vendredi 13 juillet 2018

LE CHÂTEAU DU BARON DE QUIRVAL


LE CHÂTEAU DU BARON DE QUIRVAL

traduit du coréen par Choe Ae-young et Jean Bellemin-Noël

Un ouvrage coréen où l'on croise, outre des personnages contemporains coréens, Arthur Conan Doyle et Sherlock Holmes (ce dernier enquêtant sur la mort mystérieuse de son créateur !), Frankenstein et Mary Shelley (qu'on joindra outre-tombe par téléphone pour une interview hors-norme !), l'intrigant baron de Quirval, j'en passe, et qui revisite le mythe des sorcières de façon magistrale, voilà qui n'était pas banal et ne pouvait donc manquer m'intriguer et m'attirer dans ses filets. Merci Sandrine pour l'avoir repéré pour moi.^^

Mais quels rapports entre ces personnages que l'on suit indépendamment les uns des autres d'une nouvelle à l'autre (sur un total de sept), dans des histoires et contextes totalement inédits, et qui, si elles sont toutes hautement originales, savoureuses et épatantes, laissent tout de même comme un goût d'inachevé, comme attendant une suite, ou un point final ? On le découvrira à la toute fin, lors d'un dernier chapitre qui clôt ce recueil de nouvelles et "vient donner son unité à l'oeuvre".

J'ai a-do-ré chacun de ces sept récits qui, comme le présente si bien l'éditeur, "oscillent entre un décor réel, celui de la Corée contemporaine, et les incursions dans la littérature occidentale, un univers fictif familier, et qui manifestent une culture universelle rehaussée d'un inimitable talent de conteur. Détournement littéraire, parodie du roman, le lecteur a l'impression délectable d'être le complice de l'auteur."

Après Sept yeux de chats, Le Château du Baron de Quirval me confirme Choi Jae-hoon comme grand auteur chouchou, un génie de la fiction et de l'écriture devant lequel je m'incline bien bas. Il n'est pas loin d'avoir détrôné Murakami dans mon coeur même, c'est dire !

Concernant ce livre en particulier, c'étaient les feux d'artifices dans ma tête tout le long. Cette lecture est une expérience incroyable et délicieuse, d'une originalité et d'une imagination sans bornes.
J'ai juste eu une pointe de déception, non, une grande déception même à la dernière partie censée éclairer le tout, ou du moins joindre les bouts, et qui ne m'a pas semblé apporter grand-chose, si ce n'est une certaine confusion. J'ai cherché à y mettre du sens mais en vain. Enfin, j'ai quelques bribes de pistes mais je ne suis pas satisfaite, ce qui me chiffonne tout de même. C'est quand même un peu regrettable que l'auteur n'ait pas donné de fil directeur quant à ce qu'il fallait comprendre mais dans l'ensemble de son livre, ça reste une position cohérente.
Malgré tout, mon plaisir de lecture en dehors de ces cinq dernières pages était tel que ça vaut les 5 étoiles (sur Goodreads), surtout si on prend chaque nouvelle comme indépendante et ce livre comme un recueil de nouvelles classiques. Et puis, à bien y réfléchir, j'ai peut-être quand même trouvé mes réponses.^^

En tout cas, rarement livre ne m'aura autant fait cogiter sur sa fin et le sens qu'il fallait lui donner, comme certains films dont tout le monde ressort de la salle avec mille questions, débats, et confrontations de théories des plus pointues aux plus farfelues.
J'ai eu un sourire quand j'ai repensé à la dernière histoire (celle sur Frankenstein). Peut-être que l'auteur me répondrait comme Mary Shelley : "à vous de voir", " donnez le sens que vous voulez". Dans la dernière partie de ce récit, il prévient d'ailleurs que ce qui suit laissera le lecteur avec ses questions.

Sacré Choi (l'auteur) ! Je ne dirais pas que c'est un vilain manipulateur mais il s'amuse clairement avec ses récits, son imagination, ses personnages, sans rendre de compte à personne, sans même forcément avoir en tête telle ou telle ambition vis à vis du lecteur, du genre l'amener à des réflexions particulières ou à quelque CQFD qu'il soit... et en vrai, ça me plaît bien !

Vivement son prochain livre !

24 commentaires:

  1. Ah oui c'est l'auteur de Sept yeux de chats! Un peu qu'i l sait embrouiller son lecteur et l'emmener il ne sait où.

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien pas de doute, voilà qui donne envie de s'y plonger, à moi qui ai aussi beaucoup aimé "Les Sept yeux de chats". Ça va me plaire, c'est certain. Figure-toi que j'ai lu là tout juste un roman coréen, oui, un autre : elle va finir par me plaire cette littérature à force de la fréquenter (et donc de faire tomber tous mes a priori...)/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé Sept yeux de chats, aucun doute que tu succomberas au charme et aux mystères du fascinant baron de Quirval et à toute sa clique.:-)
      J'ai l'impression qu'elle te plaît déjà cette littérature coréenne. Bon, après, c'est comme toutes les littératures finalement. Il y a de l'exceptionnel et du pas extra, et entre, on est sensible à cette culture ou non. Je guette ton billet. Je suis particulièrement réceptive quand on parle Corée ou Japon.^^

      Supprimer
  3. Le seul truc qui me freine, est que ce sont des nouvelles ... Je me suis tournée vers ce genre il y a pas, et chaque fois, je suis restée sur ma faim. Peut-être les sept yeux de chats, alors ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, alors si ça peut te rassurer, les nouvelles et moi font deux d'habitude. J'ai beaucoup de mal avec ce genre et généralement, je ne m'y aventure pas. Après, il y a des exceptions.;-) Mais surtout, ce livre se lit comme un tout et ne se présente pas comme un recueil de nouvelles à proprement parler. Par contre, concernant la fin (ces fameuses 5 dernières pages), je ne peux te garantir que tu en seras satisfaite (si jamais tu tentais l'aventure^^).
      Et sinon, tu peux en effet expérimenter Sept yeux de chats mais je te préviens tout de suite, il y a aussi l'effet "nouvelles" dans sa conception.;-)

      Supprimer
    2. Me voilà rassurée, je vais tenter alors. D'autant plus que la littérature coréenne me fait de l'oeil en ce moment, je viens de terminer Shim Chong, fille vendue, de Hwang Solk Yong, que j'ai vraiment apprécié. Tu connais ?

      Supprimer
    3. Oh oui, lue il y a quelques années mais je m'en souviens encore très bien. Une histoire qui est loin de m'avoir laissée indifférente et qui ne laisse pas indemne.
      J'aime beaucoup la littérature coréenne, elle ne cesse de me surprendre par son originalité et sa richesse.

      Supprimer
  4. Je l'ai dans ma PAL. Je l'avais acheté exactement pour les raisons pour lesquelles tu dis avoir aimé le livre. Cela me fait plaisir d'avoir un livre qui me plaira obligatoirement dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu ne seras pas déçue (à part peut-être pour la toute fin^^) ! Hâte de lire ton avis sur ce livre un peu OLNI !

      Supprimer
  5. Ah, quelle bonne nouvelle, figure-toi que depuis que j'ai lu Sept yeux de chats, je cherche, à chaque fois que je vais en librairie (soit très souvent...) s'il n'a pas sorti un autre titre ! Je note donc, bien sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi maintenant que j'ai fini ces deux livres de cet auteur (Le Château du baron de Quirval était dans ma PAL bien avant que je ne lise Sept yeux de chats^^). Je guette si rien d'autres n'est paru depuis ! Hélas, hélas, rien pour l'instant...

      Supprimer
  6. Bon ben, y'a plus qu'à … ! :))

    RépondreSupprimer
  7. J'admire ton art de dénicher des romans inconnus du grand public, et j'imagine la patience qu'il te faut, presque le jeu de piste peut-être, pour les dénicher dans les bib et qu'ils soient dispo en même temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là je l'ai acheté.:-) Oui, quand je craque vraiment pour un livre et que je ne pressens pas le trouver un jour (ou rapidement) à la bib', je sors la CB.
      Quant aux romans "inconnus du grand public", ils sont en réalité bien plus nombreux que ceux largement médiatisés, du coup je n'ai pas trop de recherches à faire en déambulant dans les rayons des librairies ou des bib'.;-) Bon, il faut bien sûr que les libraires ou bibliothécaires les mettent un peu en avant sur une table ou leurs étagères car je ne me paluche pas tous les livres des rayons non plus !^^

      Supprimer
  8. Bonjour A_girl, je ne sais pas si je lirai tout de suite mais en tout cas, tu donnes envie. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, tu sais qu'il a reposé 2 ou 3 ans dans ma PAL avant que je ne me lance enfin ?;-) Bonne soirée.

      Supprimer
  9. C'est chouette quand tu t'enthousiasme à ce point ! Auteur et éditeur inconnus pour moi mais je vais sérieusement creuser la question !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, creuse ! Je ne suis pas convaincue que ce soit très exactement ton créneau mais justement, ce serait l'occasion d'être fixé !^^

      Supprimer
  10. oula, malgré ton enthousiasme je crois que ce livre est bien trop fou pour moi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nonon, rien du délire qui n'a ni queue ni tête, mais c'est vrai que c'est un sacré OLNI !;-)

      Supprimer
  11. Malgré ton enthousiasme, ce n'est clairement pas pour moi!

    RépondreSupprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...