lundi 30 octobre 2006

PRAYERS FOR RAIN


PRAYERS FOR RAIN

( PRIÈRES POUR LA PLUIE )


Ouh la la - alors là je suis vraiment assez déçue. Si mes souvenirs sont bons, les précédents livres de Lehane que j'ai appréciés ne faisaient pas intervenir le duo Kenzie/Gennaro, et tant mieux sinon je crois que je serais passée à côté d'un auteur qui vaut quand même le détour pour au moins Shutter Island.

Ici il s'agit d'un polar banal comme je ne les aime pas du tout, avec des personnages auxquels on ne s'attache pas du tout, en particulier Patrick Kenzie, qui plus est, est le narrateur, et c'est bien dommage parce que quand on n'accroche pas avec un narrateur, toute la lecture en pâtit automatiquement. J'ai commencé à rentrer dans l'histoire en milieu de livre mais sans non plus que je trouve l'intrigue particulièrement palpitante, juste assez déroutante pour me faire aller jusqu'au bout. Beaucoup de longueurs aussi, encore une fois dans les descriptions, mais bon, ça c'est une affaire de goût. Très noir aussi comme atmosphère, une fois de plus, assez pour me mettre mal à l'aise, il a un véritable don pour ça Lehane.

Pour finir, j'ai trouvé ça très typique film genre thriller américain, dans l'ambiance, les dialogues, les personnages, les événements, les développements, les retournements de situation...

Ah! Et ce n'est pas du tout que j'estime que ce livre soit raté, l'intrigue se tient, le suspens est là, on a des surprises, et on ne s'ennuie pas vraiment, mais bon, pas mon genre quoi, du moins en lecture.

Je crois que je ne lirai plus de Lehane s'il s'agit d'une enquête du duo Kenzie/Gennaro (il s'agit ici du cinquième épisode de cette série), l'alchimie ne s'est pas faite avec moi sur ce roman en tout cas, mais d'autres Lehane avec plaisir, si c'est comme Shutter Island. Quand j'y pense bien, l'expérience que j'ai eu avec ce roman, c'est un peu comme avec les Agatha Christie, dont je ne pouvais pas piffrer les Miss Marple, mais dont je dévorais les Hercule Poirot ou les autres romans ne faisant pas intervenir Miss Marple.
*****

EDIT Réflexion faite après avoir vu le film Gone, Baby, Gone, je me dis que j'ai peut-être été un peu catégorique sur la série des Kenzie/Gennaro - non pas que ce duo soit subitement devenu palpitant à mes yeux (à vrai dire, ils m'ont autant ennuyée dans le film que dans Prayers for rain) mais j'ai trouvé l'intrigue de ce film vraiment bien ficelée et je regrette de ne pas avoir lu le roman avant d'aller voir le film. Alors je vais y réfléchir à deux fois avant de bouder les autres romans de la série Kenzie/Gennaro.

2 commentaires:

  1. Je reconnais que le premier roman de Dehane n'est pas le meilleur, mais je ne peux que t'inciter à découvrir la suite car tu y découvriras ce qui se fait de mieux en matière de polar noir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en prends note! :) J'ai pu voir de très bonnes critiques concernant ses autres romans de cette série aussi je ne vais pas être très difficile à motiver.
      Merci pour ton message. A bientôt!

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^