dimanche 26 août 2018

SAGA - TOME 8


SAGA - TOME 8

J'adore les couvertures de cette série ! Elles claquent toujours et laissent libre court à l'imagination. Des mois que j'attendais de pouvoir mettre la main sur ce tome 8 à la bib', en me demandant ce que l'auteur, Brian Vaughan, avait bien pu encore inventer comme situations farfelues pour imaginer ce contexte où ses héros se retrouveraient en mode western.

Et bien maintenant, je le sais, mouahaha !
(ce qui suit est un mixte de cop/col d'extraits du billet précédent et de nouvelles réflexions)
Six tomes que je m'étais écriée à chaque fois que cette série était gé-niale ! Imaginative, inventive, originale, palpitante, prenante, l'humour et l'esprit toujours au rendez-vous ! Ça en devenait incroyable, une telle constance dans le génie.
Et puis au tome 7, il m'a semblé que l'auteur commençait à jouer un peu les rallonges inutiles, rendant le tout un poil (juste un poil) moins imaginatif/palpitant/intrigant/intéressant que les tomes précédents. Ça n'empêchait que j'étais toujours aussi ferrée à cette série. Mon enthousiasme se maintiendrait-il à la fin du tome 8 ?

Le mémo du contexte général :
Alana et Marko, deux amants de races extraterrestres ennemies, sont traqués par tout l'univers depuis qu'ils ont donné naissance à la petite Hazel.
"C'est l'histoire de deux mondes pour toujours en guerre, une planète appelée Continent, et une lune appelée Couronne. Mais c'est aussi l'histoire d'un monde lointain qui tourne autour des deux."

Faute de pouvoir aller vraiment plus loin sous peine de spoiler (ça fait maintenant sept tomes que je le répète), il ne me reste plus qu'à livrer directement mon avis Goodreads (légèrement remanié) :

"Toujours un plaisir de retrouver cet univers et ses personnages même si ça s'étire un peu et que parfois ça part dans le n'importe quoi (je pense en particulier à attention SPOILER Pétrichor et le Prince Robot) (m'enfin, c'était assez drôle ce revirement de situation inattendu^^) (je pense aussi à attention SPOILER la matérialisation du fils d'Alana et Marko sous forme de projection imaginaire).
Ça commence aussi à manquer peut-être de vraies nouvelles idées vraiment originales (tant qu'à faire durer...) ou qui font sens dans l'intrigue, qui lui apportent quelque chose d'autre que du remplissage. Il me semble aussi y trouver moins d'esprit et d'humour qu'aux premiers tomes.
Enfin, j'exagère car même si on a l'impression qu'il ne se passe rien de très pertinent, ce tome m'a semblé être plus foisonnant en réflexions sur la différence, l'avortement, des trucs un peu profonds quoi. Très contente de la fin de ce tome sinon.^^"

Mon petit mémo perso des événements, comme de coutume :
Attention SPOILERS
Nos héros se retrouvent sur une planète isolée nommée Accueillante, principalement dans le but de débarrasser Alana des restes de sa fausse couche. Bien sûr, ils y croiseront (més)aventures et nouveaux personnages sinistres qu'on oubliera à la fin du tome. Deux événements marquants ont été mentionnés plus haut, auxquels on peut rajouter la réapparition du Testament aux mains de Ianthe, un nouveau personnage diabolique qui cherche la vengeance et s'intéresse à l'existence d'Alana, Marko et Hazel.
La fin, c'est le retour de nos héros sur la planète où se trouve Écuyer, le fils du Prince Robot, Ghüs et Amigo, ainsi que les journalistes, et l'amitié naissante entre Écuyer et Hazel.

Comme toujours, les petites réflexions de Hazel en voix off n'ont pas manqué me parler, dont celle-ci en particulier :
"Mes parents m'ont appris à ne jamais trop m'attacher aux gens qui entraient dans ma vie car l'attachement est la racine de la souffrance. Mais les moments où j'ai le plus souffert sont ceux où je n'avais PERSONNE à qui m'attacher, alors qui sait, hein ?"

Bien évidemment, je lirai très volontiers la suite mais je me sens un léger poil moins impatiente que les fois précédentes.

10 commentaires:

  1. Tu sais que je stagne dans la série, bah je peux relire (mais tu connais le pb de la bibli, elle reçoit tout ou rien et je suis bien la seule à aimer cette série on dirait)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est quand même pas top ce système. Bon, jusqu'à présent, tu as lu le meilleur je dirais.;-)

      Supprimer
  2. on est souvent d'accord mais je vais être franche: ça ne m'attire pas du tout ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu la même réaction d'un ami qui me suit habituellement. Le graphisme ne lui parle pas trop, et pas tenté d'une manière générale. Bah, on ne peut pas être unanime sur tout.;-)

      Supprimer
  3. J'ai aussi trouvé le 7ème un ton en-dessous. Celui-ci m'attend depuis sa sortie mais je vais peut-être attendre le suivant pour m'en enfiler deux d'un seul coup ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai failli faire mais la bib' a mis ce tome sur mon chemin plus vite que je ne m'y attendais, je ne pouvais donc pas résister.:-)

      Supprimer
  4. Han ! Tu vas trop vite pour moi ! je vais tous me les relire d'abord, na ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont l'auteur et l'éditeur (et le traducteur) qui vont trop vite ! Enfin, non, ce n'est jamais assez rapide pour moi. Idéalement, je lirais tous les tomes suivants d'affilée, mais genre pas dans trois ans non plus, quoi.:-)

      Supprimer
  5. Oh mais tu me connais, j'ai mis la bibli number 2 sur le coup (genre c'est incontournable, essayez le 1 , vous verrez)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'imagine très bien ! Tu as raison, il faut les aiguiller, les aider dans leurs choix d'acquisition.^^

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^