jeudi 9 novembre 2017

OUR SOULS AT NIGHT


OUR SOULS AT NIGHT

( NOS ÂMES LA NUIT )

J'avais repéré ce roman sur la blogosphère l'année dernière, sans ressentir l'urgence de le lire mais le notant tout de même parce que j'aimais beaucoup le titre, emprunt d'une délicatesse et d'une certaine poésie qui parviennent à me toucher. Tout le monde évoquait aussi le style simple et épuré mais non moins savoureux et efficace de l'auteur, Kent Haruf, et j'étais assez curieuse de cette écriture qui semblait véritablement séduire les lecteurs. 
L'intrigue et la thématique me parlaient assez aussi. J'aimais cette idée de deux septuagénaires veufs, Addie et Louis, bravant le qu'en-dira-t-on d'une petite ville dans le Colorado pour combler leur solitude, et surtout cette idée, non pas de refaire leur vie ensemble, mais simplement de se retrouver le soir et discuter jusqu'à ce que sommeil s'ensuive, pour passer le cap de la nuit.
Je trouvais que c'était une belle initiative, fort louable même. Hélas, c'est sans compter les commérages, et puis quand la famille s'en mêle, ce qui n'était somme toute qu'un loisir innocent mais ô combien important quand on n'a plus vraiment de liens affectifs proches, devient rapidement plus compliqué à gérer. Cette tendre amitié (et plus si affinités) tiendra-t-elle le choc face aux pressions sociale et familiale ?

Ce qui a précipité ma lecture, c'est l'annonce de l'adaptation exclusive de ce roman par Netflix, avec Jane Fonda et Robert Redford dans les rôles principaux, et surtout, dans un rôle secondaire, un acteur que j'aime beaucoup beaucoup.^^
Je ne regrette pas d'avoir sauté le pas, ce n'est pas un coup de coeur mais c'est vraiment une belle histoire, servie par une écriture effectivement simple mais terriblement efficace. Des fois, on n'a pas besoin que ça palpite à tout va, que ça intellectualise à chaque page. Ça peut être simple, délicat, reposant mais non moins riche en réflexions et en émotions, et c'est finalement très agréable. C'est par ailleurs assez remarquable comment l'auteur est parvenu à mettre en place cet univers à la fois calme et tumultueux, en quelques mots, de façon très succincte.
Dès la première page, on est vite plongé dans le vif du sujet, sans ambages, sans préambule inutile, sans explication superflue, et c'est très exactement ça le propos de ce livre. Faire simple, se compliquer la vie le moins possible. J'ai beaucoup aimé l'état d'esprit général de ce livre.
Les chapitres sont courts, droit au but, pas d'effet de style, à part peut-être ce côté très épuré qui se distingue notamment par l'absence de guillemets dans les dialogues. Ça m'a déconcertée au départ mais la lecture reste étonnamment fluide. Ça implique aussi un rythme de lecture posé, où l'on vit au rythme tranquille des personnages.

C'est un roman fin et intelligent autour d'une intrigue qui pourrait hérisser ou sembler mièvre mais qui aborde des sujets qui finalement nous concernent tous. La solitude, surtout à un certain âge, alors qu'on ne travaille plus, que les enfants sont grands et parfois loin, et que notre contact avec la société se réduit de plus en plus aux mêmes routines. Le besoin de l'autre, des autres, pas un besoin charnel forcément, encore que pourquoi pas, mais surtout la rencontre des esprits, pouvoir partager des idées, des réflexions, des confidences, des banalités même, juste pouvoir papoter en fait. Un peu de réconfort et de chaleur humaine aussi. Enfin, l'envie de vivre une vie qui ait du sens, même à un âge avancé.

Lire ce roman, c'était comme ressentir les bienfaits d'une douce brise estivale, un moment de calme et d'apaisement au milieu du tumulte. Ça fait du bien de temps en temps cette finesse et cette délicatesse bien loin de tout sentimentalisme. J'y reviendrai sûrement.

L'auteur
Kent Haruf, né dans le Colorado et mort en 2014, quelques mois avant la parution de Nos âmes la nuit, est l'auteur de romans d'une délicatesse infinie, à l'image de son grand succès international, Le Chant des plaines.

16 commentaires:

  1. Hébé, tu es tombée sous le charme, et tu en parles bien!!! L'auteur en propose bien d'autres, tout aussi bien. Je vois bien Fonda et Redford là dedans, tiens; Et c'est qui, l'autre acteur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Matthias Schoenaerts, un acteur belge qui a joué dans De rouille et d'os de Jacques Audiard. Il joue le fils d'Addie.^^ Bon, je n'ai pas Netflix donc je ne verrai pas le film mais le livre me suffit bien. Un roman plein de charme, oui.:-)

      Supprimer
  2. Je crois bien que je l'ai acheté il y a peu, dans la nouvelle édition des Pavillons de Robert Laffont.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha ! Hé bien c'est un bon investissement. Je pense que tu apprécieras ce roman. Hâte de te lire à ce sujet !

      Supprimer
  3. Un livre que je ne connais pas (comme d'habitude ! ), mais un sujet intéressant...
    Un jour peut-être...
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'aime bien le "comme d'habitude".;-) Oui, c'est vrai qu'on est loin de tes thrillers de prédilection - quoiqu'il y ait un certain suspense tout de même.;-)
      Bon weekend.

      Supprimer
  4. Tu sais quoi, je n'aurais pas parié un centime sur le fait que tu apprécies ce roman que j'ai adoré. Comme quoi... :)
    Tu as raison d'insister sur la simplicité et la douceur de ce texte d'une grande délicatesse. Et puis ça change de la littérature américaine forte en gueule que l'on a l'habitude de lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je peux être assez surprenante dans mes goûts de lecture.;-) Ceci dit, je le sentais assez bien ce roman, mais je ne pensais pas que j'apprécierais autant. Bon, par contre je n'ai pas a-do-ré, n'exagérons rien, mais j'ai été sensible à l'écriture et au style narratif de l'auteur. De temps en temps, ça fait du bien ce genre de littérature.

      Supprimer
  5. nous sommes exactement du même avis! j'avais beaucoup aimé aussi mais les enfants, dans l'histoire, sont à claquer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair ! Mais j'ai bien aimé que l'auteur n'en fasse pas trop, que ce soit au niveau du tandem Addie/Louis, ou de la réaction des enfants, ou des habitants de la ville. Tout était parfaitement dosé et très réaliste.

      Supprimer
  6. Ton billet est bien tentant, comme le sujet du reste. Je note, mais comme je n'ai pas netflix, pas d'urgence pour moi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il pourrait te plaire, en effet. C'est un roman assez court en plus.;-)

      Supprimer
  7. Ah la laaaaaaaaa!!!!! C'est le roman qui me fait le plus envie depuis qq mois! Je suis aussi touchée, comme toi, par le titre enchanteur.
    Une belle histoire, une belle écriture, de jolies réflexions, des thèmes qui me parlent, j'en ai encore davantage envie. Et puis....
    "Lire ce roman, c'était comme ressentir les bienfaits d'une douce brise estivale" - là tu viens de me convaincre :-)))
    GROS BECSSSSSSSSSS d'un lundi soir, faut pas lâcher! xxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu ne seras pas insensible au charme de ce roman.:-) Ah, et puis tu as vu comme il m'a rendue poète.;-) Aucun livre ne m'a fait réaliser à quel point les brises estivales étaient agréables, haha !
      Dis donc, j'ai commencé La petite et le vieux, je me ré-gaaale !!! Je n'en suis qu'au tiers mais je sens que ça va être un coup de coeur.:D Du coup, merci d'en avoir parlé car je pense que je serais passer à côté sinon.
      Big smaaaaacks ! Demain on est à mi-semaine déjà ! ^^

      Supprimer
  8. J'aimerais bien le lire parce que j'ai beaucoup aimé Le chant des plaines du même auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'aimerais bien lire Le chant des plaines prochainement. J'espère être autant charmée !:-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...