jeudi 30 novembre 2017

LA PETITE ET LE VIEUX


LA PETITE ET LE VIEUX

( première édition française sous le titre MR ROGER ET MOI )

Coup de coeur ! Rien moins que ça ! Un roman qui m'a charmée par son style dès les premières pages et qui m'a ensuite cueillie par surprise, me baladant d'émotions en émotions, entre sourires, rires et serrements de coeur. J'ai même frôlé l'effroi et la larme vers la fin, moi le coeur de pierre patenté de la blogo, et surtout, j'ai été prise d'une très grande tendresse et d'un immense attachement pour les personnages de ce roman, pour la petite Joe/Hélène, pour Roger, le vieux bourru, pour maman C'est-Toute, pour les soeurs de Joe (aaah, la petite Jeannette, trop craquante !) et pour tous ces cabossés de la vie qui habitent le quartier de Limoilou. Mon dieu, qu'ils étaient tous bouleversants à leur manière, que j'étais bien dans ce livre et que j'étais triste de les quitter la dernière page tournée !

Marie-Renée LAVOIE


LA PETITE ET LE VIEUX

J'IRAI DANSER (SI JE VEUX)

lundi 27 novembre 2017

CE QUE TIENT TA MAIN DROITE T'APPARTIENT


CE QUE TIENT TA MAIN DROITE T'APPARTIENT

J'avais tellement aimé le précédent roman de Pascal Manoukian, Les Échoués, que c'est quasi les yeux fermés que je me suis lancée dans celui-ci, complètement confiante dans son talent de conteur et convaincue que mon plaisir de lecture serait au moins équivalent.
Je n'avais donc aucune idée de la thématique et ce fut là ma première douleur. J'ignorais que l'auteur allait nous amener au coeur même de Daech. Ah si j'avais su... C'est un des sujets qui me fatigue et me crispe à la seule mention à la télé ou autres médias. Il y a eu une période où les reportages remontant les filières de Daech s'enchaînaient, exposant la facilité des recrutements des candidats au suicide sur Internet, celle de leurs allers-retours Europe/Syrie via la Turquie sans véritable contrôle aux frontières, les aspirations et la bêtise de ces âmes perdues, leur formation sur place, et au bout du deuxième reportage, j'en avais eu ma dose. Tellement glauques et déprimants comme états de fait...

jeudi 23 novembre 2017

POLICE LUNAIRE


POLICE LUNAIRE


Si je n'avais repéré cette BD chez Violette, il est fort probable que j'aurais passé mon chemin en croisant ce petit album qui ne paie vraiment pas de mine et qui, pourtant, recèle de savoureux petits moments de douces réflexions, de poésie et même de dérision tragico-comique dans une ambiance générale mélancolique teintée d'absurde.

Un album qui laissait présager de l'original et du décalé, rien que le fait que cette histoire se déroule sur la Lune tout en suscitant des réflexions sur notre planète et sur notre sort, voilà qui ne pouvait que piquer ma curiosité.

Tom GAULD


POLICE LUNAIRE

EN CUISINE AVEC KAFKA

VOUS ÊTES TOUS JALOUX DE MON JETPACK

vendredi 17 novembre 2017

AU REVOIR LÀ-HAUT


AU REVOIR LÀ-HAUT

Voilà, je l'ai enfin lu ! Merci Albert Dupontel, car sans l'annonce de son adaptation du roman, ce dernier serait encore sur une de mes LAL qui aurait tôt fait de disparaître à la faveur d'une plus récente (c'était déjà quasi le cas). Je n'ai pas encore vu le film, mais par manque de temps, je ne suis pas certaine d'aller le voir finalement. même s'il a l'air franchement bien. Le roman et les extraits du film me suffisent amplement. J'ai d'ailleurs lu le livre avec les acteurs du film en tête et si ça m'était un peu compliqué d'imaginer Albert Dupontel dans le rôle d'Albert Maillard pour la différence d'âge principalement, je trouve le choix de Laurent Lafitte dans le rôle du vil Pradelle très judicieux. Des quelques scènes que j'ai vues, je pense que je rate aussi l'esthétisme des masques d'Édouard qui ont l'air magnifiquement et ingénieusement conçus dans le film (quelle excellente trouvaille, ces masques). Tant pis, le livre en donne une excellente idée de toute façon.

dimanche 12 novembre 2017

CRAZY RICH ASIANS


CRAZY RICH ASIANS

( CRAZY RICH À SINGAPOUR )
(sous le titre SINGAPOUR MILLIONNAIRE en poche)

Repéré chez Jackie Brown, je sentais qu'on n'était pas dans la haute sphère littéraire, dans la gastronomie du livre, et puis les histoires de riches façon jet-set, ce n'est pas trop mon truc, MAIS BON, la perspective d'en découvrir plus sur Singapour a malgré tout piqué ma curiosité.

Ça a commencé moyen mais au final... Je livre ici directement mon avis Goodreads, rédigé la dernière page tournée.

"Oui oui, allons-y franco pour les 5 étoiles (sur 5). Je viens de faire une mini nuit blanche pour finir les 150 dernières pages absolument, et franchement, j'ai a-do-ré, et je veux la suite !!

Kevin KWAN


CRAZY RICH ASIANS

CHINA RICH GIRLFRIEND

jeudi 9 novembre 2017

OUR SOULS AT NIGHT


OUR SOULS AT NIGHT

( NOS ÂMES LA NUIT )

J'avais repéré ce roman sur la blogosphère l'année dernière, sans ressentir l'urgence de le lire mais le notant tout de même parce que j'aimais beaucoup le titre, emprunt d'une délicatesse et d'une certaine poésie qui parviennent à me toucher. Tout le monde évoquait aussi le style simple et épuré mais non moins savoureux et efficace de l'auteur, Kent Haruf, et j'étais assez curieuse de cette écriture qui semblait véritablement séduire les lecteurs. 
L'intrigue et la thématique me parlaient assez aussi. J'aimais cette idée de deux septuagénaires veufs, Addie et Louis, bravant le qu'en-dira-t-on d'une petite ville dans le Colorado pour combler leur solitude, et surtout cette idée, non pas de refaire leur vie ensemble, mais simplement de se retrouver le soir et discuter jusqu'à ce que sommeil s'ensuive, pour passer le cap de la nuit.

Kent HARUF


OUR SOULS AT NIGHT

dimanche 5 novembre 2017

BERNARREKE - TOME 1


BERNARREKE

          1. L'ENFANCE

Une excellente surprise et une très belle découverte que cet album découvert au hasard des mes flâneries dans les rayons BD de ma bib' ! Le titre en lui-même n'avait rien de particulièrement attrayant mais son étrangeté m'avait tout de même interpellée. De même, la couverture et les dessins ne m'attiraient pas spécialement mais il y avait quelque chose de vivant dans les expressions et les attitudes des personnages qui me plaisaient tout de même, et j'ai d'ailleurs fini par apprécier et même trouver un certain charme à ce trait sans complaisance, animé d'un certain humour, porté par des couleurs pleines de peps.
Mais ce qui a véritablement attisé ma curiosité au départ, c'est que cet album était estampillé "fonds sourds" et que j'ai toujours eu une faiblesse et une attirance inexpliquées pour la thématique de la surdité.

Bernard VALGAEREN


BERNARREKE - TOME 1

BERNARREKE - TOME 2

jeudi 2 novembre 2017

MATTEO A PERDU SON EMPLOI


MATTEO A PERDU SON EMPLOI

traduit du portugais par Dominique Nédellec

De l'auteur, Gonçalo M. Tavares, je garde un excellent souvenir de Monsieur Kraus et la politique, le seul de ses livres que j'ai lu il y a, oh, un bail maintenant. J'avais prévu de poursuivre ma découverte de ses oeuvres assez rapidement mais bon, PAL, LAL, autres tentations livresques (rengaine connue)...
Un saut récent à la bib' me met sous le nez son dernier paru, et là, l'envie de renouer avec l'univers de Tavares me reprend enfin. Le titre (son choix quelque peu intrigant, cette affirmation qui laissait entrevoir mille scénarios que j'imaginais savoureux sous la plume de cet auteur), la couverture (ce mannequin étrange qui renvoie à quelque chose de figé - la société ?), la quatrième de couv' (où s'étaient glissés les termes "aventures insolites", "destins liés comme dans un jeu de dominos", " le lecteur avance de surprise en surprise, empruntant les chemins de l'absurde et de l'intelligence"), tout concourrait à raviver mon envie, j'en avais limite la bave aux lèvres.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...