dimanche 19 février 2017

LA FABRIQUE PORNOGRAPHIQUE


LA FABRIQUE PORNOGRAPHIQUE

Repérée chez Jérôme, j'ai tout de suite été très curieuse de cette nouvelle collection combinant BD et sociologie chez Casterman.

"La collection "Sociorama" signe la rencontre entre bande dessinée et sociologie. D'un côté, des sociologues amateurs de BD qui ont créé l'association Socio en cases pour accompagner la transformation graphique d'enquêtes sociologiques. De l'autre, des auteurs de BD curieux de sociologie qui se sont lancés dans une aventure originale, à l'écart de toute adaptation littérale ou illustration anecdotique. Le résultat : des fictions ancrées dans les réalités du terrain.
Toute ressemblance ne sera pas pure coïncidence..."

Et particulièrement curieuse de ce titre parce qu'il faut bien l'avouer, l'occasion n'est pas donné tous les jours d'en apprendre sur les coulisses de cette industrie, et je pressentais déjà qu'il y aurait quelques moments "hyène hilare" d'après les planches aperçues chez Jérôme. J'en ai choisies d'autres parmi celles qui m'auront le plus fait glousser.

Le scénario, tel un film X, ne s'embarrasse pas de complications ou de mises en scène superflues et va droit au but. Nous rentrons donc assez vite dans le vif du sujet, ce qui était plutôt appréciable.

Quatrième de couv' :
"Lorsque Howard, jeune vigile de centre commercial et fan de porno amateur, rencontre la star du genre, il saisit l'occasion de se faire inviter sur un tournage pour faire ses premiers pas comme acteur.
Mais de l'autre côté du miroir, la production d'un film pornographique se révèle moins glamour : la fabrication des fantasmes sexuels, c'est un travail des corps souvent trivial et éprouvant, soumis jusqu'à l'absurde aux logiques commerciales du genre."

J'avais déjà vu un ou deux reportages autour de cette thématique avec des témoignages d'actrices du X, aussi je n'ai pas vraiment eu l'impression de grandes découvertes inédites ou de grandes révélations, ce qui m'a un peu déçue, mais j'ai bien aimé le traitement de ce sujet, alliant humour désopilant à un vrai travail informatif sur la réalité du milieu vu sous tous ses angles et à travers toutes les professions, mettant en lumière toutes les difficultés et problématiques du métier qui s'avère bien moins facile et excitant qu'on ne pourrait se le représenter.
En même temps, malgré l'extrême simplicité de l'intrigue qui est là principalement pour servir la cause de l'étude sociologique, on suit tout de même l'évolution de personnages qu'on finit presque par trouver sympathiques et attachants, dans une histoire entraînante qui tient bien la route, ce qui ne gâche rien.

Je pense que je ne m'arrêterai pas là dans l'exploration de cette collection ! Sont disponibles les titres suivants : Chantier interdit au public, Encaisser !, Turbulences, La Banlieue de 20 heures, Séducteurs de rue, Les nouvelles de la Jungle de Calais. Programme intéressant en perspective. Tout me tente !

Les auteurs
Scénario : Lisa Mandel, d'après une enquête de Mathieu Trachman
Dessin : Lisa Mandel

9 commentaires:

  1. Bon et bien il faut le dire, tu titilles grave ma curiosité! Je me souviens très bien avoir lu le billet de Jérôme (pauvre vous, ça n’a pas dû être facile à lire... ^^)
    Bon choix de planches délicieusement choisies (j’en glousse!) :D
    Nul doute que le métier n’est pas aussi excitant qu’on puisse se l’imaginer.
    Bon, je dois le trouver... il me le FAUT! (c'est pour la science, rien de plus...) :D
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, "c'est pour la science" ! :-D
      Non ce n'est pas un métier facile malgré les apparences.:-) Pour les femmes en particulier, c'est souvent loin d'être aussi simple que pour les hommes. Sans parler de la difficulté de tout ce petit monde à faire valoir leurs droits en tant qu'artistes ou intermittents du spectacle. Non vraiment, un petit bouquin très intéressant et instructif, et franchement désopilant par moment. Il faut dire que le sujet aide beaucoup.:-)
      À noter que c'est une femme qui s'est collée au dessin et au scénario !:-)

      Supprimer
  2. Je me vois mal le faire commander à la bibli (pas trop envie d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jérôme était convaincu que je ne l'y trouverais pas, mais non seulement il y était, mais j'ai été sur liste d'attente un bon moment ! J'avoue que j'étais bien contente de pouvoir passer aux bornes automatiques et non auprès d'un bibliothécaire.:-)
      Certaines thématiques dans cette collection sont plus intéressantes que d'autres, c'est sûr, en tout cas, elle vaut le détour, pour ce que j'en ai lu.

      Supprimer
  3. Super intéressante cette nouvelle collection, la démarche est à la fois originale et rigoureuse. Perso j'avais choisi ce titre au hasard pour commencer (hum, hum...) mais je suis partant pour en découvrir d'autres ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "au hasard" ptdrrrrrrrrrrr ^^

      Supprimer
    2. Oui, c'est ça, démarche à la fois originale et rigoureuse, et puis j'ai bien l'impression que l'humour est toujours au rendez-vous, quelle que soit la thématique, et ça, c'est un vrai plus.
      "Au hasard", comme dirait Nad, mouahahaha ! :-)

      Supprimer
  4. Voilà qui a l'air réjouissant !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...