mardi 30 août 2022

L'ATELIER DES SORCIERS - TOMES 1 À 3


L'ATELIER DES SORCIERS - TOMES 1 À 3

J'ai fini par céder à la curiosité en pensant pouvoir me contenter du tome 1, mais je crois que je suis partie pour lire toute la série ! 😆 (toujours en cours avec 10 tomes parus au Japon à date, aïe aïe...).

J'ai été assez épatée par la richesse de cet univers, l'imagination foisonnante de l'auteure, Kamome Shirahama, autour d'une thématique pourtant maintes fois rebattue. L'intrigue est beaucoup plus élaborée que je ne le pensais. En un tome, il se passe déjà tellement de choses. J'ai été complètement happée dans ce monde qui se révèle petit à petit au lecteur. L'humour est présent mais pas aussi "lourdingue" que dans d'autres séries du genre. Le graphisme est aussi un peu plus fin, plus soigné, enchanteur même.

SHIRAHAMA Kamome

 

samedi 27 août 2022

JE SUIS FILLE DE RAGE


JE SUIS FILLE DE RAGE

Ce titre ! Qui laisse imaginer aventures, héroïne (un peu énervée 😅), grande histoire romanesque... Forcément, il m'a interpelée ! Associé à la thématique de la guerre de Sécession, il ne m'en a pas fallu plus pour céder à la tentation, même si c'était mâtiné d'un peu de fantasy. J'étais curieuse de cet aspect d'ailleurs. Comment l'auteur, Jean-Laurent Del Socorro (ce nom, aussi !^^) comptait le concilier avec cette guerre ?
Bon, en fin de compte, c'est très léger : juste la Mort personnifiée qui rôde autour de Lincoln à chaque fois qu'il doit prendre une décision difficile, un soldat qui se prend pour un Sorcier, et une frontière minime entre faits historiques et imaginaire, mais rien de très franchement fantasy-iste au-delà.

Jean-Laurent DEL SOCORRO

 

mercredi 24 août 2022

UNE SOUPE À LA GRENADE


POMEGRANATE SOUP

( UNE SOUPE À LA GRENADE )

traduit de l'anglais par Santiago Artozqui

Irrésistiblement attirée par la couverture, et par le titre aussi, même si côté cuisine, ce ne sont pas les soupes qui me mettent le plus l'eau à la bouche 😆 (quoique, franchement, d'après sa description dans le livre, ça a l'air d'être un délice), je me suis empressée de noter ce roman quand j'ai vu que ça traitait cette fois de cuisine iranienne (ça change de la cuisine japonaise ou chinoise dont j'ai encore tout un stock de livres dans ma PAL^^).

Le pitch : trois jeunes soeurs iraniennes ouvrent un café-restaurant (salon de thé-restaurant plutôt) en Irlande. Nous sommes en 1986. Elles ont fui la révolution iranienne sept ans plus tôt et, comme la plupart des migrantes, ont eu du mal à trouver leur place et être acceptées.

Marsha MEHRAN

 

vendredi 19 août 2022

BLANC AUTOUR


BLANC AUTOUR

Encore un Lupano ! Je ne me suis pas rendu compte que j'en avais quasi enchaîné deux mais il faut croire que j'aime cet auteur de BD ! Enfin, surtout, il a des idées de scénarios qui, sur le papier, me séduisent invariablement !

Cette fois-ci, il s'inspire de faits réels pour nous amener en 1832 à Canterbury, une petite ville du Connecticut. Dans cette partie nord des États-Unis, les noirs sont "libres", mais n'ont aucun droit citoyen. (et là je reprends le résumé de l'éditeur qui est parfait) À Canterbury, "l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette "exception" comme une menace.

mardi 16 août 2022

HISTOIRE D'UNE MOUETTE ET DU CHAT QUI LUI APPRIT À VOLER


HISTOIRE D'UNE MOUETTE ET DU CHAT QUI LUI APPRIT À VOLER

traduit de l'espagnol (Chili) par Anne Marie Métailié

J'attendais beaucoup de ce roman de l'auteur chilien, Luis Sepúlveda, et, autant ne pas faire durer le suspense, ma déception a été à la hauteur de mes attentes.
En fait, l'histoire est assez enfantine, je crois d'ailleurs qu'elle est vraiment destinée à la jeunesse. En soi, ça ne me dérange pas, j'aime beaucoup la littérature jeunesse, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai opté pour ce titre - une histoire de chat, qui apprend à voler à une mouette, j'étais séduite d'avance ! - mais ici, je n'ai vu aucun intérêt réel à l'intrigue, je n'ai pas été vraiment prise dans l'histoire, j'ai trouvé ça vraiment très quelconque, et je n'ai pas particulièrement été éblouie par le talent narratif de Sepúlveda. Honnêtement, je suis sortie de là avec un "c'est ça, Sepúlveda ???" 

vendredi 12 août 2022

DU MIEL SOUS LES GALETTES


DU MIEL SOUS LES GALETTES

Repéré chez Kathel, je me suis empressée de noter ce roman d'inspiration autobiographique, premier de l'auteure, Roukiata Ouedraogo, pour plusieurs raisons :
- c'était l'occasion d'explorer davantage la littérature africaine que j'avais pas mal délaissée ces dernières années, et je n'avais rien lu du côté du Burkina Faso.

- on y parle de courage féminin.
"Le courage féminin m'a toujours fascinée. Il est rarement mis en scène sous forme d'héroïsme comme chez les hommes, il est plus terre à terre, plus quotidien."
- et puis ce titre appétissant, comment y résister ? 😋

Roukiata OUEDRAOGO

 

mardi 9 août 2022

LA BIBLIOMULE DE CORDOUE


LA BIBLIOMULE DE CORDOUE

Cordoue (Andalousie 💝), histoire autour des livres, fable historique, Lupano, beau bébé d'album de 250 pages. Repéré chez Pativore, il ne m'en a pas fallu davantage pour me convaincre qu'il me le fallait !

Pour situer l'intrigue, ci-dessous le résumé de l'éditeur qui synthétise parfaitement le contexte historique et les bases de la partie fictive :
"Califat d'Al Andalus, Espagne. Année 976. Voilà près de 60 ans que le califat d'Al Andalus en Espagne est placé sous le signe de la paix, de la culture et de la science. Le calife Abd el-Rahman II et son fils al-Hakam II ont fait de Cordoue la capitale occidentale du savoir. Mais al-Hakam II meurt jeune et son fils n'a que 10 ans. L'un de ses vizirs, Amir, saisit l'occasion qui lui est donnée de prendre le pouvoir.

vendredi 5 août 2022

LES OXENBERG & LES BERNSTEIN


LES OXENBERG & LES BERNSTEIN

traduit du roumain par Marily Le Nir

OK, je sais que si je vous dis "pogrom de Iași", cela ne vous évoquera rien et ce serait même susceptible d'en faire fuir certains (je comprends).
Et pourtant, quelle erreur, car voilà un des romans les plus jubilatoires, intelligents, subtils, originaux, qu'il m'ait été donné de lire ces dernières années !

Dès le prologue, j'ai adhéré au ton ironique et au style enlevé de l'auteur, Cătălin Mihuleac, ainsi qu'au caractère détonant de la truculente Suzy Bernstein, personnage haut en couleur et fil rouge de ce roman. Sur la fin de cette introduction, j'ai su que j'allais beaucoup me plaire dans ce livre qui déployait déjà une partie de son originalité dans ces pages.

Cătălin MIHULEAC