jeudi 30 août 2018

LE RETOUR DE GUSTAV FLÖTBERG


LE RETOUR DE GUSTAV FLÖTBERG

J'aime beaucoup l'idée de ces récits dans lesquels un personnage célèbre d'un autre siècle débarquerait dans le nôtre. Je trouve qu'il y a vraiment matière à développer des intrigues amusantes où on le verrait commenter notre époque et devoir s'adapter à notre monde.
J'avais déjà fait l'expérience avec Il est de retour de Timur Vermes qui mettait en scène Hitler au 21è siècle, et malgré une lecture mitigée, voire un véritable flop, cela ne m'a pas dissuadée de vouloir découvrir ce roman à peine le titre aperçu dans le catalogue de la bibliothèque numérique.
Il faut dire qu'imaginer un écrivain tel que Gustave Flaubert à notre époque, c'était particulièrement irrésistible, et je ricanais déjà de cette transformation phonétique et orthographique originale et très réussie de son nom en patronyme nordique !

Catherine VIGOURT


LE RETOUR DE GUSTAV FLÖTBERG

dimanche 26 août 2018

SAGA - TOME 8


SAGA - TOME 8

J'adore les couvertures de cette série ! Elles claquent toujours et laissent libre court à l'imagination. Des mois que j'attendais de pouvoir mettre la main sur ce tome 8 à la bib', en me demandant ce que l'auteur, Brian Vaughan, avait bien pu encore inventer comme situations farfelues pour imaginer ce contexte où ses héros se retrouveraient en mode western.

Et bien maintenant, je le sais, mouahaha !
(ce qui suit est un mixte de cop/col d'extraits du billet précédent et de nouvelles réflexions)
Six tomes que je m'étais écriée à chaque fois que cette série était gé-niale ! Imaginative, inventive, originale, palpitante, prenante, l'humour et l'esprit toujours au rendez-vous ! Ça en devenait incroyable, une telle constance dans le génie.

lundi 20 août 2018

LE CHEVALIER INEXISTANT


LE CHEVALIER INEXISTANT

traduit de l'italien par Maurice Javion et revu par Mario Fusco

Agilulfe, un paladin invisible, enfin, pire, inexistant, mais non moins exemplaire, un écuyer du nom de Gourdoulou (enfin, ça dépend des régions), complètement fêlé, qui lui existe mais n'en a pas conscience, se prenant "tantôt pour un canard, pour un poirier ou pour l'empereur lui-même", Raimbaut, un vrai preux chevalier dans l'âme, la paladine Bradamante, des histoires d'amour peu banales, le tout situé au Moyen-Âge... Ah ! Et Charlemagne himself ! Sans oublier soeur Théodora, un des mystères de l'histoire. Car oui, cette soeur qui narre cette histoire, qui est-elle ? Comment se fait-il qu'elle la connaisse ?
Tout un univers franchement très prometteur à vue de nez comme ça, en tout cas, il avait beaucoup d'atouts pour me plaire.

mercredi 15 août 2018

EN CUISINE AVEC KAFKA


EN CUISINE AVEC KAFKA

Après l'enchanteresque Police lunaire de Tom Gauld, j'étais partie pour lire tous les albums de cet auteur (sans urgence mais j'étais tout de même très motivée). Je me suis même mise à le suivre sur Instagram. En cuisine avec Kafka était donc dans mes projets de lecture mais c'est le billet de Kathel qui m'a motivée à l'acquérir beaucoup plus vite que prévu. Je n'avais en effet pas imaginé, rien qu'au titre, que cet album explorait l'univers des livres (littérature, écrivains, lecteurs, monde de l'édition...), une thématique qui m'est irrésistible, et rien que pour ça, il me fallait cet album dans ma bibliothèque ! Mais avec cet auteur, on ne tombe jamais dans le conventionnel, et c'est là que c'est jubilatoire.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...