lundi 30 juillet 2018

THE OLD MAN AND THE SEA


THE OLD MAN AND THE SEA

( LE VIEIL HOMME ET LA MER )

Une de ces grandes références de la littérature que j'ai toujours eu l'impression d'avoir déjà lue, peut-être parce qu'elle fait partie de notre paysage culturel comme un arbre familier devant lequel on passe chaque jour sans trop y prêter attention et qu'on ne remarquerait que s'il disparaissait. En même temps, j'étais quasi convaincue de ne l'avoir jamais lue car je ne suis pas très attirée par les histoires où la mer a un rôle de premier plan (pourtant j'adore aller au bord de la mer mais bon, ça n'a rien à voir^^), et je doutais même avoir jamais rien lu d'Hemingway qui, je craignais, n'était pas trop mon genre, la littérature américaine de son époque m'attirant peu.

Ernest HEMINGWAY


THE OLD MAN AND THE SEA

vendredi 20 juillet 2018

L'ÉTRANGE HISTOIRE DE L'OURS BRUN ABATTU...


L'ÉTRANGE HISTOIRE DE L'OURS BRUN ABATTU DANS LES QUARTIERS ESPAGNOLS DE NAPLES

traduit de l'italien par Nathalie Bauer


Rien que le titre déjà, j'adore ! Ce mélange d'éléments presque incompatibles, cet étrange croisement dans un titre, et encore pire, dans un récit, ça promettait ! Avec un ours en plus (encore un de ces trucs irrésistibles pour moi) !
Promesse tenue !
Il faut dire qu'au-delà du titre, j'y suis allée de confiance dans ce roman trouvé par hasard à la bib' parce que Liana Levi, également éditrice de Iain Levison, c'était plutôt de bon augure, ça ne pouvait pas être complètement mauvais, voire, ça pouvait même être carrément bon.

Antonio MENNA



vendredi 13 juillet 2018

LE CHÂTEAU DU BARON DE QUIRVAL


LE CHÂTEAU DU BARON DE QUIRVAL

traduit du coréen par Choe Ae-young et Jean Bellemin-Noël

Un ouvrage coréen où l'on croise, outre des personnages contemporains coréens, Arthur Conan Doyle et Sherlock Holmes (ce dernier enquêtant sur la mort mystérieuse de son créateur !), Frankenstein et Mary Shelley (qu'on joindra outre-tombe par téléphone pour une interview hors-norme !), l'intrigant baron de Quirval, j'en passe, et qui revisite le mythe des sorcières de façon magistrale, voilà qui n'était pas banal et ne pouvait donc manquer m'intriguer et m'attirer dans ses filets. Merci Sandrine pour l'avoir repéré pour moi.^^

Mais quels rapports entre ces personnages que l'on suit indépendamment les uns des autres d'une nouvelle à l'autre (sur un total de sept), dans des histoires et contextes totalement inédits, et qui, si elles sont toutes hautement originales, savoureuses et épatantes, laissent tout de même comme un goût d'inachevé, comme attendant une suite, ou un point final ? On le découvrira à la toute fin, lors d'un dernier chapitre qui clôt ce recueil de nouvelles et "vient donner son unité à l'oeuvre".

dimanche 8 juillet 2018

NADADA


NADADA

Quand j'ai vu ce Franz Bartelt abandonné sur une étagère à mon boulot, dans un espace dédié aux livres laissés à disposition, je lui ai sauté dessus sans même savoir de quoi il retournait. Il faut dire que Bartelt fut un de mes auteurs chouchou à une époque, et il est, encore aujourd'hui, une valeur sûre pour moi dans la catégorie divertissant, cocasse, désopilant, loufoque.

La quatrième de couv' qui n'affichait que cette phrase (en exergue dans le livre) était par ailleurs très prometteuse :
"Une couille dans un potage, c'est une erreur. Deux, c'est une recette..."

La hyène hilare n'était pas loin et elle a commencé a ricané franchement dès les premières pages quand le narrateur, un apprenti écrivain de la pire espèce, de celle qui n'a jamais écrit une ligne ni même jamais lu un livre, flaire le filon dans le best-seller et décide de s'y mettre. J'avoue que je me suis bien amusée à lecture de ce dialogue :

dimanche 1 juillet 2018

CASSE-NOISETTE


CASSE-NOISETTE (ET LE ROI DES RATS)

traduit de l'allemand par Madeleine Laval

De Casse-Noisette, je ne connaissais que le ballet (enfin, juste de nom) mais je n'avais jamais lu le conte en fait, et surtout, je n'avais aucune idée de son histoire ! D'ailleurs, pour être tout à fait honnête, j'ignorais même qu'il s'agissait d'un conte au départ. Un conte de Noël plus précisément.

Ma curiosité pour ce récit s'est éveillée à l'annonce du film Disney qui paraîtra à la fin de l'année. Si, jusqu'à présent, j'ai toujours été incollable sur les contes classiques adaptés par Disney, et les contes d'une manière générale, il m'a fallu réaliser avec stupeur que j'avais une grosse lacune concernant Casse-Noisette.

E.T.A HOFFMANN


CASSE-NOISETTE (ET LE ROI DES RATS)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...