tu as tant aimé je te conseille de découvrir "Le prince des écureuils" illustré par le génial et regretté Hausman. Je suis certain que tu le trouveras à la bibli ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohlala merci pour cette recommandation ! Je ne connaissais pas, et bien sûr, rien qu'au titre, ça me parle. Et à la lecture du résumé, je suis cuite (c'est que tu commences à vraiment bien me cerner^^) !

      Supprimer
  4. tiens, c'est vrai que je l'avais oublié celui-là ! Je vais essayer de le trouver vu ton enthousiasme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un coeur réputé insensible comme le mien a fondu, je ne vois pas comment les autres pourraient résister.;-)

      Supprimer
  5. Ohhhhhh une merveille de Zidrou qu’il me faudra bien découvrir! Tu as été bouleversée, en plus il y a de l’humour - de l’humour noir, tout ce que j’aime, avec un procédé narratif qui se distingue, je sais que je serai touchée tout comme toi! Merci pour cette belle découverte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je pense que tu sauras apprécier, voire même, tu seras totalement conquise.:-) Tu as en plus une sensibilité plus aiguisée que la mienne, tu ne devrais vraiment pas être indifférente au charme singulier de cette BD. Très curieuse de ton avis à ce sujet ! :-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...