mardi 9 août 2022

LA BIBLIOMULE DE CORDOUE


LA BIBLIOMULE DE CORDOUE

Cordoue (Andalousie 💝), histoire autour des livres, fable historique, Lupano, beau bébé d'album de 250 pages. Repéré chez Pativore, il ne m'en a pas fallu davantage pour me convaincre qu'il me le fallait !

Pour situer l'intrigue, ci-dessous le résumé de l'éditeur qui synthétise parfaitement le contexte historique et les bases de la partie fictive :
"Califat d'Al Andalus, Espagne. Année 976. Voilà près de 60 ans que le califat d'Al Andalus en Espagne est placé sous le signe de la paix, de la culture et de la science. Le calife Abd el-Rahman II et son fils al-Hakam II ont fait de Cordoue la capitale occidentale du savoir. Mais al-Hakam II meurt jeune et son fils n'a que 10 ans. L'un de ses vizirs, Amir, saisit l'occasion qui lui est donnée de prendre le pouvoir.

vendredi 5 août 2022

LES OXENBERG & LES BERNSTEIN


LES OXENBERG & LES BERNSTEIN

traduit du roumain par Marily Le Nir

OK, je sais que si je vous dis "pogrom de Iași", cela ne vous évoquera rien et ce serait même susceptible d'en faire fuir certains (je comprends).
Et pourtant, quelle erreur, car voilà un des romans les plus jubilatoires, intelligents, subtils, originaux, qu'il m'ait été donné de lire ces dernières années !

Dès le prologue, j'ai adhéré au ton ironique et au style enlevé de l'auteur, Cătălin Mihuleac, ainsi qu'au caractère détonant de la truculente Suzy Bernstein, personnage haut en couleur et fil rouge de ce roman. Sur la fin de cette introduction, j'ai su que j'allais beaucoup me plaire dans ce livre qui déployait déjà une partie de son originalité dans ces pages.

Cătălin MIHULEAC

 

mercredi 27 juillet 2022

LES FILLES D'ÉGALIE


LES FILLES D'ÉGALIE

traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud

Présenté comme un roman culte, paru en 1977 en Norvège et enfin traduit en français cette année, dans lequel l'auteure, Gerd Brantenberg, "renverse les codes - y compris ceux de la langue - en donnant les pleins pouvoirs au féminin", je n'ai pas résisté très longtemps à cette curiosité.

Dès les premières pages, nous plongeons sans préambule dans une société matriarcale où il faut vite s'adapter à un fonctionnement où tout est inversé par rapport à nos habitudes. En Égalie, nous croisons des députettes, des membresses, des masculinistes, on s'adresse aux jeunes hommes en les appelant "mademoiseau", on dit "fumain" pour "humain, et notre pronom neutre "il" est remplacé par un "elle" neutre. Il faut donc s'habituer à "elle y a", "si elle vous plaît", "elle fallait", "elle va falloir", bref, vous voyez le tableau.

Gerd BRANTENBERG

 

vendredi 22 juillet 2022

THE EMPEROR'S SOUL


THE EMPEROR'S SOUL

( L'ÂME DE L'EMPEREUR )

Un roman, de fantasy qui plus est, a-t-il besoin de faire 1000 pages pour être gé-nial ? NON !
Coup de coeur pour ce roman court de Brandon Sanderson que je découvre enfin !

Ça faisait un moment que je caressais l'idée de lire un de ses pavés qui ont fait sa renommée, et j'étais assez tentée par Warbreaker, un one-shot, davantage que par ses séries qui me décourageaient d'avance (chaque tome faisant bien 800 pages). Et puis ce roman court de 200 pages à peine, dont le résumé et les thèmes me parlaient bien, me semblait parfaitement faire l'affaire pour une première découverte.

Brandon SANDERSON