mardi 20 mars 2012

LE VICOMTE DE BRAGELONNE - TOME 2


LE VICOMTE DE BRAGELONNE - TOME 2

Suite de la saga de cette lecture commune avec Belledenuit et Calliope.

Pour info, cette version e-book du tome 2 commence au chapitre 72 et se termine au chapitre 131, alors que le tome 2 version papier s'ouvre au chapitre 91 et se conclut au chapitre 177.
J'ai donc, pour situer, réellement terminé le tome 1 officiel et suis à peu près à la moitié du tome 2 officiel.

Cette lecture m'a paru un peu comme une parenthèse dans cette histoire. Nous nous éloignons vraiment de nos compagnons de toujours pour une plongée plus en détail dans la cour du Roi Soleil, au coeur de ses intrigues, de ses fêtes et de ses passions, et bien que cette partie fort distrayante aurait pu m'enthousiasmer (quelque part je l'attendais!), je n'y ai pas été aussi sensible que je l'espérais, et j'ai même trouvé que Dumas s'y attardait trop longuement à mon goût.
D'abord, Monsieur et Madame me sortaient par les trous de nez à force, et toutes ces intrigues où les courtisans ont le coeur brisé à en larmoyer ont fini par me lasser un peu. Par ailleurs, je ne trouve toujours pas Louis XIV digne de l'image qu'on a classiquement de lui. Il est dépeint, dans sa jeunesse, encore de faible volonté et malléable malgré sa détermination à régner en maître.
  
Dans ce tome 2, on y croise quand même rapidement d'Artagnan, Porthos et Aramis, que nous avions laissés dans un suspense des plus insoutenables dans le tome 1. J'ai été particulièrement remuée par l'évolution du personnage d'Aramis qui n'a plus rien à voir avec celui de ses jeunes années. Il n'était déjà pas le plus populaire des 4, mais là, on se défie de plus en plus de sa personne, sans compter qu'il semble détenir des secrets qui échappent encore à notre entendement. C'est lui, d'ailleurs, qui donne tout son piment à ce tome 2 un peu trop tranquille, à travers, entre autres, l'introduction d'un prisonnier de la Bastille qui a retenu toooouuuuute mon attention...^^

Raoul, quant à lui, notre fameux Vicomte de Bragelonne, est plus présent, mais son rôle n'est toujours pas déterminant ni significatif. Les bases de l'intrigue sont jetées, on sent dans quel sens elles pourraient évoluer, mais rien de décisif ici.

Bref, une parenthèse donc, où j'ai eu l'impression de faire du surplace tout en emmagasinant quelques données qui pourraient être utiles pour la suite.

De toute façon, une fois commencé, on ne peut qu'aller au bout de ce dernier tome pavéesque de la trilogie des mousquetaires. S'il y a des détails dont on a l'impression qu'on pourrait se passer, il y en d'autres, plus petits encore, qui intriguent et laissent entendre un développement très prometteur, presque terrible!

Vite la suite donc!

22 commentaires:

  1. Ah parce qu'en plus il y a trois tomes?????????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En version papier oui et vaut mieux vu le pavé que représente un tome, rien que pour le transport! En version e-book, il y a la version intégrale téléchargeable,ou la version en 4 tomes. Tu penses bien que j'ai choisi la dernière option!^^

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'on a l'impression de faire du surplace par moment mais qu'est-ce que c'est bon de "voir" Aramis organiser ce qui va suivre vivement la lecture du T3.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je n'aime pas beaucoup le pli que prend le personnage d'Aramis mais il faut avouer qu'il crée du palpitant là! Toujours motivée pour la suite, c'est clair! Tome 3 vers mi-mai/fin-mai?

      Supprimer
    2. On dit fin mai plutôt. J'ai pas mal à lire entre-temps. Ca me laisse de la marge (même si je ne fais pas d'autres LC à côté).

      Supprimer
    3. Ça me va fin mai. On dit le 29? Avec les ponts, je pense m'en sortir!:)

      Supprimer
    4. Ok pour le 29.05 aussi. Je le note de suite:)

      Supprimer
  3. La partie qui se préoccupe des plaisirs de cour, de ses intrigues et de ses amours est très intéressante en soi, mais ce n'est pas ce que j'attendais vraiment dans les Mousquetaires, c'est pour cela que j'ai trouvé ceci un peu long également.
    Le tome 3 sera probablement meilleur et surtout on devrait revoir les 4 hommes et Raoul vu que la trilogie porte son nom, il va peut-être enfin devenir le héros de l'histoire car pour le moment, c'est un peu un personnage parmi beaucoup d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espérais bien un petit développement sur le personnage de Louis XIV et sur sa Cour, mais ce n'est pas très exactement ce que j'avais en tête. Un poil trop romanesque et dans les sentiments, ici, mais bon, ça se lit toujours aussi vite.
      Oui, il semblerait que le meilleur soit dans le tome 3, tant mieux quelque part! Enfin, nous, Belledenuit et moi, il nous reste encore la moitié du tome 2 à finir avec nos découpages numériques!^^ J'ai proposé mi-mai/fin-mai. Comme notre tome 3 numérique empiète sur le tome 3 papier aussi, on devrait pouvoir enfin se rejoindre! A moins que tu n'aies déjà fini?

      Supprimer
    2. Ok aussi pour le 29. J'entame doucement le tome 3 qui démarre au chap. CLXXVIII (178 si je ne me trompe pas ) intitulé St Aignan suit le conseil de Malicorne.
      C'est vrai que je risque de finir bien avant vous puisque mon tome 3 est le dernier et qu'il vous en reste 2 : ça finira en décalé ^^

      Supprimer
    3. Si la tension est à son comble à la fin de notre tome 3, je pense qu'on ne tardera pas trop non plus à entamer le 4! J'ai hâte déjà d'en avoir fini avec ce qui correspond à la deuxième moitié du tome 2 papier pour enfin passer aux choses sérieuses!;)

      Supprimer
  4. Je vais bientôt regarder la dernière version cinématographique des Trois mousquetaires ! Alors entre ça et tes billets sur le dernier tome de la trilogie, ça risque de me donner encore plus envie de m'attaquer à cette lecture ... mais hou, ce sont quand même des pavés ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version revisitée où tous, jusqu'à Milady, font du kung-fu?^^ On est assez loin de Dumas dans l'esprit mais si on n'est pas trop chipoteur, ça peut faire l'affaire pour se remémorer les grandes lignes de cette histoire. J'avais peur du pavéesque Vicomte aussi, mais une fois Vingt ans après lu, j'étais comme attirée malgré moi! Et ça se laisse lire tellement bien!

      Supprimer
  5. Jamais lu... mais pas très tentée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je peux comprendre... Je ne l'étais pas du tout il y a encore un an!;)

      Supprimer
  6. Et bien bonne continuation dans ta lancée:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^J'entends un "ce sera sans moi". Oui, ce serait dommage que je m'arrête là alors que j'ai si bien avancé!

      Supprimer
    2. Non ce n'est pas vraiment ce que j'ai voulu parce que j'aime bien la lecture sur cette époque. C'est plutôt que c'est un gros pavé et que j'ai déjà beaucoup de lecture à entreprendre. Je te laisse à ton (triste) sort.

      Supprimer
    3. Oui, je l'avais compris dans le sens gros pavé aussi. En plus tu as Guerre et Paix dans ta PAL! (moi j'ai lâché l'affaire!^^)

      Supprimer
  7. J'allais dire la même chose que Keisha... ça ne s'arrête pas là? Dites donc, c'est à n'en plus finir. Quoique, du romanesque pur jus, parfois ça a du bon ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça ne s'arrête pas là! Quand j'y pense, je ne sais même plus comment j'en suis arrivée à me retrouver à lire tous ces tomes!^^ Mais, ce qui aide et motive, c'est que, oui, il y a du romanesque, mais aussi de l'Histoire, et de l'humour. Que du bon chez Dumas!

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^