mercredi 13 mai 2020

LA LANTERNE DE NYX - TOME 2


LA LANTERNE DE NYX - 2

Sous le charme de ce manga dès le tome 1 où l'on découvre une série (en 6 tomes) (seulement) (presque tous parus) qui nous plonge dans le Japon du 19è siècle (en 1878 plus précisément) alors que le pays s'ouvre au monde après 200 ans d'isolationnisme - choc des cultures, rencontre des civilisations, thématique fatale pour moi - il me fallait retrouver sans tarder la jeune Miyo et son employeur, Momotoshi (Momo pour les intimes), un marchand excentrique spécialisé dans l'importation de produits européens (de la France de la Belle Époque plus particulièrement), mais aussi l'humour dans l'interaction des personnages, la dérision qui sous-tend le récit, la malice de l'auteure, ses clins d'oeil au lecteur, ses cabinets de curiosités 💗 qui nous offrent toutes sortes d'anecdotes historiques très instructives, et bien d'autres joyeusetés.

J'ai retrouvé tout cela avec un immense plaisir et j'ai adoré, tout comme au tome 1, la richesse de l'intrigue, son apport historique et culturel très instructif et passionnant sur cette période.
Toujours aussi captivante - du mystère, du suspense, des nouveaux événements, de nouvelles découvertes pour nous lecteurs - l'intrigue se densifie et reste extrêmement savoureuse.

Cette fois-ci, Momo s'intéresse à l'exportation, souhaitant tirer parti de la vague de japonisme qui déferle alors en Europe, tout particulièrement en Angleterre et en France. Il se rapproche pour cela de Kei Oura, une femme d'affaires en disgrâce depuis la trahison d'un de ses proches mais extraordinairement compétente et qui serait aussi attention SPOILER la mère de Momo bien qu'elle ne le lui ait jamais révélé.
De nouveaux personnages sont introduits aussi, dont Victor, un Français habitant à Nagasaki et importateur de vin, et enrichissent l'intrigue.
On découvre aussi enfin ce à quoi fait référence le titre de cette série, la Lanterne de Nyx.
Et puis les sentiments de Miyo se précisent...

À la fin de ce tome, Momo décide de partir à Paris pour développer son commerce et sa clientèle.

Vivement le tome 3 ! (lu déjà^^ mais billet à venir) (un jour)
J'adore vraiment l'humour de l'auteure, Kan Takahama, et sa passion pour les petits détails et anecdotes historiques.

8 commentaires:

  1. la bibli a les 3 premiers, mais bon elle est loin et fermée.
    Elle a aussi miss Bengalore tome 1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes ces chouettes lectures qui t'attendent ! Ici aussi, les bib' sont fermées pour l'instant. Aujourd'hui, craquage en librairie (la mienne a rouvert cette semaine)... Aaah que ça fait du bien d'y flâner à nouveau !:) Bon, je ne suis évidemment pas sortie les mains vides mais c'est pour la bonne cause, on va dire.

      Supprimer
  2. Je me demandais si tu allais continuer. c'est une série courte. Comme tu sais, j'ai abandonné après le tome 1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens.:) Oh oui, moi je compte bien la finir. Une série que j'aime et qui est courte en plus, il n'y a vraiment pas de raison d'hésiter.

      Supprimer
  3. ma super bibli fait un drive (je ne te dis pas le bonheur de pouvoir emprunter à nouveau!!!) mais ce manga ne leur est pas connu apparemment, dommage, j'étais bien tentée (pour une fois ai-je envie de dire…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah mais il faut qu'ils le mettent dans leur liste d'acquisitions prioritaires ! :) Moi c'est le retour en librairie qui a été un pur bonheur. Pour flâner au début... mais je n'en suis pas ressortie les mains vides.^^ Oui, il va falloir retourner vite à la bibli !

      Supprimer
  4. Un tel coup de coeur et une série en 6 tomes seulement, je signe les yeux fermés !

    RépondreSupprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^