jeudi 23 novembre 2017

POLICE LUNAIRE


POLICE LUNAIRE


Si je n'avais repéré cette BD chez Violette, il est fort probable que j'aurais passé mon chemin en croisant ce petit album qui ne paie vraiment pas de mine et qui, pourtant, recèle de savoureux petits moments de douces réflexions, de poésie et même de dérision tragico-comique dans une ambiance générale mélancolique teintée d'absurde.

Un album qui laissait présager de l'original et du décalé, rien que le fait que cette histoire se déroule sur la Lune tout en suscitant des réflexions sur notre planète et sur notre sort, voilà qui ne pouvait que piquer ma curiosité.

Dans ce désert lunaire, rendu particulièrement hypnotique par le bleu de l'espace qui en fait la couleur principale de l'album, décliné en quelques nuances, notre flic mène ses tournées d'inspection avec la régularité d'un métronome. Comme il ne se passe rien d'excitant, et même, qu'il ne se passe rien tout court, ses rapports affichent systématiquement un taux de résolution de crimes de 100%. Les rares humains qu'il croise lui annoncent tous leur départ imminent et définitif pour notre planète, peut-être par ennui et lassitude de cette vie trop tranquille. Lui-même, devant le peu d'intérêt de son quotidien, songe à quitter la Lune et rentrer sur Terre mais on lui refuse sa demande de mutation. Résigné, il poursuit consciencieusement ses rondes inutiles égayées par un saut quotidien au distributeur de donut. Bientôt, celui-ci est remplacé par un minicafé tenu par une serveuse qui tient elle aussi son rôle avec sérieux, même s'il n'y a quasi plus aucun client.

C'est un peu court, minimaliste même, mais le minimalisme fait partie du très grand charme de cet album qui évoque beaucoup de choses en deux-trois cases, même peu bavardes (qu'est-ce que ça fait du bien le silence parfois - l'essentiel, quoi), un peu comme quand on se trouve devant une oeuvre d'art épurée et qu'on se laisse porter par les émotions qu'elle provoque en nous. J'ai particulièrement aimé le fait que cet album se développe autour des non-dits. C'est un peu le lecteur qui complète l'histoire et lui donne sens selon son imagination et sa sensibilité.

Cet album m'a littéralement transportée vers un ailleurs, fait planer, uniquement à travers ses planches et l'évocation de cet espace apaisant.
Ah oui, et puis il y a une histoire tout de même, une jolie histoire même. J'ai adoré la dernière image que j'ai trouvée très belle, touchante, pleine d'une jolie tendresse et d'un très beau moment de poésie.
Bref, j'ai beaucoup aimé cet album qui a quelque chose d'un peu décalé, d'apaisant et de tragiquement drôle aussi, et qui interroge d'une certaine manière sur le sens de la vie.

L'auteur
Tom Gauld, né en 1976, est un cartoonist et illustrateur écossais. Il vit à Londres. Il est connu pour trois livres majeurs : The Gigantic Robot, Goliath et Vous êtes tous jaloux de mon jetpack.

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. Moi je suis bien tentée par son "Vous êtes tous jaloux de mon jetpack" maintenant. Celui-là pourrait être à ta bib'. J'en avais eu de très bons échos à sa parution et il a été sélectionné au festival d'Angoulême 2015. À l'époque, je n'avais pas trouvé l'album affriolant au premier abord, mais maintenant que je vois un peu l'univers et le style de Tom Gauld, je le lirais bien.

      Supprimer
  2. L'idée est sympa et vu mon agenda hyper chargé en ce moment, un album épuré et contemplatif me ferait du bien. Mais étant incorrigible, j'ai peur de m'ennuyer....?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le temps de s'ennuyer, c'est un album assez court. Pour la petite anecdote, je l'ai dévoré au détour d'une bib', sur place.^^ Et puis, non, vraiment, il n'y a rien d'ennuyeux dans cette BD.

      Supprimer
  3. C'est vrai qu'au premier regard je ne suis pas très fan du dessin.
    Mais au-delà de ça, "qu'est-ce que ça fait du bien le silence parfois - l'essentiel, quoi"... s'il y a du silence entre les lignes, j'aime. Tout comme j'adore l'idée du voyage vers ailleurs, l'ailleurs inconnu. Je le croise souvent, je finirai pas me laisser tenter, j'me connais après tout :D)))
    Oh que oui c'est samediiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!! ^^ Yaouhhhhhhh SMACK!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'adore avec cet auteur, c'est qu'il arrive à faire passer beaucoup de choses avec une sacrée économie de moyens. Le dessin pour moi fait partie de ce concept, du coup j'y ai bien adhéré. Mais je te l'accorde, au premier abord, cet album n'est pas particulièrement tentant. Si tu le recroises, vraiment n'hésite pas. Je pense qu'il pourrait te charmer aussi.
      Yep, weekeeeeeeend ! Youhoouuuuuuuu ! Big smaaacks !!

      Supprimer
  4. je me retrouve totalement dans tes ressentis, il n'y a presque rien mais c'est assez fort et bien fichu, au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le gars a du talent ! Merci pour la découverte.^^

      Supprimer
  5. Le minimalisme, ça me plait ! M'étonnerait que je trouve cet album à la bibli mais si c'est le cas je fonce les yeux fermés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu saurais apprécier cet album, en effet.

      Supprimer
  6. Le genre de BD qui a tout pour me plaire ! Le travail sur les planches est vraiment intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les photos ne rendent pas vraiment justice à la réalité, je trouve, mais c'est un bon aperçu du contenu.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...