lundi 28 décembre 2020

NORTH AND SOUTH


NORTH AND SOUTH

( NORD ET SUD )

Quoi de mieux qu'un "petit" classique victorien pour s'immerger dans une ambiance cosy de fin d'année ? C'est ce que je me suis dit en choisissant de m'embarquer dans ce roman qui en a enthousiasmé beaucoup, et c'était l'occasion de découvrir enfin Elizabeth Gaskell dont je n'avais toujours rien lu !

Après avoir passé 19 ans entre Londres et le village champêtre de son enfance dans le Hampshire, Margaret Hale s'installe à Milton, une ville du Nord, avec ses parents. Là, au milieu de la pollution et de la frénésie de la ville qui vibre au rythme de l'industrie, du commerce, et des luttes entre ouvriers et patrons, c'est un "Rendez-vous en terre inconnue" assez violent pour la jeune femme issue de la gentry qui, jusqu'à présent, n'a connu que l'air frais de sa campagne et l'élégance londonienne.

Elizabeth GASKELL

 

mardi 22 décembre 2020

TERRE DES OUBLIS


TERRE DES OUBLIS

traduit du vietnamien par Phan Huy Duong

Il y a 12 ans, je découvrais la plume de l'auteure, Duong Thu Huong, à travers un court roman qui avait a priori peu de chance de me séduire et qui, contre tout attente, m'avait complètement charmée. Je m'étais alors exclamée "je confirme d'ores et déjà Terre des oublis dans mes prochaines lectures !". La notion de "prochain" est chez moi toute relative en ce qui concerne les livres (en atteste ma PAL constituée au 3/4 d'envies de lectures urgentes qui s'entassent depuis des lustres...) mais ce fameux "un jour" finit (presque) toujours par arriver.
Particulièrement motivée par le souvenir de cette lecture qui m'avait enchantée, par l'envie d'un dépaysement livresque, par l'avis très enthousiaste d'une collègue, confirmé par ma libraire qui le classait dans son top des tops, et par la perspective d'une LC sympathique, je plongeais enfin dans cette "Terre des oublis" !

vendredi 18 décembre 2020

EINSTEIN, LE SEXE ET MOI

 
EINSTEIN, LE SEXE ET MOI

             ROMANCE TÉLÉVISUELLE AVEC MÉSANGES

"Quand j'étais petit, j'habitais dans un village de Seine-et-Marne où il n'y avait pas beaucoup de gens "issus de la diversité" comme disent les hommes politiques, comme si la Diversité était un pays d'où viendraient des gens bizarres comme vous et moi."

C'est cet extrait que j'aurais choisi en quatrième de couv pour illustrer l'esprit et le ton de ce récit plutôt que cet extrait plus racoleur qui a toutefois le mérite de planter d'emblée le décor :

"Je suis autiste Asperger. Ce n'est pas une maladie, je vous rassure. C'est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J'ai joué au jeu télévisé "Questions pour un champion" et cela a été très important pour moi."

Olivier LIRON

 

lundi 14 décembre 2020

LE PORTRAIT DE LA TRAVIATA


LE PORTRAIT DE LA TRAVIATA

traduit du coréen par Kyungran Choi et Delphine Bourgoin

"Deux morts dans un appartement au premier étage d'un immeuble paisible de Séoul. La femme qui y habitait - un coup de couteau pour elle - et un voisin - un coup de poinçon pour lui - un type détestable qui lui tournait autour ces derniers temps. Et puisque le principal suspect gît à côté de la victime, il faut chercher ailleurs [...]."
Voilà le contexte de ce whodunit coréen présenté en quatrième de couv.
Un double meurtre dans un appartement donc, une affaire qui donne du fil à retordre au commissaire Lee Yuhyeon et qui intéresse grandement Gojin, avocat de l'ombre, un personnage insolite qui ne va pas tarder à taquiner le commissaire sur son terrain.

DO Jinki

 

mardi 8 décembre 2020

FAUT PAS PRENDRE LES CONS POUR DES GENS - TOME 1


FAUT PAS PRENDRE LES CONS 
POUR DES GENS - 1

Le genre de BD au titre gentiment provocateur, qui ne manque pas d'attirer l'oeil et qu'on prend tout de suite en sympathie rien qu'au titre justement, mais dont on ne fait pas une urgence parce qu'on visualise à peu près le propos, le ton et l'esprit sans l'avoir lu. Et puis quand l'occasion se présente et qu'on décide finalement de s'y plonger, on le fait pour lire précisément ce à quoi on s'attend : les petits travers de notre société et la bêtise humaine pointés du doigt par le biais de l'absurde, un petit côté Fabcaro. Et l'on n'est pas déçu !

Comme le précise la présentation de l'éditeur, tous les sujets de société sont abordés : les SDF, l'écologie, l'enseignement, l'hôpital public, l'immigration, le racisme ordinaire... Une planche par sujet, chacun développé comme un court sketch.

Emmanuel REUZÉ

 

vendredi 4 décembre 2020

THE WITCHER - TOME 6

 
THE WITCHER / LE SORCELEUR

Tome 6 - LA TOUR DE L'HIRONDELLE

traduit du polonais par Caroline Raszka-Dewez

Plus qu'un tome et j'aurai bouclé cette série de fantasy commencée en début d'année ! 🥳
Une série savoureuse qui m'aura vraiment enchantée et épatée par son originalité, sa fraîcheur et son humour inattendu. Jusqu'à ce tome 6 du moins. Pour lequel j'ai été un poil (un tout petit poil) moins enthousiaste que pour les tomes précédents, ceci dit.

C'est toujours aussi admirablement narré (et c'est un véritable plaisir de lecture rien que pour ça) mais l'intrigue suit une trame que je n'attendais pas vraiment. C'est véritablement l'histoire et le destin de Ciri en fin de compte, bien moins que ceux du Sorceleur (qu'on retrouve heureusement assez souvent ici tout de même), et encore moins des deux ensemble comme je l'ai vraiment cru au premier tome, ou du moins à la saison 1 de la série diffusée sur Netflix (et encore moins des trois ensemble en comptant Yennefer qu'on croise par contre de moins en moins et dans des circonstances toujours complexes où elle disparaît au bout de deux pages...).

lundi 30 novembre 2020

TROP DE MORTS AU PAYS DES MERVEILLES


TROP DE MORTS AU PAYS DES MERVEILLES

Férue de contes revisités, réinventés, détournés et d'intrigues exploitant les contes de notre enfance, je ne pouvais résister au titre de ce thriller, et encore moins à son résumé :

"Depuis trois ans, Alice, la femme de Christian Andersen, avocat au barreau de Paris, a disparu. Et depuis trois ans, les gens qui l'entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ?
Dans un premier roman hommage au chef-d'oeuvre de Lewis Carroll où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l'oeil et de chausse-trappes aussi fascinant qu'un conte pour enfants diaboliques."

Morgan AUDIC

 

jeudi 26 novembre 2020

LE CHANTEUR PERDU


LE CHANTEUR PERDU

Je crois bien que c'est mon premier Tronchet. Je n'ai pas résisté à la thématique, au romanesque de cette histoire, à l'évocation furtive de Madagascar, ni aux avis enthousiastes aperçus sur la toile.
L'histoire est celle de Jean, un bibliothécaire qui, en plein burn-out, retombe sur la cassette d'un chanteur, Rémy Bé, découvert par hasard dans les années 70 et dont les chansons l'avaient séduit par leurs paroles désinvoltes et audacieuses. Sur un coup de tête, il décide de partir à sa recherche... mais le chanteur semble avoir disparu des radars. Avec pour principal support la pochette d'un disque, des souvenirs de jeunesse et les paroles des chansons qui lui ouvrent quelques pistes, Jean se retrouve embarqué dans une quête improbable qui va le mener de Morlaix en Bretagne à une petite île près de Madagascar.

Didier TRONCHET

 

lundi 23 novembre 2020

THE PRINCE OF TIDES

 
THE PRINCE OF TIDES

( LE PRINCE DES MARÉES )

Un beau pavé de 1070 pages (dans l'édition de poche française du moins) (Géraldiiiine, reviens !) qui, je pensais (avec une légère appréhension) allait me durer tout le mois de novembre. Que nenni, il m'aura (étonnamment) duré 9 jours !! 

Une briquasse dévorée donc, grâce à une LC déchaînée (certaines l'auront même fini en 4-5 jours) mais aussi une intrigue entraînante où l'auteur, Pat Conroy, joue du suspense tout le long, du cliffhanger quasi à chaque fin de chapitre (le petit vilain coquin) et de nombreux rebondissements inattendus. Et pourtant ce n'est pas un thriller, loin de là. C'est même carrément le genre de romans que je fuis normalement pour cause de thématiques tournant autour des drames familiaux et des secrets de famille. Vraiment pile poil ce qui ne m'emballe pas habituellement. Il y a même une psy dans l'histoire (vade retro).

Pat CONROY

 

jeudi 19 novembre 2020

DÉTECTIVE KAHN


DÉTECTIVE KAHN

Un de mes petits craquages post-(premier) confinement...

Sorte de Calvin & Hobbes à la coréenne mais en plus absurde et décalé, ce manhwa au trait minimaliste, naïf et enfantin, rehaussé de touches de couleurs joyeuses, m'a séduite tout de suite quand je suis tombée dessus au détour d'une librairie.

Kahn et son chat Nibalius "s'occupent des affaires que les adultes n'arrivent pas à résoudre", de la simple histoire de vol de billes au grand complot planétaire. Souvent missionnés par l'Inspecteur Kong, ils devront déjouer les plans de vilains criminels en tout genre, parfois avec l'aide du Docteur Song. Bien sûr, il ne faut pas qu'ils traînent trop et surtout, il faut qu'ils soient rentrés pour le goûter, la maman de Kahn veillant.

HA Min-seok

 

lundi 16 novembre 2020

FORTUNE DE FRANCE - TOME 2


FORTUNE DE FRANCE

                          2. EN NOS VERTES ANNÉES

Battons le fer tant qu'il est encore chaud ! À peine plus d'un mois après la lecture du tome 1 (sur 13, rappelons-le^^) que j'avais trouvé véritablement savoureux, j'ai embarqué dans le tome 2 de cette saga historique de Robert Merle, en compagnie de Pierre de Siorac, le narrateur, et de son frère Samson, envoyés par leur père étudier la médecine à Montpellier. 
Cette fois-ci le récit se déroule entre 1563 et 1567, quatre années relativement paisibles entre catholiques et huguenots, et mises à profit par Pierre pour s'amuser avec les femmes (les fameuses garces) (ou drolettes aussi ici), découvrir Montpellier, ses charmes et ses dangers, et faire ses premiers pas dans l'École de Médecine réputée dans toute l'Europe. 
Une vie de jeune étudiant insouciant en somme, ce tome ne porte pas son titre pour rien.:) Mais ces quatre années ne sont qu'un court répit avant que la guerre civile et ses massacres ne refassent surface...

jeudi 12 novembre 2020

LE COFFRE


LE COFFRE

Le texte de Lucian-Dragos Bogdan est traduit du roumain par Jean-Louis Courriol.

Repéré chez Jérôme, j'ai tout de suite été séduite par le concept de ce polar dans lequel l'enquête est menée sur deux fronts, à la fois en France et en Roumanie, et écrite à quatre mains, par un auteur français, Jacky Schwartzmann, et un auteur roumain, Lucian-Dragos Bogdan, qui mènent le récit tour à tour, un chapitre chacun. J'étais d'autant plus enthousiasmée que le souvenir que j'avais de Demain c'est loin de Jack Schwartzmann me promettait un moment de lecture savoureux dans lequel j'espérais retrouver son humour irrévérencieux.

Le point de départ de l'enquête est inspiré d'un fait divers évoqué par Lucian-Dragos Bogdan, celui d'une vieille dame retrouvée morte dans un coffre de toit de voiture, et que les auteurs décident de situer ici à Lyon. Entrent alors en scène Gendron, un gendarme français à un mois de la retraite, et très vite, car l'autopsie révèle que les implants dentaires de la femme viennent de Roumanie, un policier roumain, Marian Douca.

Lucian-Dragos BOGDAN

 

lundi 9 novembre 2020

LIBRAIRE JUSQU'À L'OS - TOME 1


LIBRAIRE JUSQU'À L'OS - 1

Encore embarquée dans une énième nouvelle série ? Oui mais là, le titre et l'idée du témoignage d'une libraire japonaise en format manga, c'était franchement irrésistible. Et si je ne me trompe, il n'y a QUE 4 tomes en tout dont 3 DÉJÀ parus en France.

Se mettant en scène sous les traits d'un squelette, Honda, l'auteure, nous partage son quotidien effréné de libraire passionnée, rythmé par la gestion des ruptures de stock, des retards de livraison, des reports, et bien sûr, d'une clientèle de fans de mangas, japonais et étrangers, qu'elle met un point d'honneur à satisfaire à tout prix.

C'est débordant de fraîcheur et d'humour ! Sur le rabat, l'auteure a d'ailleurs laissé le petit mot suivant qui donne le ton en ouverture de livre : "J'ai demandé à ne pas mettre de "1" en numéro de tome, parce que je ne suis pas sûre qu'un 2 sorte... mais ils l'ont mis ! Et j'ai plus d'idées ! Va falloir creuser."

HONDA

 

jeudi 5 novembre 2020

L'OGRE AMOUREUX / LE PROBLÈME AVEC LES FEMMES

 Petit flashback sur deux lectures estivales (il serait temps^^).



L'OGRE AMOUREUX
de Nicolas Dumontheuil (scénario, dessin)

Il était une fois...
"... un ogre amoureux d'une femme qu'il ne connaît pas, et un renard qui doit désespérément lui en trouver une sous peine d'être mangé...
Un ogre à mi-chemin entre les contes de Perrault et Gargamel !"


Rien que le titre a suffi à m'attirer entre les planches de cette bande dessinée et la présentation de l'éditeur ci-dessus m'a été fatale. C'est que je ne résiste absolument pas à tout ce qui s'apparente de près ou de loin à un conte, et encore moins aux contes revisités avec un zeste de délire !

Mon avis Goodreads
Aaah on est loin du conte gentillet et on ne saurait d'ailleurs vraiment par quel bout le prendre car il y a quand même du mignonnet et du tendre là-dedans, parasité sauvagement par du cruel qui amuse pourtant. Le tout est follement décalé et loufoque, on rentre dans le délire ou pas. 
Moi j'y suis rentrée et j'y suis restée jusqu'à quelques pages avant la fin où le délire a fini par me perdre mais c'est une expérience de lecture que je ne regrette pas malgré tout.

Nicolas DUMONTHEUIL

 

Jacky FLEMING

 

dimanche 1 novembre 2020

FORTUNE DE FRANCE - TOME 1


FORTUNE DE FRANCE

Après des années à l'envisager, me voilà enfin embarquée dans cette fresque historique en 13 volumes de Robert Merle, parue de 1977 à 2003 ! En réalité, j'aurais très bien pu me contenter de ce volume "qui forme un tout et se suffit à lui-même" (extrait de l'avant-propos de l'auteur) car au départ, il n'était absolument pas sûr de lui donner suite, "désirant préserver sa liberté jusqu'au dernier moment, c'est-à-dire jusqu'à la première page de son prochain livre". Arrivée à la fin, j'ai lâché sur Goodreads : "Bon, eh bien je signe pour la suite !", et à l'heure où j'écris ces lignes, je suis à quelques pages de la fin du tome 2...

Alors que Les Rois maudits de Maurice Druon, saga romanesque historique qui m'avait fait vibrer comme rarement, se déroule au Moyen-Âge et se développe autour des rivalités pour la succession au trône de France de 1314 à 1356, Fortune de France qui, j'espérais bien, me ferait vibrer au moins autant, se déroule dans la deuxième moitié du 16e siècle, sur fond de guerres de religion.

Robert MERLE

 


dimanche 25 octobre 2020

AVENTURES D'UN ROMANCIER ATONAL


AVENTURES D'UN ROMANCIER ATONAL

traduit de l'espagnol (Argentine) par Antonio Werli

Un OLNI que j'ai eu la chance de repérer au détour d'une librairie.
Au recto, l'histoire d'un romancier miséreux qui a écrit un roman expérimental illisible et pavéesque qui n'intéresse personne. Personne, sauf un éditeur sado-maso aspirant à faire faillite (oui, ce roman est complètement décalé, tout ce que j'aime !^^). Manque de bol, le livre devient un best-seller en France...
"Satire du milieu éditorial, portrait de l'écrivain par lui-même", comme le souligne le traducteur, Antonio Werli, dans la postface, ce roman aborde des thèmes qui avaient absolument tout pour me plaire, et il m'a totalement enthousiasmée, le style de l'auteur, Alberto Laiseca, étant par ailleurs savoureux, déluré et truculent !

Alberto LAISECA

 

mardi 20 octobre 2020

THE BOOK THIEF


THE BOOK THIEF

( LA VOLEUSE DE LIVRES )

La Voleuse de livres, c'est le genre de roman qui parvient à vous parler de l'horreur, de la bêtise humaine, d'événements tragiques avec une légèreté déconcertante sans pour autant en minimiser la gravité, et même avec humour (un peu noir quand même, certes), et qui, étonnamment, arrive à vous insuffler une certaine fraîcheur (oui, oui). 
C'est le genre d'histoire qui vous désespère totalement de l'être humain, et en même temps, vous émerveille quand il exprime le meilleur de lui-même. 
C'est le genre de récit qui vous chamboule de bout en bout, vous serrant le coeur et vous faisant sourire tour à tour, passer du rire à la quasi-larme, de l'anxiété à l'espoir, comme seuls "La Vie est belle" et Le Garçon en pyjama rayé de John Boyne ont réussi à me chambouler de la sorte jusqu'à présent, sur ce thème de la Seconde Guerre mondiale du moins.

Markus ZUSAK

 

vendredi 16 octobre 2020

BONJOUR LES INDES


BONJOUR LES INDES

Une BD qui sentait le récit de voyage à plein nez, en Inde, une destination des plus exotiques ? Il n'en fallait vraiment pas plus pour me titiller mais ce court résumé extrait d'Electre a achevé de me convaincre qu'elle avait vraiment tout pour me plaire :
"Les auteurs livrent leurs expériences indiennes, entre tourisme et tourista, dans un guide sans concession, ni pour eux, ni pour leurs hôtes. Entre correspondance, croquis sur le vif et comic strips loufoques, un journal de bord à l'image du pays : bigarré et foisonnant."
J'ai particulièrement aimé l'idée d'un "guide sans concession, ni pour les auteurs, ni pour leurs hôtes", et dont le contenu semblait foisonner d'originalité au niveau de la forme (mais je confirme que l'on n'est pas absolument pas en reste sur le fond !).

Dodo, Ben Radis, Jano

 

mardi 13 octobre 2020

LE CHÂTEAU DES ANIMAUX - TOME 1


LE CHÂTEAU DES ANIMAUX

                1. MISS BENGALORE

Ce titre vous évoque La Ferme des animaux ? C'est normal. Ce premier tome d'une série graphique prévue en quatre volumes revisite la célèbre fable politique de George Orwell, à travers laquelle il démontre les mécanismes derrière la montée et la mise en place insidieuse et sournoise des dictatures.
Au Château toutefois, abandonné par les hommes il y a bien longtemps, la dictature est déjà bien en place et c'est un taureau, le président Silvio, qui, secondé par une milice de chiens, le dirige "d'un sabot de fer" et exploite les autres animaux. Épuisés par leurs travaux de peine, affaiblis par la faim, menacés par le poteau de justice à la moindre complainte, aucun n'ose se rebeller contre le système en place et chacun subit en silence son existence misérable, sans espoir de jamais connaître un avenir meilleur.

Xavier DORISON

 


jeudi 8 octobre 2020

ONE NATIVE LIFE


ONE NATIVE LIFE

(non traduit encore en français)

À force de voir des avis enthousiastes, touchés, émus, sur Les Étoiles s'éteignent à l'aube, ou encore Starlight, j'ai fini par être curieuse de la plume de cet auteur, Richard Wagamese, bien que les résumés de ses livres ne semblaient pas trop me correspondre (le côté nature writing, grands espaces, poésie). C'est le fait qu'il soit Indien (Premières Nations) et contemporain qui a fini par vraiment me décider car j'ai toujours trouvé ça intéressant ce qu'ils ont à dire, transmettre, témoigner, exprimer, et finalement, je n'ai pas lu tant d'auteurs nord-amérindiens que ça.

Mon choix s'est porté sur ce titre repéré chez Jackie Brown car j'aimais bien cette idée de souvenirs égrenés au fil des pages en chapitres courts (très décisif pour moi ça, les chapitres courts) qui se concluent sur une note de sagesse, bien que là encore, ce ne soit pourtant pas vraiment mon genre de prédilection (mémoires, spiritualité, sagesse, bien-être).

Richard WAGAMESE

 

dimanche 4 octobre 2020

UN FOND DE VÉRITÉ


UN FOND DE VÉRITÉ

traduit du polonais par Kamil Barbarski

Il y a trois ans, je découvrais le procureur Szacki et son auteur, Zygmunt Miloszewski dans Les Impliqués, et j'étais tombée sous le charme de ce roman qui avait été une véritable chouette surprise. J'avais particulièrement aimé le style narratif de l'auteur, son humour vache et son sens de la dérision, surtout quand ils étaient appliqués au personnage de Teodore Szacki, et il me tardait de retrouver cette ambiance dans la suite des enquêtes du procureur polonais.

Fraîchement divorcé, ce dernier a quitté l'agitation de la capitale pour refaire sa vie dans la tranquille cité historique de Sandomierz. Un peu trop tranquille... jusqu'au jour où l'on retrouve, devant l'ancienne synagogue, le corps d'une femme égorgée selon le rituel de l'abattage casher, réveillant anciennes croyances et vieux démons dans un pays qui a mal digéré son passé antisémite.

mercredi 30 septembre 2020

CHILDREN OF TIME


CHILDREN OF TIME - 1

( DANS LA TOILE DU TEMPS - 1 )

Si j'avais su ce qui m'attendrait au détour des pages et ce que j'allais côtoyer tout le long de ma lecture, je ne me serais probablement pas lancée. Quelle erreur cela aurait été !

Ce roman s'est retrouvé dans ma PAL je ne sais plus comment exactement. J'avais été émoustillée par l'avis très enthousiaste (genre, chef-d'oeuvre !) d'une lectrice que je connais, ça c'est sûr, mais impossible de me souvenir qui. Et pourtant le cercle des lecteurs de SF dans mon entourage bloguesque est assez réduit. 
Warning toutefois aux âmes sensibles, la quatrième de couv (lue une fois ma lecture bien avancée) ne mentionne pas (les petits malins) ce mot qui m'aurait fait fuir : "araignée" !
Car oui, chers arachnophobes, moi je préfère vous prévenir (même si j'y ai survécu) (et très bien) (mais j'ai peut-être un seuil de tolérance plus élevé que d'autres), dans ce roman, on côtoie les araignées de très très près. 

Adrian TCHAIKOVSKY

 

jeudi 24 septembre 2020

LES MIRACLES DU BAZAR NAMIYA


LES MIRACLES DU BAZAR NAMIYA

traduit du japonais par Sophie Refle

Miracle ! J'ai été conquise par le bazar Namiya moi aussi ! Enfin, l'auteur, Keigo Higashino, faisait déjà partie de mes auteurs chouchous donc je n'aurais pas dû douter mais bon, nul n'est à l'abri de la déception, surtout devant tant d'avis méga enthousiastes. Bon, ce n'est pas un coup de coeur, hein, mais un coup à l'âme quand même (et c'est peut-être aussi fort mais moins flagrant), tel un baume bienfaisant, miraculeux, qui vous secoue l'âme.

Comme souvent, j'ai lu le résumé sans vraiment le lire, si bien que j'ai abordé le roman sans vraiment trop savoir dans quoi je m'embarquais, et c'était très bien ainsi. La quatrième de couv en dit juste assez s'il vous faut absolument savoir de quoi il retourne (mais en vrai, l'esprit de ce roman ne peut vraiment être restitué en quelques lignes) : 

dimanche 20 septembre 2020

OCTOBRE


OCTOBRE

traduit du danois par Caroline Berg

Au tiers du livre, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller m'écrier sur FB :
"Je suis totalement ADDICT !! Prise par cette histoire au point d'en avoir fait une nuit blanche hier. Quasi impossible à lâcher ! Je marche en lisant, je profite de la moindre pause pour lire quelques pages, j'abandonne amis et collègues pour pouvoir reprendre le fil de l'enquête, bref, ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi accro à une intrigue ni autant thrillée !" 
Bon en même temps, je n'en lis pas tant que ça des thrillers, pourtant, ce n'est pas faute d'aimer être dans cet état de quasi-transe, et les excellents thrillers sont très efficaces pour ça mais voilà, il y en a tant dans les rayons, tous a priori aussi thrillants les uns que les autres, qu'on ne sait plus sur lequel jeter son dévolu (#tropdechoixtuelechoix...).

Søren SVEISTRUP

 

mercredi 16 septembre 2020

ANIMAL FARM


ANIMAL FARM

( LA FERME DES ANIMAUX )

Bon, ce n'est pas de la RL toute fraîche que je sors des étagères, c'est un vieux truc, classique on dit, sorti du fin fond de ma PAL et lu pendant le Confinement. Mes impressions de lecture jetées en brouillon datent aussi de cette époque et ma foi, elles ne se sont pas trop mal conservées, aussi vais-je les servir telles quelles (en rajoutant un peu de liant tout de même).

J'ai toujours eu beaucoup de réticence à lire cet incontournable orwellien, et pourtant j'adore George Orwell, mais je ne sais pas, quelque chose ne m'inspirait pas dans cette fable animalière (et pourtant j'adore les fables et les animaux anthropomorphes) présentée comme une satire de la dictature soviétique (c'est peut-être ça... Je craignais sans doute un récit un peu trop complexe, subtil et politique pour mon entendement... et aussi, une fois ce court roman résumé ainsi, on a l'impression d'avoir fait le tour du livre et de ne pas avoir vraiment besoin d'en savoir plus).

dimanche 13 septembre 2020

THE PROMISED NEVERLAND - TOMES 10 À 12


THE PROMISED NEVERLAND - TOMES 10 À 12

Je crois bien que depuis GTO (ouh ça remonte...), c'est la première série manga de plus de 12 tomes à laquelle je m'accroche au-delà des 8 premiers tomes, avec toujours autant d'enthousiasme de tome en tome, mais il faut dire qu'une fois lancée dedans, je ne pouvais pas envisager de ne pas connaître le dénouement de cette intrigue addictive. 

La bonne nouvelle, c'est que la série est enfin terminée au Japon et totalise 20 tomes. En France, le dernier paru est le tome 15, et le 16 est prévu en octobre.

Le tome 10 est dans la continuité directe du tome précédent. Ne pas spoiler à ce stade relève de l'impossible aussi vais-je surtout parler de mon ressenti. 

mardi 8 septembre 2020

LE MINISTRE EST ENCEINTE


LE LA MINISTRE EST ENCEINTE

        OU LA GRANDE QUERELLE DE LA FÉMINISATION DES NOMS

Repéré chez Keisha, je me suis empressée de noter cet ouvrage en lecture urgente, déjà parce que les thématiques linguistiques me sont assez irrésistibles, et ensuite parce que le sujet abordé ici m'intéressait tout particulièrement : l'histoire de la féminisation des noms de métiers (titres, grades, fonctions...) qui, comme on s'en doute et comme le confirme le sous-titre, ne s'est pas faite en douceur. 
En exergue, comme pour ouvrir les hostilités, cette phrase de Louise-Athénaïse Claudel, à sa fille Camille :
"Tu ne vas tout de même pas exercer un métier qui n'a pas de féminin !"

Rien ne reflète aussi bien les moeurs sociales d'une époque que la langue, et en contant de manière fort savoureuse les aventures de la langue française à travers les siècles et plus particulièrement sur ces dernières décennies, l'auteur, Bernard Cerquiglini, dépeint ce qui finalement s'apparente à une guerre des sexes qui mêle le linguistique et le politique et oppose les anciens et les modernes.

Bernard CERQUIGLINI


LE MINISTRE EST ENCEINTE
 

jeudi 3 septembre 2020

MARTIN EDEN


MARTIN EDEN

Mais quel roman ! Transcendant ! Du mind-blowing dans le sens le plus propre du terme, sans effets spectaculaires, sans tortiller, sans artifices.
Martin Eden, dès les premières lignes, m'a conquise - et je le dis tout de suite - jusqu'à la toute dernière ligne ! Jusqu'à cette fin, si bouleversante, mais qui n'aurait pas eu de sens autrement.
J'ai lu le dernier tiers quasi d'une traite, tenue en haleine. Ces réflexions, ces phrases sur les dernières pages résonneront encore longtemps en moi.

Pour situer l'histoire, un cop/coll d'extraits de la quatrième de couv :
"Ouvrier devenu romancier célèbre, invité dans les salons, amoureux d'une riche jeune fille qui ne le comprend pas, ex-prolétaire ne se reconnaissant pas dans le prolétariat et qui n'aura jamais sa place chez les bourgeois. 

lundi 31 août 2020

IREMONGER - TOME 3


IREMONGER
                  Tome 3 - LUNGDON


(LES FERRAILLEURS
                  Tome 3 - LA VILLE )


"Magnificently weird" est-il écrit sur la couverture d'une autre édition anglaise qui cite The Guardian. Oui, magnifiquement bizarre, brillamment étrange, je ne vois vraiment pas de meilleurs qualificatifs pour décrire cette trilogie des Ferrailleurs, du tome 1 à la toute fin du tome 3 !

Pour situer brièvement le contexte, un petit cop/coll de la quatrième de couv qui en dit juste assez :
"La famille Ferrayor a laissé derrière elle les ruines fumantes de Foulsham pour s'installer à Londres. Depuis, les Londoniens observent d'étranges phénomènes : des disparitions, des objets qui apparaissent, d'autres qui se transforment. Et cette nuit perpétuelle qui a envahi la ville...

mercredi 26 août 2020

THE WITCHER - TOME 5


THE WITCHER / LE SORCELEUR

Tome 5 - LE BAPTÊME DU FEU

traduit du polonais par Caroline Raszka-Dewez

Dire qu'à la fin du tome 4, je pensais que les choses allaient se décanter ici et qu'on arrivait au meilleur de la saga dont il ne me reste plus que deux tomes avant le fin mot de l'histoire.
Mais en fait, non, à ma grande frustration...
Voilà ce que c'est que de séparer les personnages principaux ! Il faut du coup les suivre indépendamment les uns des autres, or le palpitant de ce récit, c'est leur regroupement et leurs interactions justement. Bien sûr, cela contribue à maintenir tout de même le lecteur en haleine quant à la suite, car on se doute bien qu'ils vont finir par se retrouver (hein, qu'ils vont finir par se retrouver ?). Si le focus était davantage sur Ciri au tome 4, cette fois-ci, c'est Geralt que nous suivons de plus près. 

jeudi 20 août 2020

THE ROOK


THE ROOK
         THE CHECQUY FILES - Tome 1

( AU SERVICE SURNATUREL DE SA MAJESTÉ )

Un pitch très prometteur :
Victime d'une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres sans aucune idée de son identité ni aucun souvenir de son passé. Le plus troublant, c'est qu'elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle retrouve des lettres lui étant adressées et qu'elle aurait rédigées avant l'incident. Un premier choix lui est offert : reprendre sa vie à zéro sous une nouvelle identité ou continuer en tant que Myfanwy Thomas, avec toutes les responsabilités et les dangers que cela implique.
C'est ainsi que Myfanwy rejoint le siège de la mystérieuse Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne et qui n'est pas sans évoquer un mixte entre James Bond et les X-Men, les agents étant tous des surdoués aux pouvoirs extraordinaires.

Daniel O'MALLEY


THE ROOK
 

lundi 17 août 2020

THE WITCHER - TOME 4


THE WITCHER - LE SORCELEUR

Tome 4 - LE TEMPS DU MÉPRIS

traduit du polonais par Caroline Raszka-Dewez

Après un palpitant tome 3 qui nous plonge enfin dans le cycle principal de la saga du Sorceleur, il s'est passé à peine trois semaines avant que je n'enchaîne sur la suite ! Fait assez rare pour que je le souligne. J'ai plutôt tendance à laisser passer au moins un an entre deux tomes...

Alors que sur Goodreads, j'ai toujours mis 5/5 étoiles à la série jusqu'à présent, cette fois-ci je n'ai mis que 4 étoiles parce que bon, il faut bien nuancer à un moment, une série ne peut être géniale tout le long. Encore que, ici, en vérité, ça reste toujours aussi savoureux au niveau du ton, de l'écriture, du style narratif et des traits d'esprit.

mercredi 12 août 2020

L'HOMME QUI SAVAIT LA LANGUE DES SERPENTS


L'HOMME QUI SAVAIT LA LANGUE DES SERPENTS

traduit de l'estonien par Jean-Pierre Minaudier

Il y a quatre ans, je découvrais cet auteur estonien incomparable, Andrus Kivirähk, qui m'a tout de suite conquise avec ses Groseilles de novembre et que j'ai adoubé auteur chouchou dès les premières lignes. Ce que j'en avais dit à l'époque pourrait tout aussi bien s'appliquer ici. Hop, cop/coll :
Un auteur plein de délires, qu'on prend tout de suite en haute sympathie. J'ai tout adoré ! Son style, son humour, son talent de conteur (quelle verve, quelle vie, quelle énergie dans les phrases, les dialogues, les réparties !), son univers, son imagination, ses personnages. Tout y est tout bonnement truculent et savoureux. J'ai adoré cette immersion dans ce petit monde complètement déluré (fin cop/coll) dont on suit l'évolution au fil des pages.

vendredi 31 juillet 2020

THE GOOD LORD BIRD


THE GOOD LORD BIRD

( L'OISEAU DU BON DIEU )

La couverture est trompeuse, c'est bien du roman dont je vais parler. Ceci dit, c'est l'annonce de la sortie prochaine de la série télévisée adaptée de ce roman de James McBride, avec Ethan Hawkes en tête d'affiche, qui m'a motivée à enfin le sortir de ma PAL.

Milieu du 19e siècle. États-Unis. D'ici quatre ans, il aura 60 ans. Il se fait vieux, son visage est marqué, il n'a pas la carrure type du héros américain mais il a le charisme d'un chef... un poil illuminé ceci dit 😂. Il ne vit que pour une cause, l'abolition de l'esclavage, et mettra tout en oeuvre pour accomplir sa mission, animé par sa foi inébranlable en Dieu. Il n'entend pas de voix mais n'est pas loin d'être une sorte de véritable Jeanne d'Arc à l'américaine. Ses méthodes violentes et répréhensibles ainsi que sa propension au fanatisme ne lui gagnent pas l'adhésion ni l'affection de tous mais il a tout de même quelques partisans (plus ou moins frileux tout de même 😂).

James MCBRIDE



mardi 21 juillet 2020

LE GOÛT DU BONHEUR - TOME 1


LE GOÛT DU BONHEUR

                 1. GABRIELLE

Normalement un tel titre évoquant un trop-plein de feel good me ferait fuir, surtout quand on sait qu'il s'agit d'une saga familiale en trois tomes dont chacun avoisine les 1000 pages. Que diable suis-je allée faire dans cette galère alors ? Eh bien, tout simplement, de nombreux avis enthousiastes ont fini par attisé ma curiosité et en y regardant de plus près, je me suis rendue compte qu'il s'agissait en fait d'une saga québécoise, dont l'histoire commençait dans les années 30. La perspective d'un dépaysement culturel et linguistique de choc (aah ces expressions et termes québécois que j'affectionne tant, je m'en frottais presque les mains d'avance) m'a motivée à embarquer dans ce qui s'apparentait davantage, selon les dires, à un bateau de plaisance plutôt qu'à une galère.^^

Marie LABERGE



vendredi 3 juillet 2020

LA PASSE-MIROIR - TOMES 3 ET 4


LA PASSE-MIROIR

               TOME 3 - LA MÉMOIRE DE BABEL
               TOME 4 - LA TEMPÊTE DES ÉCHOS

Les deux premiers tomes m'avaient déjà impressionnée par leur univers riche et foisonnant qui déborde d'imagination et le tome 2 m'avait même particulièrement soufflée, décoiffée même. 
Je ne pensais pas qu'arrivée aux derniers tomes de sa série, l'auteure, Christelle Dabos, aurait encore de l'imagination à revendre, et pourtant si, et toute aussi bluffante, originale et enthousiasmante ! Le tout encadré par une narration cohérente et une vraie maîtrise dans le développement de l'histoire. Inutile de l'attendre au tournant, c'est elle qui vous y attendra, tranquillement et avec le sourire !

lundi 29 juin 2020

LESS THAN ANGELS


LESS THAN ANGELS

( MOINS QUE LES ANGES )

Et voilà, j'ai lu un Barbara Pym !
J'ai mis le temps malgré les incitations régulières de la blogo au fil des ans, 1) parce que quand une auteure s'appelle Barbara (et Pym, ça n'aide pas non plus), on visualise malgré soi ce que j'appelle de la littérature féminine, dans le genre léger et romantique (je n'ai rien contre mais ce n'est pas ma priorité de lecture absolue), et 2) parce que quand la curiosité a fini par véritablement me titiller, je ne savais pas par quel roman commencer (#tropdechoixtuelechoix). J'ai profité de ce Mois anglais pour enfin me lancer, aidée par Keisha dans mon choix.

Au début je ne savais pas trop où on allait ni sur qui l'histoire se focalisait véritablement.

Barbara PYM


LESS THAN ANGELS

lundi 22 juin 2020

IREMONGER - TOMES 1 ET 2


IREMONGER
                 Tome 1 - HEAP HOUSE
                 Tome 2 - FOULSHAM

( LES FERRAILLEURS
                 Tome 1 - LE CHÂTEAU
                 Tome 2 - LE FAUBOURG )

Dès les premières pages du premier tome de cette trilogie des Ferrailleurs, j'ai été séduite par l'étrangeté de son histoire qui se dévoilait page après page et dont les superbes illustrations de l'auteur, Edward Carey, renforçaient le caractère singulier, presque inquiétant et enchanteur à la fois, de son univers à l'imaginaire débridé. C'est ce qui m'a conquise d'emblée. J'adore ce genre de livre à l'univers insolite et décalé bien qu'étrangement familier, et ça m'épate toujours ces auteurs qui arrivent à trouver des idées inédites et particulièrement originales malgré tout ce qui s'est déjà écrit et imaginé.

Edward CAREY


IREMONGER - TOMES 1 ET 2


jeudi 18 juin 2020

S'ENFUIR / MARÍA Y YO

Je crois que je vais adopter ce format de publication plus souvent (deux-trois billets en un) pour certaines lectures qui remontent un peu. Ce qui ne signifiera pas forcément que je ne les aurai pas appréciées.:)

S'ENFUIR
       RÉCIT D'UN OTAGE

Ça faisait longtemps que je voulais lire cet album de Guy Delisle, un de mes auteurs chouchou dans la catégorie BD, mais son format pavéesque m'a toujours dissuadée de l'emprunter à la bib'. J'ai fini par le trouver sur le catalogue numérique de la bibliothèque de Paris et j'en ai profité.
Lu en plein confinement, je peux vous dire que ça permet de relativiser pas mal.^^ 

"Être otage, c'est pire qu'être en prison. En prison, tu sais pourquoi tu es là et à quelle date tu vas en sortir. Quand tu es otage, tu n'as même pas ce genre de repères. Tu n'as rien."

Miguel GALLARDO


MARÍA Y YO

lundi 15 juin 2020

THE WITCHER - TOME 3


THE WITCHER - LE SORCELEUR

Tome 3 - LE SANG DES ELFES

traduit du polonais par Lydia Waleryszak

J'adore cette série parce qu'elle est quand même assez surprenante de bout en bout (enfin, je n'en suis qu'au tome 3 sur 7), et aussi beaucoup plus amusante que je ne m'y attendais malgré des signes flagrants déjà dans les tomes précédents.
Après deux premiers tomes introductifs sous forme de nouvelles ou de racontars anecdotiques qui posent déjà la trame de l'intrigue principale et où l'on se familiarise avec l'univers du sorceleur, les différents personnages principaux et secondaires, la géographie politique et le contexte de ce monde, nous rentrons dans le vif du sujet avec ce tome.

mercredi 10 juin 2020

LA LANGUE ET LE COUTEAU


LA LANGUE ET LE COUTEAU

traduit du coréen par Lim Yeong-hee avec la collaboration de Lucie Modde

Ce roman coréen est l'un des rares romans qui m'avaient grandement tentée lors de la rentrée littéraire 2019.
La littérature coréenne déjà a toutes mes faveurs et chaque nouveauté attise ma curiosité. Ensuite, il y est question de cuisine, et ça, c'est un argument imparable pour moi ! Mais encore mieux, d'après ce que j'avais compris du résumé, ce roman confrontait, "dans une relation teintée de mystère", un général japonais gourmet et un cuisinier chinois talentueux dont l'art d'inventer des recettes est son seul moyen de survie. D'emblée, j'ai adoré cette idée d'affrontement et de défi autour de la cuisine !

KWON Jeong-hyun


LA LANGUE ET LE COUTEAU

dimanche 7 juin 2020

DIDIER, CHEVALIER BRAYARD ET MEURTRE À LA COMPTA

Nonon, ce n'est pas le titre d'un livre mais de trois livres, trois BD plus précisément. 
Des occasions de lecture hors PAL trouvées pendant le confinement (et la dernière, à sa sortie) et qui m'ont divertie. Du tellement vite lu et plus sympa que transcendant que je ne voulais pas spécialement leur consacrer un billet à chacun mais je tenais à les évoquer tout de même ici pour me garder une trace de leur lecture.

DIDIER, LA 5È ROUE DU TRACTEUR
de Pascal Rabaté (mon premier de cet auteur, enfin !)
et François Ravard (illustrations)

Repéré sur plusieurs blogs qui le commentaient avec enthousiasme, quand je l'ai vu disponible sur le site de la bibliothèque numérique de Paris, je n'ai pas hésité une seconde.

Didier, 45 ans, vit avec sa soeur Soazig dans une petite ferme bretonne et n'a jamais connu le grand amour. Cette dernière finit par l'inscrire sur un site de rencontres.

Pascal RABATÉ


DIDIER, LA 5È ROUE DU TRACTEUR

JAMES


MEURTRE À LA COMPTA

mardi 2 juin 2020

THE WITCHER - TOME 2


THE WITCHER - LE SORCELEUR

Tome 2 - L'ÉPÉE DE LA PROVIDENCE

traduit du polonais par Alexandre Dayet

Déjà sous le charme, et de la série Netflix, et du tome 1, c'est avec encore plus de plaisir que j'ai retrouvé l'univers du Sorceleur ici.

L'auteur, Andrzej Sapkowski, a l'imagination fertile et est décidément très habile pour développer ses récits. Cette histoire de sorceleur se révèle vraiment plus riche et intéressante qu'il n'y paraissait au premier abord au travers de ces "nouvelles" qui, petit à petit, construisent la base et le socle de l'intrigue principale qu'on verra se dérouler les cinq tomes suivants.

vendredi 29 mai 2020

DANS LA COMBI DE THOMAS PESQUET


DANS LA COMBI DE THOMAS PESQUET

Un bon 5/5 étoiles sur Goodreads, que j'ai annoté "10.000 étoiles même !"
J'ai adoré ! J'ai tellement appris ! Et ri !
Rien d'étonnant à ce constat.
Marion Montaigne, l'auteure, déjà, j'adore ! J'avais déjà été conquise par l'humour de ses illustrations dans L'Intelligence artificielle qui m'avait arraché des rires de hyène hilare, et je n'ai toujours pas commencé sa série Tu mourras moins bête mais les extraits que j'en ai lus me semblent dotés du même humour irrésistible emprunt de dérision.
Ensuite, les astronautes m'ont toujours fait rêver, ou plus précisément, aller dans l'espace m'a toujours fait rêver. Le sujet de cet album ne pouvait donc que me parler.
Enfin, Thomas Pesquet m'avait fascinée dans l'émission "Rendez-vous en terre inconnue". Il m'est apparu comme un personnage très pragmatique, droit dans ses bottes, imperturbable, qui attire tout de suite la sympathie et auquel on ferait facilement confiance. Je l'ai retrouvé tel quel dans cet album.

lundi 25 mai 2020

LA SERPE


LA SERPE

Et voilà, ma première rencontre (enfin !) avec Philippe Jaenada s'est faite, contre toute attente, par l'intermédiaire d'une serpe, alors qu'au départ, c'est un Chameau sauvage qui aurait dû croiser nos destins il y a plusieurs années. Il n'est pas impossible que notre histoire échoue sur la Plage de Manaccora, 16h30 prochainement car j'ai testé le romancier des faits divers, il me faut maintenant tester l'écrivain d'autofiction, la voie par laquelle il a commencé et qui lui a valu un lectorat fidèle grâce à un humour a priori irrésistible et un grand sens de l'autodérision, deux qualités qui me sont indispensables dans ce genre littéraire que j'ai plutôt tendance à fuir autrement.

Encore que La Serpe m'a permis d'avoir déjà un avant-goût de sa plume autofictive car parallèlement (ou devrais-je dire "parenthèsement") à la reconstitution des faits et de l'enquête qui nous intéressent ici, Jaenada nous parle beaucoup de lui, et en passant, de sa femme et de son fils, en faisant bien d'autres digressions qui n'ont parfois aucun rapport avec la choucroute.

Philippe JAENADA


LA SERPE

vendredi 22 mai 2020

LA LANTERNE DE NYX - TOME 3


LA LANTERNE DE NYX - 3

Rappelons-nous, et au risque de me répéter pour la troisième fois, voilà une série de manga en 6 tomes (seulement) (presque tous parus) qui nous plonge dans le Japon du 19è siècle alors que le pays s'ouvre au monde après 200 ans d'isolationnisme. Choc des cultures, rencontre des civilisations, thématique fatale pour moi, j'ai été conquise dès le tome 1 et le plaisir était toujours au rendez-vous au tome 2.
Il me tardait donc de retrouver la jeune Miyo et son employeur Momotoshi (Momo pour les intimes), un marchand excentrique spécialisé dans l'importation de produits européens (de la France de la Belle Époque plus particulièrement). Au-delà de l'intrigue, je ne me lasse pas de l'humour bon enfant de l'auteure, Kan Takahama, et de ses cabinets de curiosités qui nous offrent toutes sortes d'anecdotes historiques très instructives. 

dimanche 17 mai 2020

KIM JIYOUNG, NÉE EN 1982


KIM JIYOUNG NÉE EN 1982

traduit du coréen par Kyungran Choi et Pierre Bisiou

Une couverture qui ne manque pas attirer l'oeil, même sans le bandeau qui présente ce livre comme (rien moins que) "le roman coréen phénomène vendu à des millions d'exemplaires. En cours de traduction dans plus de 20 pays !" 

Un coup d'oeil à la quatrième de couv' et j'étais ferrée : l'auteure, "Cho Nam-joo livre une photographie de la femme coréenne piégée dans une société traditionaliste contre laquelle elle ne parvient pas à lutter. Mais qu'on ne s'y trompe pas : Kim Jiyoung est bien plus que le miroir de la condition féminine en Corée - elle est le miroir de la condition féminine tout court."

CHO Nam-joo


KIM JIYOUNG, NÉE EN 1982

mercredi 13 mai 2020

LA LANTERNE DE NYX - TOME 2


LA LANTERNE DE NYX - 2

Sous le charme de ce manga dès le tome 1 où l'on découvre une série (en 6 tomes) (seulement) (presque tous parus) qui nous plonge dans le Japon du 19è siècle (en 1878 plus précisément) alors que le pays s'ouvre au monde après 200 ans d'isolationnisme - choc des cultures, rencontre des civilisations, thématique fatale pour moi - il me fallait retrouver sans tarder la jeune Miyo et son employeur, Momotoshi (Momo pour les intimes), un marchand excentrique spécialisé dans l'importation de produits européens (de la France de la Belle Époque plus particulièrement), mais aussi l'humour dans l'interaction des personnages, la dérision qui sous-tend le récit, la malice de l'auteure, ses clins d'oeil au lecteur, ses cabinets de curiosités 💗 qui nous offrent toutes sortes d'anecdotes historiques très instructives, et bien d'autres joyeusetés.

mardi 5 mai 2020

L'ÉCOLOGIE EN BAS DE CHEZ MOI


L'ÉCOLOGIE EN BAS DE CHEZ MOI

Ce qui m'a entraînée dans cette aventure que j'aurais contournée en temps ordinaire (une sorte d'allergie à tout ce qui brame "écologie"/"environnement" façon donneur de leçon) : la quatrième de couv tout simplement. Que j'ai zyeutée par curiosité, connaissant et appréciant déjà l'auteur, Iegor Gran, pour ses satires loufoques et mordantes à travers lesquelles il prend un malin plaisir à pointer du doigt les petits travers de nos sociétés, n'hésitant pas à égratigner jusqu'aux institutions sacrées tel le Goncourt, ou encore les ONG.

"Un voisin durable, c'est un voisin qui trie ses déchets et me surveille pour que j'en fasse autant. Une amitié durable, c'est une amitié où l'on ne met pas en danger l'avenir de la planète, même en paroles. On évite d'aborder les sujets qui fâchent. On gobe le discours moralisateur avec le sourire. On accepte l'opportunisme marchand en ouvrant son portefeuille. On se garde de penser sans gourou, sans nounou. On se retient.
Ce livre raconte comment je ne me suis pas retenu."