mardi 24 mai 2022

GOLDORAK


GOLDORAK

De Goldorak, je ne connaissais pas vraiment l'histoire, mais le personnage, oui, grâce à mon frère aîné qui, enfant, avait un robot Goldorak, et je connaissais tout de même Actarus de nom et de visage, et les attaques du robot géant à coup de fulguropoing !^^ Ah oui, et le générique dont mon frère avait le disque. Des connaissances très basiques donc, mais je savais que c'était un animé culte d'une époque et quand j'ai vu que Xavier Dorison, l'auteur de la génialissime série Le Château des animaux (à quand la suite d'ailleurs ?!) l'avait remis au goût du jour en BD, j'ai été très intriguée et je me suis dit que c'était peut-être l'occasion de me familiariser un peu avec cet univers. J'avais offert l'album à mon frère pensant le lui emprunter par la suite^^ mais c'est via une bibli que j'ai eu l'occasion de le lire.

jeudi 19 mai 2022

AMERICAN DIRT


AMERICAN DIRT

J'ai toujours soigneusement contourné les livres ou films autour des narcotrafiquants et de la violence des cartels, et quand j'ai vu que ce roman les évoquait dans le résumé comme la cause de la fuite d'une mère et de son fils du Mexique vers les États-Unis, j'ai franchement hésité à me lancer, book trip mexicain ou non. De plus l'auteure, Jeanine Cummins, étant américaine, j'y ai vu moins d'intérêt, ou moins d'urgence. C'est la polémique autour de ce fait précisément qui a fini par titiller ma curiosité, et embarquée dans une LC, je n'ai plus résisté !

Eh bien, moi qui recherchais justement un bon thriller (dans le sens thrillant, pas forcément à base d'enquêtes & co), j'ai été servie ! 😱
Dès les premières pages, la lecture s'est annoncée intense et hypnotique. Chaque fin de chapitre me faisait battre le coeur d'un bond et j'avais vraiment du mal à lâcher ce livre pour vaquer à d'autres occupations indispensables (manger, dormir...).

Jeanine CUMMINS

 

dimanche 15 mai 2022

IMPACT


IMPACT

Aïe aïe aïe... Oui, j'annonce la couleur de suite, pas de suspense inutile. Comment passe-t-on d'auteur chouchou qui m'a mis une claque monumentale avec Entre deux mondes à... euh... auteur plus chouchou avec ce roman ? Ça m'avait déjà fait le coup avec Pascal Manoukian, j'aurais donc dû me préparer à cette éventualité mais je ne l'avais vraiment pas vu venir ici. 
C'est fou parce qu'en y repensant, les signes étaient déjà là dans Entre deux mondes, un aspect feel-good mais qui m'avait semblé vraiment bien dosé et peut-être bienvenu au milieu de l'horreur, l'inacceptable, l'insupportable (je me cite). J'avais même appelé ça des "moments de grâce" tellement le feel-good ne me semblait pas vraiment le terme approprié. Et j'avais tellement adoré ce roman qu'il me tardait de lire Impact, pas mal plébiscité aussi, par ceux qui avaient lu et adoré Entre deux mondes en plus, et c'est quasi les yeux fermés que je me suis plongée dedans.

mardi 10 mai 2022

HOW TO PRONOUNCE KNIFE


HOW TO PRONOUNCE KNIFE

( LE K NE SE PRONONCE PAS )

Un titre qui avait attiré mon oeil en librairie car les thématiques autour des langues sont assez irrésistibles pour moi. En découvrant que l'auteure, Souvankham Thammavongsa, était canadienne d'origine laotienne et qu'elle était née dans un camp de réfugiés en Thaïlande, j'ai été encore plus intriguée. Les critiques presse étaient par ailleurs dithyrambiques et ce livre avait eu un prix. Malgré le fait qu'il s'agissait d'un recueil de nouvelles, je n'ai vraiment pas hésité une seconde, ma curiosité était piquée au vif !

S'articulant autour d'une dizaine de nouvelles dont le fil rouge est l'exil, l'immigration, l'adaptation et l'intégration (ou non), ce recueil met en scène des personnages qui tentent de trouver leurs repères et leur place dans un pays loin de leurs racines, autant géographiquement que culturellement, et qui les confronte à toutes sortes d'épreuves, d'utopies et de désillusions. 

Souvankham THAMMAVONGSA

 

mercredi 4 mai 2022

LE CHOEUR DES FEMMES


LE CHOEUR DES FEMMES

Un roman qui ne m'attirait pas du tout au départ (rien que le titre... 😅) mais les avis enthousiastes sur le groupe des pavés ont fini par m'intriguer. La perspective de lire des histoires de patientes, en gynécologie en plus, ne m'enchantait guère, et je craignais un livre hyper pointu, sérieux, médical, où j'aurais à m'accrocher un peu. Le verdict a pourtant été sans appel sur Goodreads :
"Claque ! Premier coup de coeur de l'année ! (lu en janvier^^) Complètement happée dès les premières pages - le truc totalement improbable et inattendu au vu du sujet. On est loin du thriller ou autre roman palpitant du genre mais ce livre est absolument prenant. J'étais littéralement scotchée aux pages, arrivant difficilement à me résoudre à le fermer pour dormir un peu. Quelques petits bémols qu'on pourrait souligner mais sur lesquels j'ai choisi de ne pas m'attarder tellement cette lecture me semble indispensable !"

Martin WINCKLER

 

samedi 30 avril 2022

QUATORZE CROCS


QUATORZE CROCS

traduit de l'espagnol (Mexique) par Christilla Vasserot

Sous-titré "Mémoires de l'agent Pierre Le Noir à propos des événements surnaturels survenus à Paris en 1927" et premier opus d'une série qui compte actuellement deux tomes. J'ai beaucoup hésité avant de me lancer. J'étais à la fois curieuse et dubitative à l'idée d'une intrigue policière se déroulant à Paris vers la fin des années 20 sous la plume d'un écrivain mexicain contemporain, Martín Solares, dont je n'avais encore rien lu. Mais surtout, à la base, le surnaturel, le paranormal, les histoires de fantômes, ce ne sont vraiment pas mes thématiques de prédilection. J'avais donc quelque doute sur le fait que j'apprécierais mais Rachel a toujours été enthousiaste sur cette série, et son billet et celui de Maggie ont fini par me convaincre que je pourrais y trouver mon compte. Je me suis donc greffée à elles pour une LC à retardement.

Martín SOLARES

 

mardi 26 avril 2022

JOURS DE COMBAT


DÍAS DE COMBATE

( JOURS DE COMBAT )

traduit de l'espagnol (Mexique) par Marianne Millon

Bon, eh bien, je crois qu'il va falloir que je me rende à l'évidence. Paco Ignacio Taibo II est en train de perdre petit à petit son statut d'auteur chouchou. Mon histoire avec lui ressemble à ces amours passionnés aux premiers jours, qui s'étiolent avec les années jusqu'à ce qu'on se demande si on ne s'était pas complètement fourvoyé au tout début.
Si j'avais adoré La Vie même il y a 10 ans, La Bicyclette de Léonard lu le mois dernier m'avait déjà perdue et laissée quelque peu dubitative et mitigée. Malgré tout, encore confiante en PIT II, je n'avais aucun doute que je me régalerais avec Jours de combat

lundi 18 avril 2022

MALGRÉ TOUT


MALGRÉ TOUT

Le résumé de l'éditeur présente parfaitement le contexte et le concept de cette intrigue : 

"C'est l'histoire d'un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D'un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. De l'autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu'elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres... jusqu'à sa source."

Jordi LAFEBRE

 

lundi 11 avril 2022

PETIT TRAITÉ D'ÉCOLOGIE SAUVAGE - Tomes 2 et 3


PETIT TRAITÉ D'ÉCOLOGIE SAUVAGE

          Tome 2 - LA COSMOLOGIE DU FUTUR

Qui introduit les fameuses mésanges punks !^^
Dans la continuité du tome 1, où l'auteur, Alessandro Pignocchi, imagine que l'animisme des Jivaros est devenu la pensée dominante dans nos pays, y compris parmi les dirigeants du monde, ce tome 2 poursuit le délire et on retrouve ici :
- des mésanges au franc-parler, limite grossières, au langage légèrement coloré par moment, disons, mais de façon réjouissante, qui se mêlent de politique et fument du shit, un peu bad boys sur les bords. Je les ai trouvées amusantes mais je n'ai pas tant adhéré à leurs délires que ça.
- des politiciens animistes, à la veille des élections. Assez jubilatoire. L'épisode de Macron chez les Jivaros m'a bien amusée.

mercredi 6 avril 2022

THE NICKEL BOYS


THE NICKEL BOYS

( NICKEL BOYS )

Une lecture qui commence à remonter (début d'année), il était temps que je publie mon avis avant qu'il ne neige à nouveau. 😅
Petit quiproquo de départ avec ma sale manie de survoler les résumés et les avis quand je sais que je vais lire un livre : je pensais que c'était une histoire qui se déroulait sous le signe de la fin de la ségrégation scolaire aux États-Unis dans les années 60, un peu à la Little Rock 1957. J'étais bien loin d'imaginer dans quoi je m'embarquais...
Nous sommes bien dans les années 60 dans la Floride ségrégationniste, mais la Nickel Academy est en fait une maison de correction où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices (mais vraiment les pires...). Le jeune Elwood Curtis y est envoyé suite à une erreur judiciaire alors qu'il était plein de rêves d'avenir et s'apprêtait à intégrer l'université. La vie y est infernale, surtout quand on est Noir, et tout espoir d'évasion quasi vain. Grâce à Turner avec qui il se lie d'amitié, Elwood comprend vite les règles du lieu.

samedi 2 avril 2022

THE TIME MACHINE


THE TIME MACHINE

( LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS )

Un classique de la SF qui m'a toujours un peu fait peur malgré la grande renommée de son auteur, H.G. Wells, qu'il me semble n'avoir jamais lu. Quoique j'ai un doute pour La Guerre des mondes mais je crois que je confonds avec Le Meilleur des mondes d'Aldous Huxley que j'ai lu il y a moult temps et qui ne m'a pas laissé un souvenir enthousiasmant. C'est partiellement pour ça que je ne me suis encore jamais aventurée vers H.G. Wells que j'assimilais à tous ces auteurs de SF classiques de fin 19e-début 20e siècle chez qui je n'ai jamais vraiment trouvé mon compte. Je pense entre autres aussi à Jules Verne qui m'a toujours laissée sur le bord. Bref, je craignais surtout un style un peu trop désuet, avec une imagination trop basique pour mes goûts de lectrice du 21e siècle (sans vouloir faire la snob).

H.G. WELLS

 

mercredi 30 mars 2022

LA FRONTIÈRE DE VERRE


LA FRONTIERA DE CRISTAL
       UNA NOVELA EN NUEVE CUENTOS

( LA FRONTIÈRE DE VERRE 
       ROMAN EN NEUF RÉCITS )

traduit de l'espagnol (Mexique) par Céline Zins

Mon premier Carlos Fuentes, un des grands auteurs classiques mexicains ! J'avoue que j'y suis allée peu rassurée, réticente même. J'avais l'image d'un auteur sérieux, à l'écriture exigeante, peu accessible, très littéraire, ou littéreux comme j'aime à dire, académique. Et pourtant, on me le recommandait tout de même comme un écrivain génial, ce qui était tout de même intrigant. J'ai donc épluché sa bibliographie et les avis pour me trouver un roman où je ne prenais pas trop de risques, pas trop épais, et surtout, sur des thèmes qui me parlaient. J'ai finalement opté pour ce roman en neuf récits dont la quatrième de couv m'a convaincue que je pourrais y trouver mon compte :

Carlos FUENTES

 

samedi 26 mars 2022

LA BICYCLETTE DE LÉONARD


LA BICICLETA DE LEONARDO 

( LA BICYCLETTE DE LÉONARD )

traduit de l'espagnol (Mexique) par Anne Mase

Je me faisais une grande joie de retrouver la plume de Paco Ignacio Taibo II après m'être délectée de son roman La Vie même il y a 13 ans (...), mon tout premier de cet auteur adoubé chouchou depuis, et je me frottais les mains à l'avance de retrouver également son personnage écrivain de romans policiers, José Daniel Fierro, dans cette suite d'une courte série qui ne compte que deux tomes.

Ici, notre José Daniel Fierro végète dans son appartement à Mexico, tuant le temps en attendant que sa cheville cassée suite à un bête accident se remette, et pour tromper son ennui, mate du basket féminin à la télé. On ne le croirait pas comme ça mais un match en particulier déclenche le début d'une série d'événements et d'histoires rocambolesques qui naviguent entre fiction, faits réels et réalité fictive, prenez votre torche et bon courage pour vous frayer un chemin hors de ce labyrinthe littéraire où s'entremêlent le noir, l'aventure, l'histoire et la politique.

mardi 22 mars 2022

THIS IS HOW YOU LOSE THE TIME WAR


THIS IS HOW YOU LOSE THE TIME WAR

( LES OISEAUX DU TEMPS )

Quelle expérience de lecture insolite ! Et pourtant je ne suis pas totalement novice dans le genre SF, mais ici on est catapulté sans préambule dans un univers, une dimension, avec ses propres codes, son fonctionnement propre, qui n'a pas d'équivalence ou de références avec d'autres univers SF (que je connaisse du moins). C'était assez déroutant au début, presque un choc le temps que je trouve mes repères pendant plusieurs pages.

Ce qu'on comprend du contexte, c'est que deux factions sont en guerre et interviennent dans différentes branches de l'espace et du temps de l'histoire humaine, ou de ce qui s'en rapproche en tout cas - comme dans un univers parallèle avec des réalités temporelles similaires - pour que l'issue des événements leur soit favorable sur le long terme/dans leur présent. 

Amal EL-MOHTAR

 

Max GLADSTONE

 

samedi 19 mars 2022

TOILET-BOUND HANAKO-KUN - TOME 1


TOILET-BOUND HANAKO-KUN - 1

J'avoue, ce titre ne m'attirait pas franchement, m'inquiétait même, malgré son petit succès et ma grande curiosité de l'insolite, mais j'ai fini par me décider à m'y risquer au détour d'une bibli. Histoire de comprendre ce phénomène. Je m'y suis plongée sans rien connaître de l'intrigue et je dois dire que j'ai été plutôt agréablement surprise au fur et à mesure de ma lecture.

Le contexte en quelques lignes : des rumeurs circulent dans un lycée autour de l'existence de Sept Mystères qui hantent les lieux, des histoires qu'on se raconte pour se faire peur et s'en amuser, façon légendes urbaines. Ces Sept Mystères sont en fait des esprits chargés de préserver l'harmonie entre les êtres surnaturels et les humains, entre leur frontière et notre monde.

AIDAIRO

 

mardi 15 mars 2022

LE TYRAN MEURT AU QUATRIÈME COUP

 
MATEN AL LÉON

( LE TYRAN MEURT AU QUATRIÈME COUP )

traduit de l'espagnol (Mexique) par François Minaudier

Nous sommes en 1926. Sur Arepa, île imaginaire des Caraïbes, le maréchal Belaunzarán règne en tyran depuis quatre mandats successifs. Les bourgeois du parti modéré comptent sur leur candidat pour mettre fin à cette dictature mais quelques jours avant les élections, le corps de ce dernier est retrouvé dans la mer par des pêcheurs. Qui est derrière ce crime ? Personne n'en doute mais par peur des représailles, tout le monde préfère faire l'autruche. Les derniers espoirs se portent alors sur Pepe Cussirat, un richissime jeune premier qui finit par réaliser qu'à moins d'assassiner le dictateur, il n'y a aucune chance de remporter la victoire. Il enchaîne alors les tentatives qui, non seulement se révèlent infructueuses, mais causent à chaque fois des désastres autour de lui. Arrivera-t-on à "tuer le lion" ?

Jorge IBARGÜENGOITIA

 

dimanche 13 mars 2022

PEAU D'HOMME


PEAU D'HOMME
 
Aaaah cet album m'aura demandé bien de la patience avant de me laisser lui mettre la main dessus à la bib' ! Il me tardait de découvrir cette merveille ! J'en attendais beaucoup forcément au vu des nombreux avis dithyrambiques et je ne doutais pas une seconde que je serais moi aussi complètement séduite. Rien que le titre interpelle, intrigue, et n'était pas sans m'évoquer un conte bien connu, ce qui était plutôt prometteur pour moi qui suis férue de contes, revisités ou non. Beaucoup d'attentes donc pour cet album. Peut-être trop...

L'histoire, située dans l'Italie de la Renaissance, semble au départ assez classique : Bianca, jeune fille de bonne famille, est promise à Giovanni, un jeune et riche marchand, mais elle ignore tout de lui, ce qu'elle déplore, même si elle s'est résignée à ce mariage arrangé.

HUBERT

 

mercredi 9 mars 2022

AZUL


AZUL

(dernière lecture 2021 🥳)
Un roman sur lequel je suis tombée complètement par hasard sur le catalogue numérique de la bibliothèque et dont le jaune de la couverture associé à une des oeuvres les plus connues d'Hokusai a suscité ma curiosité. Un coup d'oeil à la quatrième de couv et j'étais ferrée :

"Entrer dans les tableaux ? Ne plus faire qu'un avec eux ?
Avoir la possibilité d'y évoluer et d'y rencontrer d'autres personnes ?
Miguel a ce pouvoir.
À partir d'une simple image, d'une reproduction dans un livre, il peut s'évader dans les plus grands chefs-d'oeuvre. Et ce qu'il adore, c'est y apporter de légères modifications. Mais ce jeu n'est pas sans danger, surtout lorsque l'on attire l'attention de la Protection des Oeuvres dont les méthodes sont expéditives.
De Renoir en Hokusai, de Vélasquez en Brueghel, le jeu va se transformer en chasse à l'homme."

Antonio DA SILVA

 

lundi 7 mars 2022

SPY x FAMILY - TOME 5


SPY x FAMILY - Tome 5

J'en arrive au stade de cette série où je ne peux faire autrement que me répéter et donc hop, cop/col du début de mon billet sur les tomes 3 et 4 où je répétais déjà que le postulat de départ de cette série était irrésistible pour moi :
Une famille fraîchement constituée pour les besoins d'une mission top secrète, avec un père espion (Loid), une mère tueuse professionnelle (Yor), et Anya, une petite orpheline de 6 ans, télépathe. Ce qui pimente le tout, c'est que ni Loid, ni Yor ne sont au courant de leurs activités respectives qu'ils se cachent mutuellement, et Anya est trop jeune pour comprendre les secrets qu'elle lit dans leurs pensées. Aux yeux de la société, ils sont la famille Forger, composée d'un mari psychiatre, d'une épouse agente de mairie, et d'une mignonne petite fille.

vendredi 4 mars 2022

LA CAVERNE DES IDÉES


LA CAVERNE DES IDÉES

traduit de l'espagnol par Marianne Millon

(encore une lecture 2021 mais j'arrive bientôt à la fin de mes billets en retard... de 2021 😅)
Une intrigue vertigineuse dans laquelle "vie quotidienne dans la Grèce antique, propos philosophiques, littérature classique se conjuguent avec bonheur dans ce captivant polar... atypique."

Le roman s'articule sur deux niveaux d'intrigue : 
- le premier s'apparente à un polar historique qui se déroule pendant la Grèce antique. Un éphèbe est retrouvé mort dans les rues d'Athènes, a priori attaqué par des loups. Diagoras, son ancien mentor à l'Académie, souhaitant enquêter sur cette mort suspecte, sollicite les services d'Héraclès Pontor, le Déchiffreur d'Énigmes, dont le nom, le physique et l'attitude ne sont pas sans rappeler Hercule Poirot.

lundi 28 février 2022

ARCHIVES DES ENFANTS PERDUS


LOST CHILDREN ARCHIVE

( ARCHIVES DES ENFANTS PERDUS )

traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Richard

Coup de coeur de libraire, roman mexicain, LC, il ne m'en a pas fallu bien plus pour me lancer dans cette lecture dont j'imaginais une enquête fouillée sur le sort de ces enfants réfugiés d'Amérique centrale, fuyant la violence de leur pays et immigrant seuls aux États-Unis pour rejoindre leurs parents, puis retenus au Texas à la frontière mexicaine ou disparus lors de leur traversée.

Les personnages de ce roman, un couple de documentaristes sonores, traversent les États-Unis en voiture en direction du sud. Les accompagnent dans ce voyage leurs enfants, un garçon de 10 ans et une fille de 5 ans. Le père a pour projet de recueillir des traces sonores des derniers Apaches qui ont résisté aux Américains et la mère prépare un documentaire sur ces enfants perdus à la frontière américaine. 

Valeria LUISELLI

 

vendredi 25 février 2022

SOLUTIONS AND OTHER PROBLEMS


SOLUTIONS AND OTHER PROBLEMS

(non traduit en français à date)

Quand j'ai vu cette BD dans ma bibliothèque, je lui ai littéralement sauté dessus ! Ça faisait 7 ans que j'attendais des nouvelles de l'auteure, Allie Brosh, dont j'avais a-do-ré sa BD Hyperbole. Enfin, concrètement, (et là je fais un cop/col du début de mon billet sur Hyperbole), plus qu'une BD, c'est un récit illustré et complété par des dessins et des planches. Des dessins qui ne brillent pas par leur qualité exceptionnelle, ni par leur précision, ni par un graphisme impressionnant, mais qui moi me font mourir de rire ! J'ose aller jusqu'à dire que je suis même véritablement fan de ces dessins minimalistes, ces traits simples, presque enfantins et pourtant très parlants, qui résument souvent l'essentiel (fin du cop/col).

mardi 22 février 2022

ÍMAQA


ÍMAQA

traduit du danois par Inès Jorgensen

Un roman sur les Inuits du Groenland, même si ce n'est pas une thématique vers laquelle je me ruerais systématiquement, ça m'intéressait tout de même, précisément parce que je n'ai que des connaissances vagues sur leur histoire et leur culture. En revanche, pour ce qui est de leur réalité actuelle, ce roman ne nous éclairera pas vraiment car il a été publié en 2000 et son histoire se déroule dans les années 70, ce qui commence à remonter quelque peu.:)
Qu'importe, c'est déjà une porte d'entrée dans le milieu inuit, et puis le postulat de départ de l'intrigue me parlait bien :
Martin, instituteur danois idéaliste et en rêve d'aventures, obtient sa mutation au Groenland. Il prend ses fonctions à Nunaqarfik, un petit hameau au nord du cercle polaire, "armé de bonnes intentions mais encombré de sa mauvaise conscience coloniale et de ses idées préconçues.

vendredi 18 février 2022

LES MÉMOIRES D'UN CHAT


LES MÉMOIRES D'UN CHAT

traduit du japonais par Jean-Louis de La Couronne

Fut un temps (cop/col de mon introduction au Vieil homme et son chat, mais je me retrouve exactement dans le même cas de figure^^) où je me précipitais sur tout ce qui concernait de près ou de loin les chats. C'était une thématique irrésistible. Dès qu'il y avait un chat dans le titre, il me le fallait ! J'aime toujours mais je suis plus sélective, difficile, je pense en avoir trop lu à une époque, et c'est toujours un peu la même chose - le chat maître, le maître esclave. Non pas que ça me lasse car j'adore vraiment ces bêtes et ça m'amuse toujours de les voir en situation, avec leurs maîtres en particulier, mais ça manque un peu de renouvellement, il faut le dire. (fin du cop/col)

Bon il faut dire que tout ce qui touche de près ou de loin au Japon m'est assez fatal aussi, donc ça en plus dans la balance, j'avais quelque mal à ignorer ce roman complètement, d'autant plus qu'il avait tellement la cote que ça commençait à en devenir plus qu'intrigant.

mardi 15 février 2022

THE SOUND AND THE FURY


THE SOUND AND THE FURY

( LE BRUIT ET LA FUREUR )

C'est vêtue de ma combinaison protège-tomates et bien planquée derrière mon écran que je me présente ici car si je suis ravie d'avoir enfin pu lire (et finir) ce roman qui avait rejoint ma PAL il y a bien 20 ans, et surtout, d'avoir pu dépasser les 10 premières pages après deux abandons, je regrette de devoir annoncer que ce n'est pas un coup de coeur, ni une révélation, malgré le fait que je ne peux nier le talent de William Faulkner.

Tableau triptyque de la famille Compson, sud des États-Unis, 1928. Technique : monologue intérieur. Voilà comment on aurait pu décrire cette oeuvre si cela avait été une peinture. Dans les faits, c'est un grand puzzle littéraire avec lequel il faut composer tout le long pour parvenir à donner forme et corps à l'histoire tragique et douloureuse de cette famille maudite. 

William FAULKNER

 

vendredi 11 février 2022

COMMENT CUIRE UN OURS


COMMENT CUIRE UN OURS

traduit du suédois par Françoise et Marina Heide

Une couverture fatale (je résiste mal aux ours...), un titre singulier qui semblait plus facétieux qu'à prendre au premier degré, un résumé intrigant qui présente un roman aux accents historiques (l'intrigue se déroule en 1852 dans le grand nord suédois) et policiers ("une servante est retrouvée morte dans la forêt, le commissaire s'empresse d'imputer l'odieux crime à... un ours") - tiens, un commissaire au 19e siècle en Suède ? Et donc il y a vraiment un ours dans l'histoire ? Autant dire que ma curiosité était piquée au vif ! 😆 "Lars Levi Laestadius, botaniste émérite et pasteur charismatique du petit village de Kengis, ne croit pas un instant à la théorie de l'ours meurtrier, et fort de son intuition et de son savoir scientifique, décide de mener l'enquête avec Jussi, un jeune garçon sami qu'il a recueilli, quitte à s'attirer les foudres des autorités locales."

Mikael NIEMI


 

mardi 8 février 2022

CE QUE FRIDA M'A DONNÉ


CE QUE FRIDA M'A DONNÉ

traduit de l'espagnol (Venezuela) 
par Margot Nguyen Béraud et l'auteure

Quel bel ouvrage ! Cet assemblage soigné de textes et d'illustrations, sobrement noir et blanc ou vivement colorées, de commentaires manuscrits de l'auteure elle-même annotant son propre texte d'injonctions et de remarques pleines d'autodérision, c'est une expérience et un voyage artistiques délicieusement grisants et rafraîchissants.

Repérée chez Kathel, cette quête originale d'une artiste mexicaine (Frida Kahlo), par une artiste vénézuélienne (Rosa Maria Unda Souki), m'a tout de suite séduite.

Rosa Maria UNDA SOUKI

 

jeudi 3 février 2022

LA SOUSTRACTION DES POSSIBLES


LA SOUSTRACTION DES POSSIBLES

Genève, fin des années 1980, période bénie des winners, capitalisme, golden boys de la finance... Voilà le ton du menu et j'avoue que ce n'est pas ce qui me met en appétit habituellement.

Au début d'ailleurs, je n'accrochais pas du tout, je n'y comprenais même pas grand-chose. Je ne trouvais pas mes repères au milieu de tout cet argent, ce sexe, ces requins de la finance internationale, ces magouilles, ni mon plaisir dans le style, contemporain, vulgaire chic, travaillé à cet effet. Je n'entendais pas la voix authentique de l'auteur, ou si c'était sa voix, j'étais plutôt déçue. J'ai même eu une pensée pour Houellebecq, l'impression que Joseph Incardona était le Houellebecq suisse, avec plus de carrure peut-être, une voix plus nerveuse, acide, qui claque, mais qui joue un peu sur le même terrain du désenchanté et lucide à la fois, écorchant ses contemporains et la société dans laquelle ils évoluent.

Joseph INCARDONA

 

mardi 1 février 2022

MEXICAN GOTHIC


MEXICAN GOTHIC

traduit de l'anglais (Mexique) par Claude Mamier

Mais que suis-je allée faire dans du gothique, et mexicain qui plus est ? Ben ma curieuse tout simplement. Un roman doublement primé (prix Locus du meilleur roman d'horreur 2021 et prix British Fantasy du meilleur roman d'horreur 2021) qui semble avoir rencontré son petit succès auprès des fans du genre, un bandeau qui le décrit comme la rencontre entre Lovecraft et les soeurs Brontë en Amérique latine, une lubie de lire davantage mexicain cette année, le livre dispo à la bib', tout convergeait pour que je le lise !

Bon j'avoue, au début, j'y suis allée tout de même réticente et tremblotante (sans pourtant avoir vu l'ombre d'un fantôme encore^^) car en vrai, je m'attendais quand même au pire au vu de la couverture et un peu du résumé vite lu : pur YA, romance gnangnan, histoires de fantômes (l'aspect horreur que j'imaginais). 

Silvia MORENO-GARCIA

 

dimanche 30 janvier 2022

CURIOSITY


CURIOSITY
         suivi de L'AGRANDIROX

Je ne sais plus chez qui* j'avais repéré ce petit dernier de Sophie Divry (edit *c'était chez PatiVore) mais j'aimais bien l'idée de ce robot missionné sur Mars, en proie à la solitude et à des questions existentielles, et je me l'étais noté dans un coin de ma tête. Le billet de Keisha a achevé de me convaincre et surtout de rappeler ce court récit à mon souvenir.
Curiosity, le rover de la NASA, n'est pas un robot comme les autres, du moins dans l'imaginaire de Sophie Divry. Il a une "tendance à la sociabilité, une aptitude à l'imagination" et une grande sensibilité, alors forcément, sur Mars, il souffre de solitude. Sentant sa mission arriver à son terme et sa mort imminente, il commence à écrire son testament dans un élan désespéré. À travers ses états d'âme, "Sophie Divry interroge notre solitude et notre humanité".

vendredi 28 janvier 2022

L'ODYSSÉE D'HAKIM - 3 TOMES


L'ODYSSÉE D'HAKIM

                Tome 1 - De la Syrie à la Turquie
                Tome 2 - De la Turquie à la Grèce
                Tome 3 - De la Macédoine à la France

Bon ça va être long, je le sais car j'avais jeté mes impressions à vif en brouillon il y a trois mois et je vais les restituer quasi telles quelles. C'est long aussi parce que bon, je présente les trois tomes en une fois et ils sont plus épais qu'un Astérix.^^ Et puis c'est long parce que l'odyssée d'Hakim, ce n'est pas le voyage Syrie-France en 4 heures de vol tranquillou, c'est un looong périple qui vaut bien que je lui accorde ces quelques lignes enthousiastes.
Attention tout de même, je résume les grandes lignes de chaque tome, et même si l'issue de cette odyssée n'est pas un secret et que les titres des tomes en disent assez long, si vous ne l'avez pas lue et préférez, comme moi, la surprise de la découverte au fil des pages, sachez juste que cette trilogie est à lire, à lire, à lire !

mercredi 26 janvier 2022

LES FEMMES AUSSI SONT DU VOYAGE


LES FEMMES AUSSI SONT DU VOYAGE

              L'ÉMANCIPATION PAR LE DÉPART

Repéré chez Sunalee, ce titre m'a tout de suite interpelée, étant une grande habituée des voyages solo que j'aime alterner avec les voyages à deux ou à plusieurs, suivant les destinations.

Dans cet ouvrage, dédié "à toutes les voyageuses, exploratrices, découvreuses, qui ne se poseraient pas tant de questions si elles étaient des hommes", l'auteure, Lucie Azema, elle-même grande voyageuse, s'attaque à l'imaginaire collectif de l'aventurier en questionnant la vision masculine de l'aventure et du récit de voyage. Car si pour l'homme, partir en expédition a été, de tout temps, tout à fait normal et vu comme une démarche virile, héroïque (cf Ulysse), pour la femme, c'est beaucoup moins ancré dans les moeurs (cf Pénélope attendant patiemment son homme, sédentaire et soumise comme il sied à son statut de femme) et la voyageuse a toujours été secondaire, moins considérée, voire dénigrée, en proie à divers préjugés, mêmes si les mentalités évoluent quelque peu.

Lucie AZEMA

 

lundi 24 janvier 2022

LA CANTINE DE MINUIT - 2


LA CANTINE DE MINUIT - 2 

J'avais adoré le tome 1, la découverte du concept d'une telle cantine, une petite gargote située au fond du quartier de Shinjuku, ouverte de minuit à 7 heures du matin, où le gérant propose le strict minimum sur sa carte mais si vous avez envie d'autres choses, vous pouvez commander n'importe quel plat. Du moment que le gérant a ce qu'il faut, il vous le préparera. Et de la manière dont vous le souhaitez en plus. Le rêve, quoi ! 
J'ai tardé à lire la suite malgré tout (ma lecture du premier date d'il y a 5 ans...), dans la mesure où il n'y a pas vraiment d'intrigue, ce sont plutôt des anecdotes de clients, des brèves de restaurant qui se picorent d'un épisode à l'autre, et je pressentais que, l'effet de surprise passé, je ne serais pas aussi enthousiaste même si ça resterait une lecture plaisir, idéale pour souffler entre deux pavés.

mercredi 19 janvier 2022

ÉTÉ, QUELQUE PART, DES CADAVRES


ÉTÉ, QUELQUE PART, DES CADAVRES

traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Mathilde Colo

Je crois que c'est sur un groupe de lecture FB dédié à la littérature asiatique, et plus spécifiquement coréenne, que ce roman a attiré mon attention, grâce à, si je ne me trompe, ce billet sur Babelio
Les grandes lignes qui me l'ont rendu immédiatement irrésistible :
- Musun, 20 ans, se retrouve coincée pour l'été chez sa grand-mère dans un petit village paumé de la péninsule, sans Internet, ni réseau, ni cinéma, ni rien de moderne = été d'un mortel ennui en prévision (je m'en frottais les mains d'avance, la pauvre 😂).
- tout ça parce qu'elle a préféré faire la grasse mat' (identification immédiate 😂) et n'a donc pas entendu ses parents s'éclipser au petit matin.

PARK Yeon-seon

 

lundi 17 janvier 2022

CHRONIQUES DE JEUNESSE


CHRONIQUES DE JEUNESSE

Changement de cap pour Guy Delisle qui nous avait habitués à ses chroniques de voyages savoureuses au bout du monde, de Pyongyang à Jérusalem, en passant par Shenzhen, ou encore, la Birmanie, et retour sur ses années d'étudiant à Québec où, durant, trois étés, il a travaillé dans la même usine à papier que son père. Toujours avec la sobriété et l'humour qui caractérisent ses albums, il dresse ici "un portrait drôle et tendre du milieu ouvrier et de ses années formatrices en tant qu'artiste".

Bon, je ne vais pas m'étendre car ma lecture fut brève et que, vraiment, je n'ai rien à en dire de particulier.

Mon avis Goodreads
2/5 étoiles
Je savais que ce n'était pas ce Guy Delisle-là qui allait m'épater, m'enthousiasmer ou me marquer mais l'occasion de le lire s'est présentée, je n'ai pas résisté à la curiosité. Sans grande surprise, mon intuition était bonne... 
J'adore toujours autant Delisle ceci dit. 😊

samedi 15 janvier 2022

EN ATTENDANT BOJANGLES


EN ATTENDANT BOJANGLES

Un roman qui a soulevé l'enthousiasme sur la blogo (et pas que) dès sa parution il y a maintenant six ans (pfiou, déjà ?). À l'époque, j'oscillais entre la tentation et la réticence face à tant d'engouement, indéniablement curieuse (ce titre, la référence à Nina Simone, que j'adore), pour finalement me lasser du phénomène que je gardais tout de même dans un coin de ma tête, pour "un jour", "à l'occasion".
C'est l'annonce de son adaptation au cinéma en début d'année qui a fini par me décider, et c'est devenu une telle urgence (la menace qu'il sorte avant que je n'ai eu le temps de le lire) que je me suis résignée à l'emprunter en livre audio (moi qui n'étais pas loin du "plus jamais, le livre audio !"... en roman du moins). Il me semblait assez court pour que je me dise que j'y survivrais.

Olivier BOURDEAUT

 

mercredi 12 janvier 2022

WOMAN WORLD


WOMAN WORLD

traduit de l'anglais (Canada) par Clémentine Beauvais

Le postulat de départ (quatrième de couv) :
"Un monde sans hommes ? Pourquoi pas !
Dans un futur proche, une communauté de femmes lutte pour sa survie et celle de l'humanité, sur les ruines du patriarcat, de la civilisation et de la pop culture."

Au début je pensais que c'était une BD dans la veine du "girl power", ultra-féministe mais girlie. Ça ne me disait pas trop, sauf que j'étais tombée sur un extrait fort drôle où ces femmes avaient choisi un drapeau "cuisses-de-Beyoncé" pour symboliser leur communauté. Je me suis donc laissée embarquer par cette promesse irrésistible de loufoquerie, de délire et de décalé.:)

Aminder DHALIWAL

 

lundi 10 janvier 2022

NOUS


NOUS

traduit du russe par Hélène Henry (nouvelle traduction)

(paru également sous le titre NOUS AUTRES, traduit par B. Cauvet-Duhamel en 1929)

Repéré chez Marilyne, c'est là que j'ai découvert que ce roman avait inspiré, entre autres, 1984 de George Orwell, que certains avaient même accusé de plagiat, son récit reprenant a priori la trame, la fin et d'autres éléments de Nous. J'étais du coup très curieuse de ce roman d'anticipation russe écrit en 1920 (publié en 1924) par Zamiatine, d'autant plus que, "traduit à l'étranger et circulant sous le manteau dans son pays, il ne sera jamais édité en russe du vivant de l'auteur. Pire, cet "infect pamphlet contre le socialisme" sera la principale pièce à conviction de sa mise à l'écart, de sa "mort littéraire"."

Evgueni ZAMIATINE

 

vendredi 7 janvier 2022

Défi Lecture Imaginaire 2022


Allez, cette année je m'embarque aussi pour le Défi Lecture Imaginaire 2022 qui se déroule principalement sur FB dans un groupe dédié
Il s'agit de lire, entre janvier et décembre 2022, 42 livres des littératures de l'imaginaire (SF, fantasy, fantastique et tous leurs sous-genres), correspondant chacun à 42 catégories différentes. Connaissant mes limites 😆, je me challenge sur 12 livres qui me permettraient de prétendre à la serviette orange 😁, ma couleur préférée donc ça tombe bien !

mercredi 5 janvier 2022

THE PRINCESS BRIDE


THE PRINCESS BRIDE 
                            S. MORGENSTERN'S CLASSIC TALE OF TRUE LOVE AND GREAT ADVENTURE

( PRINCESS BRIDE )
sous-titré Le Grand Classique du Conte de Grand Amour et de Grande Aventure de S. Morgenstern.

Amis du barré, décalé, complètement foutraque, ce livre est pour vous, les autres, vraiment, passez votre chemin !^^ 
Je l'ai lu en LC avec deux lectrices, dont une n'est absolument pas réceptive au décalé/délirant (oups) et une autre plutôt bon public mais non moins exigeante, et je suis la seule à m'être véritablement éclatée du début jusqu'à la fin avec ce roman, à avoir trouvé le tout éminemment drôle et cocasse. Il n'y a pas un chapitre où je ne me suis pas esclaffée, et j'avais un rictus de hyène hilare à chaque page.

William GOLDMAN

 

lundi 3 janvier 2022

Book Trip Mexicain - Février-Juin 2022


Quésaco ?^^
Suite à ma lecture de Gabacho d'Aura Xilonen, il m'est venu la lubie de lire davantage mexicain cette année. Rachel s'est tout de suite montrée très enthousiaste à cette idée et a donc été immédiatement adoubée Partner in crime de ce projet. 😁
Je ne voulais cependant pas partir sur un mois thématique intensif, dédié pleinement à la littérature mexicaine. J'étais plus dans l'esprit d'intégrer un peu plus de lectures mexicaines dans l'année mais à un rythme tranquille. Pour cela, il m'a semblé idéal de borner cette lubie jusqu'à juin, avant les vacances estivales, et de la commencer en février pour se donner le temps de rassembler ses envies de lectures et programmer des LC.

samedi 1 janvier 2022

2021 en bref et prévisions 2022

 "PAL qui baisse et augmente sans fin" 😅

L'heure de mon petit check-up annuel (côté livres) a de nouveau sonné !
Comme je l'explique chaque année, j'aime les bilans chiffrés parce que, personnellement, ça me donne un bon indicateur de ma santé livresque (et financière aussi en passant 😆).

2021 en chiffres, c'est donc :