vendredi 14 octobre 2016

LA MAISON


LA CASA

( LA MAISON )

traduit de l'espagnol (Espagne)
par Jean-Michel Boschet

Paco Roca, j'aime beaucoup. Du moins, j'avais beaucoup aimé Rides, le seul ouvrage que j'avais lu de lui jusqu'à présent. Aussi, quand j'ai vu cet album qui semblait m'attendre au détour d'une bib', je n'ai pas hésité. Surtout que, récemment encore, j'avais vu quelques billets plutôt enthousiastes sur cette BD.
C'était donc plutôt confiante que je me suis lancée dedans, et j'aurais aimé crier au coup de coeur...
... Las (copyright Keisha), oui, j'annonce la couleur de suite, je suis restée totalement hermétique à ce récit.
Et pourtant, présenté tel que sur la quatrième de couv', il y avait une certaine richesse thématique, des réflexions, des émotions dans ce récit, qui auraient pu me séduire d'une manière ou d'une autre :

"Un an après le décès de leur père, deux frères et leur soeur reviennent dans la demeure familiale qui les a vus grandir. Bien décidés à la vendre, ils s'activent pour la rendre attrayante mais chaque vieillerie qu'ils jettent les replonge dans leur enfance. Dès lors, la crainte de contribuer à la disparition du souvenir de leur père et de leur propre passé les entraîne dans un échange empreint de nostalgie."

Certes, le sujet est finement traité, les personnages sont réalistes, j'ai retrouvé ici la sensibilité et la justesse de Rides dans la façon de l'auteur de mettre en scène les événements et de développer son sujet.
Maiiis... je suis restée très extérieure à cette famille, à leurs problèmes, comme si leurs affaires et leurs histoires ne me concernaient pas le moins du monde. Leurs souvenirs nostalgiques, leurs problèmes de vendre/ne pas vendre, les petites guéguerres entre frères et soeur m'ont laissée totalement indifférente.
Je lisais sans m'intéresser vraiment à ce qui se déroulait, je ne me sentais pas concernée même si par moment, je pouvais m'identifier à certaines situations. Comme si on regardait les voisins d'en-face s'affairer. On y prête attention sans y prêter attention. On ne s'ennuie pas vraiment mais ils sont loin de nous. C'est le sentiment que m'a donné cette lecture.

Je crois, ceci dit, après analyse de moi-même, que ce qui fait que je suis restée en retrait, c'est la thématique de la nostalgie. Je repense à Quartier lointain de Taniguchi par exemple, quasi unanimement adulé, qui m'a laissée de marbre. Ce sont des thématiques qui ne me parlent vraiment pas, enfance, souvenirs de famille, nostalgie...

Quelques avis plus enthousiastes chez Noukette, Jérôme, Violette.

12 commentaires:

  1. Zut, j'ai demandé à la bibli de l'acheter (hum), mais je demeure confiante! (tu as su qu'il y a un nouveau Delisle, au fait?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nouveau Delisle ? Ouiiiiii bien sûr, je le suis sur sa page FB !:-) Et bien sûr, je le veux !!! Là c'est chaud côté BD, j'en veux plein dans ce qui vient de sortir !! Entre autres le dernier "Arabe du futur" et "Saga", le tome 6 !
      Bon sinon, pour le Paco Roca, tu as bien fait de le demander à la bib'. Les avis sont plutôt positifs, je suis encore une des rares voix discordantes. Ça se trouve, tu sauras apprécier.:-)

      Supprimer
  2. Ton hermétisme me fait mal au cœur tu sais ;)
    Perso c'est un album qui m'a parlé pour plein de raisons, lu à un moment où le thème abordé me touchait personnellement. Ceci explique sans doute cela...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah mais c'est que tu vas me faire sentir mal.:-) Mais bon, je suis très difficile à émouvoir ou à toucher, c'est comme ça.:-) Ceci dit, comme je disais à Keisha, je suis une des rares voix discordantes. Les avis sont plutôt enthousiastes dans l'ensemble.

      Supprimer
  3. Je l'ai encore croisé en librairie hier, je l'avais entre les mains et puis j'ai dû me faire violence pour le laisser là sinon ça m'aurait coûté trop cher...!
    Mais je compte le lire, ça c'est certain. Trop curieuse de découvrir la richesse de son univers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de ne pas te laisser décourager par un billet, haha ! Tu y trouveras peut-être ton compte, comme d'autres. En tout cas, même si je n'y ai pas été personnellement très sensible, je pourrais recommander cet album à d'autres personnes.
      Aaah les librairies... L'antre de la tentation...:-)

      Supprimer
  4. je peux comprendre ton avis mais tu ne feras pas changer le mien:) ! Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas mon intention.;-) Bon début de semaine.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Oui, voilà, je n'ai pas trouvé ça surenthousiasmant.

      Supprimer
  6. Cette histoire me fait très envie en lisant tous les billets positifs et une que je l'ai eu entre les mains, le dessin m'a complètement refroidi... Un jour peut-être !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l'histoire te parle vraiment, lance-toi, tu finiras par te faire aux dessins si elle parvient à te charmer.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...