lundi 3 juillet 2017

JOLLY JUMPER NE RÉPOND PLUS


JOLLY JUMPER NE RÉPOND PLUS

Je dois avoir lu presque tous les albums de Morris quand j'étais plus jeune. Je connais donc plutôt bien l'univers de "Lucky Luke", mais quand j'ai repéré cet album qui en proposait une version décalée et parodique, je n'étais pas spécialement emballée car en fait, je n'ai jamais été très fan du cowboy solitaire. À l'époque, ça me divertissait, sans plus.

Sauf que voilà, on me l'a mis entre les mains, et comme les avis étaient plutôt enthousiastes, que 48 pages, ça n'allait pas menacer ma PAL tout de même, et qu'en plus, au pire, ça me divertirait à défaut du coup de coeur, j'ai cédé à la curiosité...
... et j'en fus bien récompensée !

J'ai su que j'allais être conquise de suite en voyant l'habituelle illustration de Lucky Luke tirant plus vite que son ombre au dos de la couverture, avec cette mention : "Lucky Lucke - L'homme qui a eu l'idée de tirer sur son ombre". 😁 

Et en fait, tout l'album est dans cet esprit. La hyène hilare était au rendez-vous à chaque page, voire chaque case !
Tout ce qui fait la signature de cette série, tous les éléments constitutifs de cet album, tout ce qui en fait Lucky Luke la série en somme, et sans lesquels Lucky Luke la série ne serait plus Lucky Luke la série, sont pointés du doigt et tournés en dérision, et c'est ju-bi-la-toire :
- pour reprendre le titre, Jolly Jumper ne parle plus (comme à son habitude, dans tous les albums), ce qui ne manque pas inquiéter son maître.
- Lucky Luke a arrêté de ruminer sa brindille.
- Lucky Luke sans sa chemise jaune et son foulard rouge, est-ce toujours Lucky Luke ?
- c'est vrai que parmi les frères Dalton, on s'emmêle toujours pour identifier Jack et William ("c'est le moyen petit ou le moyen grand ?").

Les jeux de mots bon enfant s'enchaînent aussi. On retrouvera Ma Dalton, Phil Defer, Joe Dalton toujours énervé (qu'est-ce que ça me faisait rire à chaque fois qu'il s'énervait et que tous les personnages lui disaient "Du calme, Joe ! Joe, du calme !), mais également le fameux médecin ambulant qui paiera cher sa notoriété ici.
Bref, tous les éléments de l'histoire font référence d'une façon ou d'une autre à la série originale, à la manière d'un clin d'oeil tantôt moqueur, tantôt hommage. L'auteur, Guillaume Bouzard, s'amuse à détourner les codes de la série ou à les revisiter, expérimentant tour à tour la disparition des éléments qui font de la série Lucky Luke, LA série Lucky Luke, ou en reprenant des éléments pour les adapter à sa sauce, et c'est franchement savoureux !

Un album plein de dérision, mais aussi un bel hommage à la série de Morris. Ça m'a fait penser à la série parodique autour de l'univers de Zorro par Fabcaro mais en bien meilleur.

Mon seul bémol, c'est que c'est quand même un peu court, 48 pages. On a à peine le temps de véritablement prendre plaisir à la lecture que c'est déjà fini... Une fin que j'ai bien aimée d'ailleurs, par rapport au titre, mais concernant l'intrigue en elle-même (bien qu'elle ne soit qu'un prétexte à tous ces clins d'oeil), j'ai trouvé qu'elle s'arrêtait un peu abruptement, me laissant un peu sur ma faim.

Les auteurs :
Scénario et dessin : Guillaume Bouzard
Couleur : Philippe Ory

10 commentaires:

  1. Oh mais ça m'avait échappé! Et c'est à la bibli!
    Tu as lu l'autre, là, l'homme qui tua Lucky Luke? pas mal non plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'avais repéré mais ça me tentait encore moins.;-) Je ne me précipite vraiment pas sur tout ce qui touche de près ou de loin l'univers de Lucky Luke. Là c'était un pur hasard qui me l'a mis entre les mains.

      Supprimer
  2. Et moi, je crois que je n'en ai pas lu un seul !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment ? Mais même ton enfance, tu l'as passée sans BD ? Incroyable !

      Supprimer
  3. Un peu court, oui, mais c'est une revisite du "mythe" qui vaut son pesant de cacahuètes !

    RépondreSupprimer
  4. Comme toi à l'époque Lucky Luke était pour moi un divertissement. En fait je crois que je préférais le regarder à la télé que le lire :D
    Par contre, s'il m'en passe un sous la main je ne manque pas de le feuilleter! Et si la hyène hilare est au rdv, avec les zygomatiques et tout et tout, pourquoi s'en priver!!! ^^
    Big bisoussssssss (c'est vendrediiiiiiiiiiiiiiiiiiiii) :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah moi aussi je regardais le dessin animé !!!^^ Bon, pareil, je n'étais pas spécialement passionnée mais bon, ça passait alors je regardais et ça me divertissait.
      Celui-ci, je le recommande vivement ! C'est drôle, c'est bien vu, ça vaut son pesant de cacahuètes, comme dirait Jérôme.:-)
      Bisoussss (weekend entamé mais toujours le weekend, yes !).

      Supprimer
  5. Ah excellent ! J'étais fan de lucky luke dans ma jeunesse, puisque je lisais les exemplaires de mon père ! Je vais voir à la bib' s'ils ont eu la bonne idée d'acquérir cette version hyène hilare !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'ils ne l'ont pas eue, ça peut valoir le coup de leur demander s'ils peuvent le commander. C'est un must dans une bib', ne serait-ce que pour l'hommage à Morris.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...