mardi 30 novembre 2021

LONESOME DOVE


LONESOME DOVE

Quel roman mais quel roman ! J'en ressors essorée, triste et apaisée à la fois, secouée d'émotions diverses qui se mélangent sans se distinguer. Je suis passée par le rire, la peur, l'effroi, l'horreur, le coeur serré, la tristesse (les larmes pas loin, sisi), la colère, l'énervement, c'était par moment cosy, certains passages m'ont transcendée, et au final qu'est-ce que c'était bon tout ça ! J'ai adoré ce livre !
Ce n'était pas gagné pourtant, le western n'étant pas mon genre de prédilection. J'ai même hésité à me lancer mais la curiosité pour ce roman-culte, un incontournable du genre, ET prix Pulitzer, a fini par prendre le dessus.
Cette lecture a été commencée en LC mais j'avais l'intégrale en VO tandis que mes co-lectrices n'avait que le tome 1 de l'édition française. J'ai donc poursuivi ma lecture seule à la moitié du roman car je ne sais pas m'arrêter au milieu d'un livre à moins de ne vraiment pas accrocher. J'ai bien fait.:)

Larry McMURTRY

 

samedi 27 novembre 2021

LES INDES FOURBES


LES INDES FOURBES

Là encore, comme souvent, j'arrive un peu après la bataille, ou disons plutôt, après l'engouement, vu qu'il ne me semble pas qu'il y ait eu débat sur l'excellence de cet album d'Alain Ayroles (scénario) et Juanjo Guarnido (dessin). Ce n'était pas faute d'être terriblement tentée mais c'est un sacré format à caser chez soi. Maintenant que je l'ai lu, je me dis que c'est typiquement le genre de livre qu'on a plaisir à avoir dans sa bibliothèque.
Je n'avais aucun doute que ce gros bébé des papas de Garulfo🧡, De Capes et d'épée (Ayroles) et Blacksad🧡 (Guarnido), ne manquerait me séduire mais pas à ce point-là !

Déjà leur idée de départ, hautement originale, d'imaginer la suite d'un roman picaresque écrit au 17e siècle par Francisco de Quevedo, El Buscón, ou la Vie de l'aventurier don Pablos de Ségovie (qui me tente bien maintenant...), est juste géniale ! 

mardi 23 novembre 2021

GABACHO


GABACHO

traduit de l'espagnol (Mexique) par Julia Chardavoine

Mis en avant par un libraire à sa parution, je m'étais notée ce roman principalement parce qu'il était mexicain (si vous avez d'autres recommandations 🙏), que je n'ai jamais été déçue par les romans des éditions Liana Levi, et puis le résumé évoquait le fait qu'un des personnages travaillait dans une librairie hispanique dans le sud des États-Unis (je résiste assez mal aux romans qui parlent de livres, lecteurs, libraires...). Jeune immigré clandestin, il avait fui son Mexique natal et traversé la frontière au péril de sa vie, à la poursuite du rêve américain. Je craignais un peu cette thématique de l'immigré en galère mais j'aimais l'idée qu'il ait atterri dans une librairie. J'imaginais alors un roman d'initiation, plein d'ondes positives autour des livres et de la façon dont ils pouvaient changer une vie. Oh que j'étais loin de ce qui m'attendait réellement !^^

Aura XILONEN

 

samedi 20 novembre 2021

LA LANTERNE DE NYX - TOME 6


LA LANTERNE DE NYX - Tome 6

Et une série terminée, une ! 🥳 Bon, ok, six tomes, pas de quoi fanfaronner, mais si, quand même !
Pour rappel du contexte, cette série manga nous plonge dans le Japon du 19e siècle alors que le pays s'ouvre au monde après 200 ans d'isolationnisme. Choc des cultures, rencontre des civilisations, thématique fatale pour moi, j'ai été conquise dès le tome 1 et le plaisir était toujours au rendez-vous bien que j'aie été un peu moins réceptive aux tomes 3 et 4. Il me tardait à chaque fois de retrouver la jeune Miyo et son employeur Momotoshi, un marchand excentrique spécialisé dans l'importation de produits européens. Sans parler de l'humour bon enfant de l'auteure, Kan Takahama, et de ses cabinets de curiosités qui nous offrent toutes sortes d'anecdotes historiques très amusantes.

mercredi 17 novembre 2021

SHARDS OF HONOR


SHARDS OF HONOR

( CORDELIA VORKOSIGAN )
(traduit aussi sous le titre L'HONNEUR DE CORDELIA)

                    SAGA VORKOSIGAN - Tome 1

Cette saga, ça faisait vraiment longtemps que je voulais la découvrir parce qu'elle jouissait d'une excellente réputation (quatre prix Hugo, deux prix Nebula, deux prix Locus) et qu'elle était écrite par une femme, Lois McMaster Bujold, à une époque où il me semble que les femmes étaient assez minoritaires au rayon SF. Si j'ai tant tardé, c'est que j'ai toujours du mal à me lancer quand un roman SF est étiqueté space opera, et je craignais aussi une SF un peu datée (saga débutée en 1986 (et publiée en France qu'en 1994) mais je l'avais située bien plus tôt, dans les années 60-70).

Lois McMASTER BUJOLD


 

lundi 15 novembre 2021

LE VIEIL HOMME ET SON CHAT - TOMES 4 À 6


LE VIEIL HOMME ET SON CHAT - Tomes 4 à 6

Tombée sous le charme de cette série il y a un peu plus d'un an, je n'ai bien sûr pas résisté quand j'ai vu que les trois tomes suivants étaient disponibles.
Une série zen-doudou dans laquelle on suit les moments de complicité entre un vieil homme et son chat sous forme d'anecdotes et d'historiettes amusantes qui, de fil en aiguille, s'enrichissent de détails sur leur passé et leur entourage, et finissent par raconter leur histoire et celle des habitants de l'île où ils résident.

Comme aux tomes précédents, chaque tome a son petit sous-titre en clin d'oeil malicieux à l'univers félin :
- tome 4 : Le vieil homme et son chat boivent du petit lait
- tome 5 : Le vieil homme et son chat retombent toujours sur leurs pattes
- tome 6 : Le vieil homme et son chat marchent à pas de velours

vendredi 12 novembre 2021

LES TERRIENS


LES TERRIENS

traduit du japonais par Mathilde Tamae-Bouhon

"En effet, il m'est arrivé de me demander si je n'étais pas, en réalité, une Terrienne. Si cette histoire de Pohapipinpobopia n'était pas seulement la manifestation d'une maladie mentale, une façon de me protéger - auquel cas je n'avais plus qu'à devenir, moi aussi, une esclave de la Fabrique."

Quand j'ai aperçu ce roman en librairie, le dernier paru de Sayaka Murata, l'auteure de Konbini (La Fille de la supérette) j'ai lâché un inaudible "oh" de joie ! Et pas uniquement à la vue de cette couverture trop mignonne et de ce titre.^^ C'est que Konbini m'avait parlé comme rarement. J'avais (quasi) totalement adhéré à la façon de penser de l'auteure, du moins à celle de son personnage qui avait un petit côté en marge, anticonformiste mais sans que ce soit une revendication, ce qui en faisait un peu une freak sociale mais pas dangereuse, juste atypique, un peu décalée.

mardi 9 novembre 2021

GRAINES DE CHEFFES


GRAINES DE CHEFFES

Un album qui ne paie pas de mine à première vue comme ça mais dont le titre m'a irrésistiblement attirée, et quand j'ai vu le contexte de l'histoire, une jeune Taïwanaise dont la famille venait de s'installer aux États-Unis et qui allait passer un concours de cuisine pour les moins de 15 ans, j'étais ferrée. 
Choc des cultures, quête d'identité, adaptation, intégration, et le bonus plus, compétition culinaire façon Top Chef, que des thèmes qui me parlaient, je me réjouissais d'avance. 
Autre bonus plus, Cici, notre jeune cuisinière, part avec un handicap de taille. Elle ne connaît que la cuisine taïwanaise et rien de la cuisine américaine (euh quelle est-elle d'ailleurs ?^^), du moins occidentale (par exemple, ils ne cuisinent ni ne mangent de pommes de terre à la maison). Comment va-t-elle se sortir de ces épreuves ?

Lily LAMOTTE

 

vendredi 5 novembre 2021

RÊVER DEBOUT


RÊVER DEBOUT

Ce livre, cette déclaration d'amour de l'auteure, Lydie Salvayre, à Don Quichotte et Cervantes, j'aurais pu l'écrire ! Enfin, j'aurais voulu pouvoir l'écrire si j'avais ne serait-ce qu'un millième du talent d'écriture de Lydie Salvayre qui m'a ré-ga-lée, mais alors ré-ga-lée (!) de son vibrant hommage à notre hidalgo universel et à son créateur. Car oui, Don Quichotte, c'est une de mes plus grandes révélations de tous les temps. Quel roman ! Quel héros ! Quel auteur ! J'avais tellement adoré ma lecture, aussi quand j'ai vu cette couverture, sa référence flagrante à Don Quichotte et le concept de ce livre, je n'ai vraiment pas résisté une seconde, il me le fallait !

J'aime beaucoup le concept d'adresser une lettre fictive à un auteur en lieu de critique/chronique enthousiaste ou assassine sur son livre. Certains blogueurs s'y sont d'ailleurs essayés et j'ai toujours trouvé ces billets plutôt savoureux.

Lydie SALVAYRE

 

lundi 1 novembre 2021

MIRACLE À LA COMBE AUX ASPICS

 
MIRACLE À LA COMBE AUX ASPICS

traduit du croate par Marko Despot

Un roman qui ne paie pas de mine comme ça au premier abord mais dont la mention "coup de coeur" dans une petite librairie à Beaune a attiré mon attention. Traduit du croate... Hmm... Intéressant ! Justement, je recherchais depuis un moment des recommandations côté littérature croate. 
Un rapide coup d'oeil à la quatrième de couv qui décrit ce road-movie littéraire comme une comédie hilarante achève de me convaincre.
L'histoire commence dans un hameau déserté en haut des montagnes, où ne résident plus que Jozo Aspic et ses quatre fils. Depuis la mort de sa femme qui s'était résignée à cette vie fruste, ils vivent en totale autarcie et n'admettent l'ingérence d'aucune autorité extérieure au sein de leur petite communauté.

Ante TOMIĆ