vendredi 16 février 2007

SIGHTSEEING


SIGHTSEEING

( CAFÉ LOVELY )


Présentation de l'éditeur
"En thaï, un farang, c'est un étranger. Et Ma, elle pense que de toute façon, " le cul et les éléphants, c'est tout ce qui les intéresse, les farangs ". Le ton du livre est donné dans " Les farangs ", la première des sept nouvelles lumineuses contenues dans Café Lovely. Dans " Tour au paradis ", un train file vers Koh Lukmak, la dernière des îles Andaman, le long de cette bande de terre qui sépare l'océan Indien du golfe de Thaïlande. À bord, un jeune Thaïlandais et sa vieille mère qui, parce qu'elle aura perdu la vue dans une dizaine de semaines, souhaite montrer sa Thaïlande à son fils. " Priscilla la Cambodgienne " nous apprend que la Thaïlande aussi a ses immigrés ; ils sont le plus souvent birmans et cambodgiens. À Phnom Penh, juste avant l'arrivée des Khmers rouges, le père dentiste de Priscilla n'a que le temps de faire fondre tout son or et d'en plomber les dents de sa fille, avant d'être embarqué.

Café Lovely est une mosaïque bariolée de parents, d'enfants, de Thaïs, d'étrangers, d'amants, d'ennemis, de vérités et d'illusions sur la Thaïlande contemporaine. Café Lovely est, grâce à une écriture riche, vivifiante et d'une extrême fraîcheur, un très grand moment de lecture. "


J'aime beaucoup le dernier paragraphe de la présentation de l'éditeur. Ce recueil de nouvelles thaïlandaises c'est exactement ça. Un tour d'horizon de la Thaïlande moderne à travers des instants de vie et des personnages colorés. Un moment de lecture très agréable et très instructif, des histoires simples mais riches en intensité.
J'ai beaucoup aimé cette introspection dans le coeur et l'âme de la Thaïlande moderne parce que ça en donne une image réaliste qu'on visualise et ressent très bien, comme une série de photos ou cartes postales, sauf que c'est plus parlant, percutant et culturellement plus enrichissant.
Dommage pour le côté nouvelles parce qu'on reste un peu sur sa faim en passant d'une histoire à l'autre comme ça, mais bon, ça c'est moi et mon problème avec les nouvelles. J'ai d'ailleurs mis la dernière de côté pour l'instant parce que j'avais envie de me plonger dans un vrai roman.


L'auteur
"Rattawut Lapcharoensap est né en 1979 à Chicago mais a grandi à Bangkok. Café Lovely est son premier recueil de nouvelles. Il paraît dans plus de dix pays. Il travaille à son premier roman qui sera édité prochainement par Buchet/Chastel. "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^