vendredi 2 septembre 2016

COUCOUS BOUZON


COUCOUS BOUZON

Une couv' qui m'évoquait quelque chose de franchement naïf, gentillet, ringard et enfantin, et un titre plouc auquel se substituait tout le temps dans ma tête les mots "couscous" et "bouseux", j'avoue, au départ, je doutais grandement de l'intérêt et de la subtilité de cet album. 
C'est bien parce qu'on m'a dit que c'était aussi désopilant que l'excellent Zaï Zaï Zaï Zaï et qu'on y retrouvait humour absurde, dérision et loufoquerie, appliqués cette fois au monde du travail, que je m'y suis risquée.

Les coucous Bouzon sont en fait une marque de fabrique de coucous suisses (ça prend plus de sens tout de suite), et c'est la vie d'entreprise que l'auteure, Anouk Ricard, nous expose ici avec beaucoup de moquerie.
J'avoue (bis), au départ, je trouvais ça un peu gentillet, l'humour facile et prévisible, et puis, très vite, peut-être devant l'évidence qu'en fait, c'était tout à fait ça, en à peine exagéré et à peine surréaliste, la hyène hilare s'est déchaînée et j'ai trouvé cet album juste jubilatoire !

Pour le résumé, la présentation de l'éditeur est parfaite :
"Pour être embauché chez Coucous Bouzon, Richard a dû répondre à la question "Arrivez-vous à toucher vos pieds jambes tendues ?", puis saluer Kiki, le poisson mort. Et il n'y a pas que le patron qui soit bizarre, tous les collègues sont spéciaux.
Réunions inutiles, rétention absurde d'informations, harcèlement sexuel... La vie ordinaire de l'entreprise prend ici des aspects singuliers... et carrément flippants ! Le pauvre Richard est tombé chez les fous et il n'est pas certain qu'il sorte indemne de la boîte à coucous."

Un patron bizarre aux méthodes de management douteuses et absurdes, abusant de son pouvoir (qu'est-ce qu'il m'a fait rire !), une nouvelle recrue modèle qui cherche vaillamment à s'adapter et faire ses preuves dans un environnement où il n'est pas aidé, des collègues spéciaux, oui, il n'y a pas d'autres mots, des dialogues qui claquent, ce portrait à l'humour grinçant d'une entreprise improbable mais plus proche de la réalité qu'on ne saurait le souhaiter se double d'une intrigue thrillante quand on réalise que le départ de Guy, celui que remplace Richard, ne s'est peut-être pas fait dans des conditions très nettes.

Pas aussi corrosif que Zaï Zaï Zaï Zaï mais presque aussi truculent !

L'auteure
Anouk Ricard, née en 1970 à Istres, est une illustratrice et auteur de bandes dessinées françaises. Elle a résidé et travaillé à Strasbourg, et vit désormais, à Lyon.

4 commentaires:

  1. Bizarre j'avais l'impression de l'avoir vu ici, mais non, je pense que c'est sur Goodreads. Et je lis aussi couscous. Bref, éventuellement, à la bibli, un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être un autre album d'Anouk Ricard que tu as vu. En même temps, ses dessins et son univers évoquent tellement divers albums jeunesse que ça pourrait bien un être un tout autre album que tu as vu, haha !

      Supprimer
  2. Vu que tu cites Zaï Zaï... ben je crois que je vais m'y coller alors !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zaï Zaï... est un OLNI donc difficilement comparable, et Anouk Ricard a un univers bien à elle, mais quand même, par certains aspects, on est sur des terrains très voisins. Je pense que tu apprécieras !;-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...