vendredi 29 mai 2020

DANS LA COMBI DE THOMAS PESQUET


DANS LA COMBI DE THOMAS PESQUET

Un bon 5/5 étoiles sur Goodreads, que j'ai annoté "10.000 étoiles même !"
J'ai adoré ! J'ai tellement appris ! Et ri !
Rien d'étonnant à ce constat.
Marion Montaigne, l'auteure, déjà, j'adore ! J'avais déjà été conquise par l'humour de ses illustrations dans L'Intelligence artificielle qui m'avait arraché des rires de hyène hilare, et je n'ai toujours pas commencé sa série Tu mourras moins bête mais les extraits que j'en ai lus me semblent dotés du même humour irrésistible emprunt de dérision.
Ensuite, les astronautes m'ont toujours fait rêver, ou plus précisément, aller dans l'espace m'a toujours fait rêver. Le sujet de cet album ne pouvait donc que me parler.
Enfin, Thomas Pesquet m'avait fascinée dans l'émission "Rendez-vous en terre inconnue". Il m'est apparu comme un personnage très pragmatique, droit dans ses bottes, imperturbable, qui attire tout de suite la sympathie et auquel on ferait facilement confiance. Je l'ai retrouvé tel quel dans cet album.

Sous forme de BD reportage, Marion Montaigne nous raconte avec un humour décapant le parcours de cet astronaute qui a réalisé son rêve d'enfant en passant six mois dans l'ISS (la Station spatiale internationale), après des épreuves de sélection drastiques et une formation intense pendant sept ans entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour.
L'occasion de découvrir par le menu détail le quotidien insolite de ces hommes (et femmes) un peu hors normes, mais aussi leurs motivations profondes et la façon dont leur entourage proche vit leur passion démesurée pour leur profession.

Et bien sûr, l'occasion unique de découvrir en images et dans les détails la vie dans l'espace en trouvant réponses à toutes sortes de questions d'ordre pratique qui vous auront forcément traversé l'esprit, et même à des questions auxquelles on n'aurait pas pensé, du genre, comment occupent-ils réellement leur temps dans la station spatiale pendant des mois et des mois ? en quoi consistent précisément leurs missions ? Cet album fut méga instructif, passionnant et captivant sur tous ces points, tout en étant délicieusement drôle, et même, par moment, très émouvant (aah le décollage de la navette, quel moment !).

Moi qui ai toujours rêvé d'aller dans les étoiles et voir la Terre de l'espace, je réalise que ce n'était pas un parcours gagné d'avance, très loin de là. Cela implique des sacrifices que je ne suis pas convaincue que j'aurais pu faire, même si je clame tout le temps que je donnerais tout pour aller au moins une fois dans l'espace.:)
En tout cas, j'ai été vraiment impressionnée par cet attrait viscéral pour l'espace chez ces astronautes, au mépris total du danger. L'appel de l'espace est presque comme une drogue, une envie plus forte que tout, et que je comprends. Chapeau d'aller jusqu'au bout !

16 commentaires:

  1. Ah oui elle est fortiche cette BD, elle a tout ce qu'on aime! Humour et information. Tu rêves d'espace?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, souviens-toi les nuits à observer les étoiles et à repérer la Grande Ourse.^^

      Supprimer
    2. Je me souviens 'oh il y a plein d'étoiles!'
      Sinon, le matin (hélas, tôt) tu as les oiseaux qui chantent

      Supprimer
    3. Haha, j'aime beaucoup la parenthèse !^^

      Supprimer
  2. alors, j'ai adoré moi aussi et pourtant cet univers ne m'attire pas du tout. J'adorerais voler, avec des ailes, survoler notre belle Terre mais cette histoire d'espace lointain, nan! Mais la BD est vraiment excellente!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant, j'aurais pensé que tout le monde fantasmait d'aller dans l'espace. Moi c'est vraiment juste pouvoir votre notre planète de l'espace, cette magnifique orange bleue, je ne demande pas plus.;)

      Supprimer
  3. Pour moi, je préfère les grands espaces que l'Espace tout court, moins de sacrifices et plus accessibles ! J'aime bcp Thomas Pesquier, c'est vraiment un homme qui inspire le respect et qui respire l'intelligence sans en faire trop. Un gars intéressant, on peut être fier d'avoir un gars comme ça en France. Je trouve qu'il devrait être notre prochaine Marianne ! Un très beau sympbole français. Quant à la BD, je sais qu'elle est à ma bib', reste plus qu'à tomber un jour où elle est là ou à la réserver... peut-être pour cet été, quand on sera dans des carrés sur la plage... partir dans l'espace sera alors bien agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis complètement d'accord avec toi pour Thomas Pesquet (ah tu es tombée sous le charme toi aussi^^). J'aime beaucoup sa simplicité aussi.
      Ah c'est sûr que les grands espaces sont plus accessibles.^^ Encore qu'on a eu chaud ces derniers mois puisqu'on ne pouvait même plus s'y rendre. Aah on s'en souviendra longtemps de cette période... Enfin, l'avantage des livres, c'est qu'on peut voyager jusque dans l'espace si on veut, et cela à n'importe quel moment.

      Supprimer
  4. C'est une BD qui ne m'attirait pas du tout, le sujet (pas passionné par la découverte de l'Espace), l'intérieur du livre (foisonnant, trop à mon goût) et puis là, tu es en train de renverser la vapeur... Si je la trouve en bibliothèque, je n'hésiterai pas à l'emprunter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vois ce que tu veux dire par foisonnant et la crainte que ça peut susciter mais en fait tout a sa place, il n'y a pas un mot ni un dessin de trop, c'est un peu dense (car très riche et généreux en informations diverses) mais pas indigeste du tout.;) Très curieuse de ton avis sur cet album quand tu l'auras lu.:)

      Supprimer
  5. Je ne suis pas vraiment intéressée par l'espace mais j'ai adoré cette BD!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est un très bon signe alors pour tous ceux qui sont dans ton cas (ils sont plus nombreux que je ne le pensais !) et la preuve que cette BD est vraiment excellente si elle arrive à enthousiasmer des lecteurs sur un sujet qui ne les intéresse pas à la base.;)

      Supprimer
  6. Je suis comme violette, l'idée d'aller dans l'espace me terrorise ! Pour ça sans doute que cette BD n'a jamais fini entre mes mains. Mais tu es quand même sacrément enthousiaste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou, je n'imaginais pas qu'il y avait autant de personnes que l'espace effrayait ou n'attirait pas du tout. Bon, s'ils recherchent des cobayes pour y aller un jour, on ne se disputera pas les places.^^

      Supprimer
  7. Tu m'as donné envie de le lire. Je ne connaissais pas cet auteur, car ces derniers temps, je lis surtout en anglais, mais je vais essayer de me procurer aussi les autres albums. A partir de quel âge recommendrais-tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt pour un public adulte mais comme toute BD, ça reste accessible à un très large public, dont les ados. Je lis beaucoup en anglais aussi. On a sûrement des lectures communes.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^