dimanche 12 novembre 2017

CRAZY RICH ASIANS


CRAZY RICH ASIANS

( CRAZY RICH À SINGAPOUR )
(sous le titre SINGAPOUR MILLIONNAIRE en poche)

Repéré chez Jackie Brown, je sentais qu'on n'était pas dans la haute sphère littéraire, dans la gastronomie du livre, et puis les histoires de riches façon jet-set, ce n'est pas trop mon truc, MAIS BON, la perspective d'en découvrir plus sur Singapour a malgré tout piqué ma curiosité.

Ça a commencé moyen mais au final... Je livre ici directement mon avis Goodreads, rédigé la dernière page tournée.

"Oui oui, allons-y franco pour les 5 étoiles (sur 5). Je viens de faire une mini nuit blanche pour finir les 150 dernières pages absolument, et franchement, j'ai a-do-ré, et je veux la suite !!
Au début de ma lecture, j'étais pourtant sur une tendance type 3 étoiles, un peu dubitative, méfiante, et flairant l'histoire un peu convenue avec ses clichés sur les personnes richissimes (asiatiques qui plus est) (mais l'auteur est asiatique donc on évite quand même les clichés culturels vus de l'extérieur) et ses gros gags gros sabots. Et puis très vite, c'est devenu franchement savoureux et délectable, j'étais sur un franc 4 étoiles, la hyène hilare a surgi plus d'une fois, j'ai été complètement happée par cette histoire et ses personnages.
Le tout est fou furieux, jubilatoire, je me suis ré-ga-lée, j'ai dévoré, j'ai adoré, et je me suis dit, non, non, un tel plaisir de lecture, c'est du 5 étoiles, y a pas à réfléchir, même si on est clairement dans la catégorie "divertissant", quasi chick-lit, avec romance et compagnie (vraiment pas mon genre de prédilection à la base mais ici, je me suis complètement laissée entraîner par l'histoire^^).
Sans compter que cette incursion dans la culture singapourienne, en passant par Hong-Kong, la Malaisie, et j'en passe, c'était une grande première pour moi et particulièrement instructif, intéressant et enthousiasmant.
Étonnamment aussi, je ne me suis pas ennuyée une seconde de tout le blabla sur la mode et des descriptions fashion, et moins surprenant, j'ai adoré toutes les allusions à la nourriture !"

Pour situer un peu le contexte, l'histoire tourne autour de familles chinoises richissimes de Singapour. Un des beaux partis installé à New York revient à Singapour pour le mariage de son meilleur ami, mais oh, stupeur, scandale, et commérages, sa famille apprend qu'il va débarquer avec sa petite amie, Rachel, dont il ne leur a jamais parlé. Choc et outrage ! Non mais attendez, qui est cette fille d'abord ? D'où sort-elle ? Qui est sa famille ?!
Rachel, d'origine chinoise et ayant grandi aux États-Unis, n'a pas idée de ce qui l'attend. Langues et coups de p**, "garceries" (qu'est-ce que j'ai ri de toutes les manigances et des commérages, des remarques acides des tantes, des poignards dans le dos et vas-y qu'on casse du sucre), enquêtes sur le passé de sa famille, jalousie aussi évidemment, rien ne lui sera épargné (pour notre plus grand plaisir) !
Et au milieu de tout ça, richesse, argent plein les mirettes envoyé en pleine figure du lecteur, mode dernière tendance et haute couture. J'ai adoré toute la dérision autour de cet univers, et je me suis régalée dès qu'on parlait nourriture avec description des mets culinaires singapouriens (j'en salivais). Et bien sûr, côté moeurs et traditions, nous ne sommes pas en reste. Ce fut très instructif sur ce plan, avec une fenêtre culturelle sur la Malaisie, Hong-Kong et la Chine, l'histoire de leurs peuples étant liée.

C'est un roman qui évoque un peu Cendrillon, Orgueil et Préjugés, tous ces récits aux allures de contes de fée autour des sphères sociales qui ne doivent pas se mélanger - les paysans avec les paysans, les riches avec les riches - mais à la sauce asiatique. L'effervescence et le ton de ce roman n'étaient d'ailleurs pas sans rappeler certains romans indiens dans l'esprit Bollywood, avec la Famille, les conseils et avis des aînées, les scandales, les commérages. J'aime bien, de temps à autre, ces ambiances particulièrement péchues, amusantes et divertissantes.

Ce roman est  le premier volet de la série des "Crazy Rich", suivi de China Rich Girlfriend (China Girl pour l'édition française) et qui se clôture avec Rich People Problems.
Aaaah, je me réjouis que ce roman soit adapté au cinéma prochainement ! Je sens que je ne manquerai pas d'y courir et que je vais me régaler !

La chick-lit par un homme, ça m'épate toujours quelque part, et visiblement, ça marche bien avec moi.

L'auteur
Originaire de Singapour, Kevin Kwan vit aujourd'hui à Manhattan. Crazy Rich à Singapour est son premier roman.

16 commentaires:

  1. J'avais les mêmes préventions et n'ai pas 'demandé' ce roman. je regrette, je regrette... ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu peux.^^ Moi je compte enchaîner bientôt sur la suite.;-)

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout, comme souvent ! Et pourtant, si une adaptation cinématographique est prévue, il doit être connu, ce roman, non?
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son succès s'est surtout confirmé aux États-Unis (et très probablement en Asie). Le film sera une production américaine d'ailleurs. En France, j'ai l'impression que ça n'a pas vraiment pris. Bon, ça ne m'étonne pas trop vu la thématique.
      Bonne semaine.:-)

      Supprimer
  3. Ah oui, 5 étoiles quand même! Au départ je n'étais pas trop certaine de l'histoire et justement des clichés mais vu ton enthousiasme je pourrais au moins l'offrir à une amie qui a habité Singapour durant 10 ans! Et puis par la suite qui sait, avant de le glisser dans son bas de Noël, je pourrais très certainement le lire... :-)
    Je vois qu'il en reste deux exemplaires à la librairie de mon quartier :D
    Ah toiiiiiiiiii tentatrice!!! :-)))
    BIG SMACKKKKKKKKKKKKKKKKKKK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, quand on prend autant de plaisir à lire un livre, qu'on dévore, qu'on s'esclaffe, qu'on fait même des nuits blanches, bref, qu'on passe un excellent moment de lecture, on ne réfléchit pas en se disant, mouiii mais quand même, c'est pas très intello tout ça, c'est catégorie "divertissant". On met 5 étoiles et on assume qu'on a adoré de la chick-lit.^^
      Ton amie appréciera sûrement ! Quant à toi, je n'en mettrais pas ma main à couper mais si tu le lis, je serais curieuse de ton avis.:-)
      Big bisouuuuuus !

      Supprimer
  4. 5 étoiles rien que ça ! N'empêche, je reste dubitatif. Par rapport à mes propres goûts de lecteur surtout. Disons que ça m sortirais de ma zone de confort. Et pas qu'un peu^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas convaincue non plus que tu prendrais autant de plaisir que moi à le lire mais ça pourrait t'amuser tout de même. Pas à caser dans tes priorités de lectures en tout cas, c'est sûr.;-)

      Supprimer
  5. J'avais oublié que le début était un peu lent (on va dire), c'est vrai. Mais il vaut largement les 5 étoiles que tu lui attribues. Ravie qu'il t'ait plus autant qu'à moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'en avoir parlé. Ça m'étonnerait que je l'aurais repéré autrement. J'ai fait un saut en librairie tout à l'heure, ils avaient le tome 3 en anglais bien mis en avant mais la couv' ne me donnait pas particulièrement envie.

      Supprimer
  6. Je ne sais pas si ça pourrait me plaire... Comme ça, là, ça ne me tente guère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais dire... Je pense qu'il faut avoir une petite curiosité pour le monde asiatique déjà, en particulier pour des pays sur lesquels il existe peu de choix de littérature (ou bien moins que pour la Chine, le Japon, etc), ce qui était le cas avec Singapour. C'est ce qui m'a motivée au départ en tout cas, car j'étais un peu dubitative aussi.;-)

      Supprimer
  7. Je suis curieuse de ce 3 étoiles qui a fini avec 5 ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! Je préfère de loin le livre qui se révèle une excellente surprise que le 5 étoiles qui finit en 3 étoiles.^^

      Supprimer
  8. Un tel enthousiasme me force à le noter ! ;-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je ne te fais pas prendre de risques.;-) Très curieuse de ton avis en tout cas.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...