jeudi 8 mars 2012

L'ATTENTAT


L'ATTENTAT

Malgré tout le bien que j'ai pu entendre de ce roman de Yasmina Khadra, je n'ai jamais pu me résoudre à le lire jusqu'à il y a encore un mois. Le titre, tout simplement, le sujet, qui me laissait imaginer une histoire glauque, déprimante, douloureuse, trop proche de l'actualité, du quotidien, mais j'avoue avoir toujours été intriguée par le fait que malgré tout, ses lecteurs le disaient très bien, à lire absolument, et j'attendais juste le bon moment pour le lire.

Le bon moment est arrivé grâce à Géraldine via son billet sur le dernier roman de l'auteur, très efficace pour me convaincre de le lire enfin. Oui, l'envie était là, j'avais juste besoin d'un vrai déclic.
  
Verdict: oui, moi aussi je rejoins le rang des lecteurs pour qui ce livre est très bien, et à lire! J'irai même plus loin en disant que je crois bien avoir trouvé en Yasmina Khadra, mon Romain Gary du monde arabe! Quelle rencontre-choc avec l'auteur que ce livre! Et pourtant ça a mis du temps pour se confirmer, comme si l'évidence était là dès les premières pages, mais que je refusais de le voir. Un peu têtue, comme Amine, le personnage tragique de ce drame. Car oui, cette histoire est dramatique, exactement tout ce que je craignais, mais pas déprimante, ni glauque, juste profondément saisissante.

Déjà charmée par la prose poétique de l'auteur, par la précision de ses mots, la justesse de ses métaphores et comparaisons savoureuses, son écriture aisée et agréable, je n'ai été réellement conquise qu'en cours de récit, je dirais, vers la moitié du livre, quand j'ai réalisé qu'au-delà des mots, son intrigue était juste finement développée, prenant des tournures inattendues, me surprenant toujours là où je n'espérais rien. Je ne lâchais plus le livre, soupirant, secouant la tête, m'énervant, prenant parti tout en étant en empathie avec les personnages, de quelque bord qu'ils soient.
Et ça, c'est très fort, une réussite quand un auteur arrive à vous secouer au point de vous absorber, littéralement, dans le récit, alors que vous ne vous y attendiez absolument pas au départ.

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire en elle-même bien que le titre en dise long, car j'ai eu le plaisir de la découvrir au fur et à mesure, et malgré mes craintes de départ, j'ai trouvé que l'auteur rendait bien compte, et de manière judicieuse, intelligente, claire et accessible, de ce conflit israelo-palestinien sans fin, avec des descriptions telles qu'on s'y croirait!

C'est une vraie enquête au tréfonds de l'âme humaine que l'auteur nous offre là, à travers un homme qui veut juste comprendre pourquoi. Une quête qui n'est pas sans douleur mais qui, pour le lecteur, est poignante, qui bouscule et suscite tellement de réflexions! L'auteur laisse s'exprimer librement tous les points de vue, et j'ai trouvé ça très fort aussi, car derrière l'auteur, on entend l'humain. C'est pour ça d'ailleurs que j'en suis à l'élever sur le même piédestal que Gary, car sa manière de voir les choses, sa philosophie, son intelligence, sa lucidité, me le rendent admirable.

Dans L'attentat, le drame humain est exposé là, à nu, dans ce qu'il peut avoir de plus tragique, mais le talent de l'auteur en fait une "super belle histoire tragique", pour paraphraser un titre récemment lu.

Je m'attendais à cette fin mais pas amenée de cette façon. Amine, bon sang, pourquoi?!

L'auteur
Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né en 1955 dans le Sahara algérien. Ecrivain de langue française, son oeuvre est connue et saluée dans le monde entier. La trilogie Les hirondelles de KaboulL'attentat et Les sirènes de Bagdad, consacrée au conflit entre Orient et Occident, a largement contribué à la renommée de cet auteur majeur.

A découvrir également, l'interview de Yasmina Khadra par Géraldine

14 commentaires:

  1. Ah, je suis ravie de te voir aussi ravie ! Il s'en passe des choses grace à moi dis donc !
    Bon, il ne me reste plus qu'à lire Romain Gary manifestement !;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi?? Tu n'as pas lu Gary encore??? Mais keskekesskekess?!! (je te fais le coup que tu m'as fait avec Khadra ^^). Ah oui, tu as été un sacré déclic (il faut dire que tu as parlé de cet auteur quasi 3 fois de suite avec un bel enthousiasme, ça a fini par décoincer un truc chez moi^^ - et tant mieux! Taaaant mieux!)!

      Supprimer
  2. Allons bon, jamais lu et j'ai aussi quelques préventions (idiotes?). Je vacille...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah? J'étais persuadée que tu faisais partie de ceux qui l'avaient lu déjà, et même j'aurais pensé que tu étais une fervente supportrice de Khadra!... Ce qui veut dire que ce roman doit être tout à fait dans tes cordes!;) Enfin, je peux me tromper...

      Supprimer
  3. je l'ai lu il y a quelques années et en effet c'est un roman qui m'a moi aussi beaucoup marqué, comme beaucoup de Khadra d'ailleurs;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question maintenant c'est, par quel roman je poursuis ma découverte des oeuvres de l'auteur? C'est qu'il y a du choix...:)

      Supprimer
  4. C'est vrai que c'est un titre qui n'est pas forcèment avenant. Je ferai comme toi, j'attendrai le bon moment pour le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut juste le déclic. Mais vraiment, étant passée par cet a priori du thème à cause du titre, je peux dire, maintenant que je l'ai lu, qu'on peut en réalité se lancer sans crainte dans ce roman.

      Supprimer
    2. J'en tiendrai compte alors.

      Supprimer
    3. Et j'espère que tu apprécieras autant que nous autres qui avons été conquis.:)

      Supprimer
  5. Je crois bien que je n'ai jamais rien lu de cet auteur ... ce n'est pas les thèmes qu'il aborde qui me font peur (au contraire, ils auraient plutôt tendance à m'intéresser) mais c'est le côté poétique de son style et les métaphores qui me font peur ! Mais tant que je n'essaie pas, je ne peux pas savoir si je vais aimer ou non !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est loin d'être poétique dans le sens littéraire du terme, mais il se dégage une certaine poésie de ses phrases, je ne sais pas si je suis très claire. Il n'y a rien de fondamentalement poétique, disons, il écrit juste très bien, joliment bien, et ça passe comme un style naturel, pas surtravaillé. Je ne sais pas si je suis toujours claire.^^

      Supprimer
  6. ouh la comparaison avec Romain Gary me grise! et je crois que je n'ai jamais lu Khadra! il va falloir changer tout ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il est vraiment à découvrir! Vois-tu, je n'aurais jamais pensé dire ça un jour! ^^

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...