mercredi 12 décembre 2007

MILLÉNIUM - TOME 1


MILLÉNIUM

1. LES HOMMES QUI N'AIMAIENT PAS LES FEMMES

traduit du suédois par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain


Voilà du livre que j'ai tout de suite catégorisé "absorbant comme ça faisait longtemps que je n'avais pas été absorbée" !
Tout a commencé quand j'ai aperçu les couvertures au loin dans une librairie, et entendu quelques lecteurs (dont un vendeur Fnac !) s'extasier sur sa qualité "absorptrice" et en parler en plus que bien (limite excellent).
Quelle aubaine !!! Il ne m'en fallait pas plus pour me donner envie de me le procurer de suiiiite (!!!!) et de me plonger dans la lecture de cette saga, alors que j'étais pourtant dans une phase de totale non-envie de lecture.
  
Je me plonge donc dans les premières pages, et me voilà absorbée de suite ! Ça maaaarche ! Je sens que je ne vais pas être déçue. La façon dont l'auteur ouvre les rideaux sur les personnages de ce roman et soulève dès le début un gros voile de mystère met véritablement en appétit.

Mais voilà, j'avance, j'avance, et je me rends compte que, oui c'est prenant, absorbant, palpitant, mais ce n'est rien d'autres que du bon gros polar. À quoi m'attendais-je ? Ben, il faut dire que les critiques autour de ce livre étaient tellement dithyrambiques que je devais m'attendre à l'oeuvre littéraire du siècle, le truc bouleversant d'imagination, d'originalité, où on reste sur le cul, soit à chaque page, soit à la toute fin. Mais non, c'est juste un très très bon polar, un thriller réussi, qui se lit avec autant d'avidité que du Agatha Christie ou du Stephen King, aussi intense, intrigant et palpitant. C'est vrai, on a du mal à lâcher le livre une fois ouvert, mais il n'y a pas d'originalité particulière en dehors du fait que ce soit un thriller suédois et que c'est la première fois que j'en lis un.
Je dirais même plus, l'intrigue est type Le mystère de la chambre jaune, donc on ne peut s'empêcher de se creuser les méninges et de vouloir connaître le fin mot de l'histoire, mais rien d'exceptionnel dans cet intrigue finalement. La fin, n'en parlons pas. Il ne semble pas avoir été dans les intentions de l'auteur de nous surprendre de bout en bout puisqu'à mi-livre, j'avais déjà compris trop d'éléments pour être encore en haleine jusqu'à la fin.
Je rajouterais même que la fin me semble avoir été bâclée-bouclée vite fait en reprenant une sorte d'intrigue de départ qui s'est perdue dans le courant de la deuxième.
Bref, très bon, très palpitant, très intéressant en plus du fait que cela se passe en Suède et permet de découvrir un peu les travers d'une société que je ne connaissais pas, mais pas excellent comme les critiques se plaisaient à le clamer (mais très plaisamment très bien quand même).
   
J'ai quand même eu du mal à me plonger dans le tome suivant, ceci étant dû à ma petite déception sur l'intrigue principale et sa solution, et pourtant je l'ai fait... et là rebelote, j'ai du mal à fermer le livre !!! C'est encore plus prenant-palpitant-absorbant !!! Ça l'est d'autant plus que l'auteur s'attache cette fois-ci à sonder les profondeurs psychologiques d'un des personnages-clé de cette saga et à nous parler de son histoire plus en détails, il s'agit de celle de Lisbeth Salander sur qui repose quasiment toute la saga! Un personnage hors-norme et dont la lecture de cette saga vaut le détour rien que pour elle !...
Et pis il s'en passe encore des choses... mais bon, la suite au prochain commentaire !

6 commentaires:

  1. Bonjour, pour moi, ce 1er tome est à mon avis le meilleur: c'est un vrai polar. Ce tome se suffit à lui-même. Mais j'ai été contente de retrouver Michael et Lisbeth dans les tomes 2 et 3. Un tome 4 n'aurait pas été superflu (dommage, c'est triste). Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est triste que l'auteur n'ait pas pu être témoin du succès de ses romans.
      J'ai plus été happée par la personnalité des protagonistes que par les intrigues, d'où ma préférence pour les tomes 2 et 3, il n'empêche que je vais courir voir l'adaptation du tome 1 ce week-end, la bande-annonce a fini par gagner mes faveurs, et pourtant je n'étais pas très convaincue par le choix des acteurs au départ (tellement important ça !!).
      Bonne soirée !

      Supprimer
  2. Depuis le temps que j'entends parler de ces livres du film, il va falloir que je me décide un jour ou un autre.Seul hic à ma motivation : le prix de la bête chez Actes Sud... :sQuelqu'un sait si des éditions poches sont prévues?^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils sont chers ces livres. Je me souviens avoir longuement hésité avant d'ouvrir mon porte-monnaie, les trois tomes venaient de sortir et les bib' ne les avaient pas encore, mais comme ça me démangeait à ne presque plus pouvoir en dormir ou parler d'autre chose, j'ai finalement sauté le pas.
      Pas sûre que des éditions poche soient prévues, mais tu devrais pouvoir les trouver en bibliothèque en attendant l'éventuelle sortie poche.

      Supprimer
  3. Eh bien moi j'ai vraiment adoré ce premier épisode, excellent polar, malgré un début un peu lent. Je l'ai largement préféré au deuxième, dont l'intrigue m'a semblé beaucoup moins fouillée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le tome 1 présente l'avantage d'une intrigue complète, qu'on pourrait presque lire indépendamment des autres. On peut avoir l'impression de quelque chose de plus fouillé et abouti dans ce sens. De mon côté, je me suis surtout attachée à l'histoire et au personnage de Lisbeth qui se développent surtout à partir du tome 2, plutôt qu'aux intrigues en elles-mêmes.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^