vendredi 30 août 2019

... OU TU PORTERAS MON DEUIL


... OU TU PORTERAS MON DEUIL

Ça faisait longtemps que je n'avais pas vibré au rythme d'un récit comme j'ai vibré ici, sur des sujets totalement improbables en plus.
Ce livre m'avait été recommandé, à ma demande (soupir), par une ancienne collègue qui connaît assez bien mes goûts littéraires et avec qui nous avons eu des échanges passionnés sur différentes lectures. Je n'ai même pas cherché à savoir de quoi il retournait, j'ai noté sans poser de questions quand elle m'a dit : il est vraiment très bien ce livre, tu vas aimer.

Quand j'ai décidé de m'y atteler enfin, quelle ne fut ma surprise de découvrir le sujet : l'histoire du matador El Cordobés, totalement inconnu de mes services jusqu'alors. D'ailleurs, je n'y connaissais rien tout court au monde de la tauromachie (à peine le minimum basique) et à vrai dire, ça ne m'intéressait pas vraiment d'en savoir plus.

Dominique LAPIERRE / Larry COLLINS


... OU TU PORTERAS MON DEUIL

mardi 27 août 2019

JE NE SUIS PAS D'ICI


JE NE SUIS PAS D'ICI

À l'origine, deux auteurs, Samir Dahmani et Yunbo, jeune Coréenne (compagne de ce dernier). Deux pays, la France et la Corée. Et deux projets qui se font écho, Je ne suis pas d'ici (de Yunbo) et Je suis encore là-bas (de Samir Dahmani). "Le premier évoque les difficultés à s'intégrer dans une société étrangère, le second, celles qu'on a à réapprendre les codes de sa propre culture après avoir vécu ailleurs."

En février, je découvrais Je suis encore là-bas de Samir Dahmani et il me tardait de lire Je ne suis pas d'ici de Yunbo. Bien que ce soit deux projets communs qu'on pourrait voir comme les deux faces d'une même pièce, ces deux albums peuvent se lire séparément et dans l'ordre qu'on souhaite.

YUNBO


JE NE SUIS PAS D'ICI

samedi 24 août 2019

NOUVEAUX CONTES DE FÉES POUR LES PETITS ENFANTS


NOUVEAUX CONTES DE FÉES POUR LES PETITS ENFANTS

Encore une vieille acquisition ebook de l'époque où je m'emballais vite quand c'était gratuit ou pas cher et susceptible de me plaire. Il commençait à être temps de le sortir de mon ePAL celui-là aussi.

Il faut dire que de tout temps, j'ai toujours été friande de contes de fées, et j'aime à en (re)lire de temps à autre, en particulier quand ils sont revisités, détournés, réadaptés. Quant à la Comtesse de Ségur, je garde encore un souvenir ému de ses romans que je dévorais et redévorais enfant. Humm... D'ailleurs, j'ai Les Mémoires d'un âne dans mon ePAL (si, si), un petit craquage "nostalgie de mon enfance" et souvenir d'un coup de coeur absolu parmi tous les Ségur. Celui-là aussi il va falloir que je le lise...
Bref, ces contes de fées et la Comtesse de Ségur, c'était le combo idéal, je n'ai pas résisté...

COMTESSE DE SÉGUR


NOUVEAUX CONTES DE FÉES POUR LES PETITS ENFANTS

mercredi 21 août 2019

THE SPECTACULAR


THE SPECTACULAR
              AN OLYMPIC EVENT

Voilà une vieille acquisition ebook de l'époque où je m'emballais vite quand c'était quasi gratuit (0,99 €), bien noté, avec une majorité d'avis positifs, et susceptible de me plaire. Il était temps de le sortir de mon ePAL pour l'alléger de tous ces achats impulsifs !

Ce qui m'avait attirée dans ce roman, c'était qu'il y était question d'un écrivain, et ça - les histoires autour des livres, des romanciers et de l'univers de l'édition - c'est toujours assez irrésistible pour moi. Un écrivain un peu trop littéraire au goût du grand public et qui ne rencontre donc pas le succès qu'il mériterait selon lui. Acculé par les soucis financiers et motivé par son agent, le voilà contraint de se rabaisser à écrire un best-seller. Pouah ! Rien de plus facile. Une fois le genre choisi - un thriller, ça marche à tous les coups - et l'intrigue trouvée - un complot terroriste, c'est dans l'air du temps - yapluka !

Keith RIDGWAY


THE SPECTACULAR

dimanche 18 août 2019

ILLSKA


ILLSKA
       LE MAL

traduit de l'islandais par Éric Boury

Au lendemain de ma lecture, il me semblait déjà compliqué de résumer ce roman ambitieux et assez copieux en quelques lignes, alors quatre mois après...
Il m'était toutefois nécessaire de resituer le contexte de l'histoire que j'ai du coup résumé et remanié à l'aide des quatrièmes de couv de deux éditions du livre :
"Reykjavik, 2009. Agnes et Omar se rencontrent à une station de taxis. Agnes est juive et rédige une thèse sur l'extrême droite contemporaine. Obsédée par l'Holocauste, elle a la guerre dans la tête et dans le coeur. Agnes aime Omar qui aime Agnes qui aime aussi Arnor, un néonazi cultivé qu'elle a contacté pour sa thèse. Trois ans plus tard, Omar s'enfuit et quitte le pays. L'histoire commence en réalité bien avant, au cours de l'été 1941, par le massacre des Juifs de la petite ville lituanienne de Jurbarkas."

Eiríkur Örn NORDDAHL


ILLSKA, LE MAL

vendredi 16 août 2019

VANITY FAIR


VANITY FAIR

( LA FOIRE AUX VANITÉS )

Un grand classique de W. M. Thackeray dont j'ai toujours caressé l'idée de le lire un jour (ce fameux jour indéterminé dans le temps) mais c'est surtout le souvenir de la lecture savoureuse et méga-enthousiasmante de La Rose et l'Anneau (ou la Bague, suivant les éditions) du même auteur il y a 5 ans qui m'a motivée à enfin sauter le pas, convaincue que j'allais grandement me régaler ici encore.

À travers le destin de deux femmes que tout oppose, le milieu social, la personnalité et l'ambition, Thackeray compose ici un grand roman de satire sociale ancrée dans l'Angleterre victorienne mais qui reste résolument moderne et dont la portée est universelle.

mercredi 14 août 2019

LES NUITS D'ANTANANARIVO


LES NUITS D'ANTANANARIVO

Un mois après Les Nuits de Reykjavik, je m'embarquais pour celles d'Antananarivo. La coïncidence de la similarité des titres était amusante et l'opportunité trop belle. Ça faisait des années que je cherchais un auteur malgache contemporain, accessible, pas trop versé dans la poésie, ni trop littéreux, et qui serait davantage axé société malgache du 21è siècle que coincé en 1947 (je précise que je n'ai rien contre, mais j'ai envie d'explorer d'autres facettes du pays). Du frais, du léger (mais vivifiant) en somme. Ça faisait beaucoup sur ma liste de souhaits mais j'ai fini par le trouver ! Johary Ravaloson !

Le petit hic, c'est que c'est un recueil de nouvelles, mais on ne peut pas tout avoir.:) Leurs titres évoquaient par ailleurs assez de modernité, de mystère et d'exotisme pour attiser ma curiosité. Parmi eux : "Mafana", "Putain de bagnole", "Debout debout", "Black out", "Au coeur de l'hiver", "Un zoma tous les sept".

Johary RAVALOSON


LES NUITS D'ANTANANARIVO

vendredi 9 août 2019

LE 33È MARIAGE DE DONIA NOUR


LE 33È MARIAGE DE DONIA NOUR

traduit de l'allemand par Hélène Boisson

Repéré au détour d'une bib', ce titre n'a pas manqué attiser ma curiosité (il y a des titres comme ça...).  Un coup d'oeil à la quatrième de couv. Réalisation que je tenais un roman d'anticipation égyptien entre les mains. J'étais cuite.

"Égypte, 2048. Le pays est sous l'emprise du Nezam, dictature d'un genre nouveau, mariage infernal entre consommation et religion. Avide de liberté et incapable de s'adapter à cette étrange tyrannie, une jeune femme, Donia Nour, n'aspire qu'à une chose : quitter le pays. Malheureusement les frontières sont étroitement surveillées et le passage en Europe coûte un kilo d'or. Elle décide donc de tirer profit du système : elle épouse régulièrement des hommes fortunés et fait annuler le mariage aussitôt le douaire empoché. Mais, le soir de son trente-troisième mariage, la situation dégénère [...]."

Hazem ILMI


LE 33È MARIAGE DE DONIA NOUR

dimanche 4 août 2019

LA CITÉ DES JARRES


LA CITÉ DES JARRES

traduit de l'islandais par Éric Boury

Mon deuxième Erlendur en l'espace d'à peine un jour (lu en mars). En vrai, j'avais enchaîné quasi directement après Les Nuits de Reykjavik car cela me chiffonnait (ma psychorigidité m'effraie parfois 😅) de ne pas avoir commencé par le commencement, soit le vrai premier roman de la série des Erlendur.

Ici, l'histoire se déroule autour des années 2000, Erlendur a maintenant la cinquantaine, il est divorcé et doit gérer sa fille toxicomane. Quel chemin depuis Les Nuits de Reykjavik où on assistait à la naissance du jeune couple qui ne laissait pas présager cette triste évolution !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...