dimanche 8 février 2015

À L'EST DES NUAGES


À L'EST DES NUAGES

Repéré chez Le Petit Carré Jaune, voilà un petit livre qui avait tout pour me plaire, aussi j'ai succombé assez vite à la tentation de l'acquérir et de le lire (comme rarement). Ce qui était irrésistible, encore une fois, le regard d'un étranger (Français ici) sur un autre pays (la Chine ici) au cours d'un long séjour (4 ans).
La Chine ne m'attire pas spécifiquement mais c'est tout de même un pays qui m'intrigue, et ses habitants aussi. On croit les connaître, on se fait beaucoup d'idées sur eux, on théorise pas mal à leur sujet, mais j'ai l'impression qu'on est toujours à côté de la plaque. À ma connaissance, il n'y a pas tant de livres que cela sur la Chine et les Chinois d'aujourd'hui, des livres type récits ou carnets de voyages disons, à l'inverse du Japon par exemple, aussi, dès que j'en découvre un, c'est comme si je ne pouvais rater l'occasion !

Une aventure humaine partagée par l'auteur, Vincent Hein, sous forme de journal mêlant notes, nouvelles du jour, proverbes, réflexions personnelles, observations du quotidien... C'est un peu décousu parfois, on ne suit pas vraiment un récit au jour le jour, ce qui m'a un peu déroutée, mais ça reste plaisant, instructif, dépaysant et souvent amusant.

Il m'a semblé par ailleurs que ce livre se lisait difficilement d'une traite aussi. Trop instants-clichés pour moi par moment, un peu l'équivalent des carnets de voyage de Chavouet, mais du coup, je préfère ce genre de brèves de voyages (ou de séjours) sous forme graphique. Cela dit, il y a plein d'anecdotes savoureuses qui valent le détour et on passe un bon moment de lecture tout de même.

Cet extrait repris par la 4è de couv' donnera une idée du ton et surtout de la personnalité de l'auteur, qui est loin de se présenter comme le je-sais-tout d'un pays, juge et donneur de leçon, ce que j'ai particulièrement apprécié aussi :
"Xie Bin me raconte que, lorsqu'il était enfant, sa représentation de la France s'était faite à travers les film Les Misérables. L'anecdote me fait sourire et j'ai même un peu de condescendance. Puis je me souviens qu'au même âge, pour moi, la Chine c'était Tintin et le Lotus bleu et qu'à douze ans j'imaginais tous les Chinois aussi colériques que Bruce Lee. Guère mieux."

J'ai noté plein d'autres extraits qui valent le détour et qui m'ont fait sourire mais je ne peux malheureusement pas tous les reporter ici.^^

Quelques-uns tout de même :
"En Chine, pour dire qu'un film est un peu lent, on dit qu'il est "lourd", "étouffant". La lenteur n'est pas un défaut pour les Chinois. Elle est associée à la patience. C'est parfois même une vertu. Une qualité essentielle. Un signe de sagesse. Une excuse imparable ? Peut-être aussi."

"La Chine, j'en suis sûre, est menée par ses filles. Les hommes n'ont rédigé que des brouillons. Ce sont elles qui remettent tout au propre."

"J'ouvre - comme une bible - Le Tour du monde d'un sceptique d'Aldous Huxley et relis ces phrases que j'avais annotées, puis oubliées :
Voyager c'est découvrir que tout le monde a tort. Les philosophies, les civilisations qui, de loin, vous semblent bien supérieures à la vôtre, vues de près, sont toutes, à leur façon, aussi désespérément imparfaites. Apprendre cela - et cela ne s'apprend qu'en voyageant - mérite, il me semble toute la peine, toute l'absence de bien-être, et tous les frais d'un tour du monde."

L'auteur
Vincent Hein, né à Thionville en 1970, est un écrivain français. Il vit et travaille depuis 2004 à Pékin où il est conseiller à la Mission économique près de l'ambassade de France. Son deuxième livre, L'Arbre à singes, obtint le Prix Littéraire de l'Asie en 2013, décerné par l'association des écrivains de langue française (ADELF).

Intègre le  

14 commentaires:

  1. J'ai lu ces conseils, j'ouvre grand les yeux... Quand je pense que j'ai parcouru ce pays...
    Ceci étant, ce bouquin a l'air bien (contrairement à toi, le pays me fascine un poil)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah mais la Chine m'intrigue et m'intéresse, je ne dirais pas non à un voyage dans ce pays, mais je n'ai pas cette même fascination et curiosité que pour le Japon par exemple.:-) Ce livre est bien, un regard intéressant et personnel sur la Chine contemporaine, mais il m'a tout de même manqué un petit quelque chose.

      Supprimer
  2. Malgré ton avis positif ça ne me tente pas trop.

    RépondreSupprimer
  3. Et bien moi, ça me tente beaucoup. Et puis il ne fallait par faire référence à Chavouet, c'est pas du jeu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce petit livre pourrait te plaire, oui. Quant à la référence à Chavouet, c'était surtout pour dire que tant qu'à lire des récits de voyages aussi instants-clichés, j'avais l'impression de les préférer sous forme graphique et illustrée.:-)

      Supprimer
  4. J'ai vraiment du mal avec les formats décousus, je n'arrive pas à me plonger dedans. J'aime beaucoup la réflexion sur la lenteur, car effectivement en Occident on se perd avec la vitesse, et je suis convaincue qu'on devrait réfléchir à tout faire plus lentement. J'ai envie de te dire que l'auteur ( à travers ce que tu en dis) m'intéresse presque plus que le livre finalement, ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1000% d'accord avec toi pour la lenteur, bien que j'ai une tendance à être assez rapide et à aimer que les choses aillent vite, du coup je suis en réalité assez peu tolérante vis-à-vis de la lenteur.;-) Un peu impatiente sur les bords, quoi.:-)
      Quant à l'auteur, effectivement, il apparaît comme assez intéressant à travers ses observations et réflexions, ou ce qui capte son attention. Je pense lire son deuxième livre. Cette fois c'est direction la Corée du Sud, Japon, Mongolie, etc... Tout ce qui m'intrigue !

      Supprimer
  5. j'aime les extraits et je suis une fan de Chavouet, alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah, tu devrais y trouver ton compte alors.:-)

      Supprimer
  6. Je retiens car c'est le genre d'ouvrage que j'apprécié bien pour le côté dépaysant ! J'espère que les clichés ne me refroidiront pas trop non plus ^^
    Certains extraits sont vraiment sympa en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah nonon, pas de clichés ici, c'est ce qui est intéressant justement. En fait je parlais d'instants-clichés dans le sens photographique du terme.;-) Comme plusieurs photos d'un peu tout en vrac, mises bout à bout, un peu à la façon Chavouet dans Tokyo Sanpo. Mais du coup, je préfère ces instants en photo/illustration plutôt que décrits à travers des mots.
      Oui, je pense que ce petit livre pourrait te plaire.^^

      Supprimer
  7. Avant de voir ton logo du challenge "lire sous la contrainte", je me disais qu'entre "avant l'orage" et à l'est des nuages, t'étais bien branchée météo ces temps ci !
    Bon, je passe aussi sur ce bouquin, parce que je déborde et qu'il me faut être supra sélective !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha oui, un challenge qui ne m'a pas trop apporté le soleil pour cette session, mais des univers livresques intéressants tout de même.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...