samedi 16 mars 2013

A SHORT HISTORY OF NEARLY EVERYTHING


A SHORT HISTORY OF NEARLY EVERYTHING

( UNE HISTOIRE DE TOUT, OU PRESQUE... )


Bon, mon problème quand un auteur est une valeur sûre pour moi, Bill Bryson ici, c'est que je ne lis pas attentivement les résumés de ses livres quand je ne les ai pas lus, pour préserver le plaisir de la découverte. Je vérifie donc juste l'enthousiasme du ton d'un avis quand il est donné, et je reconfirme ensuite le livre en "à lire".

C'est le cas donc pour cette histoire de tout ou presque, que j'ai eu la chance de trouver à mini-prix en VO sur Kindle, et dont je venais de "lire" le billet de Keisha quelques semaines auparavant.

Dans ma tête, ce livre allait revisiter l'histoire de l'humanité, je ne savais pas encore précisément de quelle manière ni dans quelle mesure, ni le contenu exact mais ça ne pouvait être que savoureux. Je pense que je m'attendais à quelques anecdotes amusantes qu'on ne retrouve pas dans les livres d'histoire. J'imaginais un truc mêle-tout, avec des questions-réponses aux bizarreries et curiosités de la vie, un peu du genre "pourquoi les limaces sont oranges et nous écoeurent ?" ou "pourquoi la tartine tombe du côté du beurre ?".
Bref, je m'attendais à tout, sauf à très précisément une sorte de manuel scientifique, très accessible et pédagogique certes, mais vraiment axé uniquement sur les découvertes scientifiques au fil du temps, l'histoire de notre planète, du cosmos, des atomes, de la vie, de ce qui explique finalement notre présence miraculeuse sur Terre.

Thème très très sérieux donc, et non moins passionnant, mais je n'étais pas d'humeur pour du aussi sérieux. En fait, au moment où je l'ai lu, je venais d'abandonner une lecture (fait rarissime chez moi), et j'avais donc clairement besoin de léger, drôle et divertissant. Les premières pages m'avaient pourtant séduite, il y avait l'ombre du Bill Bryson humoristique que j'adore et auquel on peut facilement s'identifier quand il présente le projet de ce livre, mais très vite, quand on rentre dans le vif du sujet, ça ne rigole plus vraiment.
En ce sens, ce livre aurait pu s'intituler "La science pour les nuls", "Les grandes découvertes scientifiques", "Newton, Einstein & co", etc...

J'insiste, le sujet est passionnant, Bill Bryson l'a rendu particulièrement accessible, les anecdotes sont au rendez-vous, mais attention, pas forcément de manière ludique. Ce sont des faits scientifiques que l'auteur présente, après avoir cumulé 3 ans de recherche sur un sujet, il est vrai, intrigant.

Dans le genre, je préfère les "Il était une fois... l'Espace, la Vie etc", les documentaires et reportages à la télé, voire même des magazines sur le sujet, mais pas consacrer mon temps de lecture à une relecture de mes cours de sciences nat', de géologie, ou de physique-chimie, aussi intéressant et approfondi cela soit-il... 
... ou alors, il faut que je sois d'humeur et que le sujet, tout comme l'auteur, me turlupine un soir, et que je me dise, tiens, je me lirais bien un récap de l'histoire de notre planète et des découvertes scientifiques qui ont levé le voile sur ses mystères pour mieux comprendre ce que je fais là...

Bref, du coup j'ai abandonné aussi au tiers du livre et je ne pense pas le reprendre car j'ai d'autres livres de l'auteur qui m'attendent dans ma LAL, et qui je pense correspondent davantage à ce que j'attends et cherche chez cet auteur.

12 commentaires:

  1. Bonjour A_girl, ce livre est dans ma PAL, je pense le lire un jour ou l'autre. J'ai lu "L'antibiographie de Shakespeare", ce n'est pas hilarant non plus mais le livre est court et il répertorie ce que l'on sait ou pas sur le Barde. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comptais lire aussi son Shakespeare, justement parce que je pensais qu'il allait aborder son univers et sa vie avec humour et moult anecdotes divertissantes. Maintenant je sais que Bill Bryson peut parfois opter pour un ton plus sérieux et factuel, surtout quand il sort du cadre de ses récits de voyage, je ne vais donc pas me précipiter. Je crois que je préfère de toutes façons ses récits de voyage.

      Supprimer
  2. A relire mon billet, non, pas de tromperie! Science, science, science! J'ai même dit que je l'avais lu par petits bouts, un ou deux chapitres pas plus, en fait. Dommage que tu aies arrêté, mais bon, c'est du lourd, c'est vrai.
    Pour les livres du genre "limaces oranges" (j'apprécie le clin d'oeil, mais si elles étaient autrement on aurait pu marcher dedans beurk) et "tartine beurrée" (une histoire de centre de gravité) je peux te donner des idées lecture... Non? Ah bon, non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiouioui, effectivement, quand je t'ai relu, j'ai bien vu qu'on parlait du même livre.:) Et j'avais déjà glané d'autres avis par le passé, et tout pareil, les lecteurs décrivaient bien le contenu du livre tel qu'il est. D'où mon petit commentaire introductif.:)
      Encore que le problème n'est pas la thématique scientifique, qui m'intéresse, mais c'est le ton du propos, un poil sérieux et factuel, et le côté vraiment "manuel à l'usage de...", que je n'associais pas du tout à Bill Bryson, d'où la méga surprise et déconvenue.
      Bref, je continuerai à lire ses récits de voyage, autant instructifs que désopilants, et me méfierai du reste à l'avenir.;)
      Ah oui, c'est vrai que la nature a bien fait les choses avec les limaces et leur orange fluo, quel méga cauchemar sinon. Tout comme, heureusement que les araignées n'ont pas développé des ailes, l'enfer sinon!^^

      Supprimer
  3. Sérieux... en effet - de la part de Bill Bryson, on se serait attendu à quelque chose de bien rigolo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça. En fait, je me disais qu'avec lui, quelle que soit la thématique abordée, on passait forcément un moment de lecture divertissant autant qu'instructif, accompagné de moult rires.
      Bon je le saurai pour la prochaine fois.:)

      Supprimer
  4. Pas toujours facile ce genre de sujet certes passionnant mais qui demande attention et un certain sérieux. Je m'étais intéressée un moment à la géologie, formation de la terre etc. Mais j'ai fini par me sentir très seule parmi toutes ces pierres qui montent et qui descendent. Je suis d'ailleurs dit que le métier de géologue était fait pour les grands solitaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, tout comme paléontologue, ou toute autre activité liée à la recherche des trésors de la Terre.:)
      Le sujet ne va pas jusqu'à me passionner mais il m'intéresse tout de même. Après, il faut juste que je sois d'humeur justement, pour être totalement réceptive.

      Supprimer
  5. Je pensais que Bryson n'écrivait jamais de livres sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, à la base ses livres sont "sérieux", même ses récits de voyage. C'est toujours factuel et instructif, mais disons que j'avais été habituée à plus d'humour dans le ton et le style. Bon, c'est vrai aussi que les récits de voyage se prêtent mieux au style humoristique et à la dérision. Et puis il y a un facteur humain auquel on peut s'identifier, ce qui est forcément plus plaisant.

      Supprimer
  6. J'adore Bill Bryson, mais je passe me tour pour celui là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il me semble, après avoir lu ton billet sur "Promenons-nous dans les bois", que tu serais aussi déconcertée que moi par l'esprit de ce livre. Mais je peux me tromper. Keisha a vraiment beaucoup aimé. Et bien d'autres lecteurs a priori fans de l'auteur aussi.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^