dimanche 12 octobre 2014

LE CHIEN QUI LOUCHE


LE CHIEN QUI LOUCHE

Ce que j'aime chez Davodeau, c'est son grand talent de conteur et son sens de la mise en scène. Dès les premières planches, j'ai été plongée dans un autre univers, en mode "story on", et ça, j'adore !
C'est d'autant plus jubilatoire que cette fois-ci, l'auteur nous fait l'originalité de nous convier au coeur du Louvre, aux côtés de Fabien, un de ces agents de surveillance qui passent souvent inaperçus et auxquels rien n'échappe pourtant, du comportement de leurs contemporains aux oeuvres qu'ils côtoient au quotidien. 
Qu'est-ce que j'ai apprécié cette visite presque intimiste du Louvre sous ce regard tour à tour extatique, admirateur, neutre, indifférent, profane ou blasé, suivant que le spectateur soit Fabien, un visiteur, un amateur enthousiaste, ou même l'auteur. Quel privilège de pouvoir se régaler de cette atmosphère si particulière des grands musées tout en étant confortablement installée derrière son livre !

J'ai aimé la reproduction du Louvre, de certaines de ses oeuvres, et qu'est-ce que je me suis régalée aussi de la représentation de certains quartiers de Paris, de son architecture. Ça c'est un de mes trips particuliers, retrouver l'âme de Paris dans ses versions illustrées !

Le Chien qui louche est bien plus qu'une visite guidée du Louvre en BD cela dit. Fabien est amené à rencontrer sa belle-famille à la campagne, où là se terre, depuis 150 ans, un tableau peint par l'aïeul.
C'est le début de toute une réflexion particulièrement intéressante autour de ce qui légitimise la place d'une oeuvre au Louvre et qui se conclut en fin d'album par un petit exposé très instructif sur le "qui décide de quoi, et comment ?" dans l'acquisition des oeuvres.
En fil conducteur de ce récit se tisse également l'histoire de Fabien et Mathilde, un couple fraîchement formé, qui nous conduira à découvrir la famille de cette dernière, le clan Benion, tout un programme ceux-là !

Une intrigue qui prend son temps, image après image, c'est presque reposant, on se délecte de ces détails si réalistes du quotidien qui sont comme un souffle dans le récit, et en même temps, ce dernier ne manque pas de rythme, d'événements, de vie, de dialogues vifs menés par des personnages hauts en couleur. Le tout est pétillant de malice, ce qui n'est pas pour déplaire.
Un bon cru, ce Davodeau !

Intègre le  

18 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi ! Davodeau n'en finit pas de me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais plus mitigée avec "Lulu, femme nue" mais Davodeau a en effet beaucoup pour plaire, et je me frotte les mains d'avance à l'idée des albums qu'il me reste à lire de lui !

      Supprimer
  2. Je crois avoir presque tout lu (et parfois relu!)
    Le Tronchet est TB, je l'ai terminé, n'hésite pas. Finalement avoir fait allemand seconde langue ne m'a pas gênée pour l'espagnol du bouquin..;
    Les travaux, je sens que ça va traîner, après tout imagine, trois artisans qui doivent intervenir à des moments bien précis..; Le chat a droit à une aide psychologique..;
    Côté ordi, je suis limitée à deux heures par jour à la médiathèque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha "le chat a droit à une aide psychologique"... J'imagine bien la scène et son état mental ! Mais elle doit passer beaucoup de temps dehors du coup. Quoique qu'avec ce froid...
      Bon, heureusement qu'il y a les bib' pour toi car de nos jours sans ordi, c'est plutôt rude. Quant au Tronchet, oui, bien noté !^^

      Supprimer
  3. J'ai aimé découvrir Davodeau dans un registre qui n'est pas vraiment le sien. Un très bon album, vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et de mon côté, il me reste justement à le découvrir dans "son" registre. Mais sur les trois albums que j'ai lus à ce jour, je trouve qu'on reconnaît toujours bien sa patte, son ton, son univers, sa façon de raconter les histoires, et déjà ça, ça me plaît bien.

      Supprimer
  4. Tu en parles très bien mais je ne lis pas de BD...
    J'ai ajouté le lien. Canalblog ne fonctionnait pas hier.
    Merci pour cette deuxième participation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment tu devrais tenter un jour, avec un Davodeau, tiens ! Je te recommanderais alors plutôt "Les ignorants".
      La prochaine participation sera pour la session actuelle.:-) J'ai trouvé un titre dans ma LAL !

      Supprimer
  5. Bonjour A_girl_from_earth, j'avais emprunté cette bd à ma bibliothèque. Je l'ai lu très (trop?) rapidement. Malgré le sujet, je m'attendais à autre chose. Assez déçue, donc. Désolé. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, je ne savais pas à quoi m'attendre, j'ai été plutôt agréablement surprise de mon côté. Comme quoi... ;-)
      Bon weekend

      Supprimer
  6. C'est une découverte pour moi, je ne connaissais même pas ce nom avant ton article alors que j'avais vu ''Lulu... '' au cinoche, et une visite dans une grande surface ''culturelle'' où je fais semblant de vouloir acheter pour lire.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de films maintenant sont des adaptations de romans, et même de BD, mais c'est vrai que les spectateurs n'y font pas très attention et attribuent tout le mérite du film (intrigue, scénario) au réalisateur (j'en ai fait le constat avec Gone Girl de David Fincher). Bon, sauf quand c'est Harry Potter, des classiques ou des gros best-sellers bien sûr.^^
      En tout cas, si tu comptes explorer un peu l'oeuvre de Davodeau, personnellement je te recommanderais "Les ignorants", mais il a bien d'autres oeuvres que je n'ai pas lues à son actif, et qui a priori valent le détour aussi.

      Supprimer
  7. tentée depuis longtemps, tu en rajoutes une couche !

    RépondreSupprimer
  8. Contente que tu aies apprécié ! J'avais bien aimé les reproductions du Louvre comme toi mais moins l'histoire =)
    Il faut vraiment que je lise plus de Davodeau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire en elle-même n'a rien de révolutionnaire mais je lui trouve beaucoup de charme.:-) Tiens, moi aussi, il faut que je me penche plus sur les oeuvres de Davodeau !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...