mercredi 20 novembre 2019

LA PASSE-MIROIR - TOME 2


LA PASSE-MIROIR

               TOME 2 - LES DISPARUS DU CLAIRDELUNE

Le tome 1 m'avait épatée par son univers riche et foisonnant qui déborde d'imagination et j'avais apprécié le fait qu'on évolue dans des mondes sans concession aucune, parfois même sombres et violents, ne laissant aucune place à la prévisibilité, même si ça reste plus édulcoré que Game of Thrones. C'est de la fantasy jeunesse tout de même, mais rien de "cocon douillet" ici malgré les apparences.

Pas de déception ici ! L'auteure, Christelle Dabos, nous prouve qu'elle en a sous le pied et ne manque ni de ressort ni de cordes à son arc. J'ai encore une fois été bluffée et enthousiasmée par son univers (encore plus) débordant d'imagination, stabilisé malgré tout par une grande cohérence et une vraie maîtrise dans la narration et le développement de l'histoire, autant aux niveaux des intrigues et sous-intrigues que des personnages, ce qui n'était pas gagné d'avance car ça aurait pu faiblir au tome 2.

Quant aux quelques réserves que j'avais émises sur son style un peu trop construit, un poil scolaire, les tics de langage, les clichés stylistiques, une certaine insistance descriptive dans le détail et une tendance à la répétition un peu lourde... Pfffiut ! Envolées ! Presque ! Quasi ! Ça ne m'avait déjà pas trop dérangée au tome 1, mais au tome 2, j'ai été tellement absorbée par l'histoire que je crois que je n'ai pas trop eu le temps de m'arrêter sur le style. J'ai d'ailleurs eu l'impression qu'il s'était bonifié ici, qu'il était plus fluide, sans qu'il n'ait perdu sa signature pour autant. Et ça passait franchement très bien.
Même côté romance finalement, c'est bien moins gnangnan que je ne le craignais (et pour cause, attention SPOILER pour l'instant nos deux supposés futurs tourtereaux se regardent toujours en chiens de faïence). Pas d'une subtilité absolue mais on n'entend ni violons ni gros sabots approcher (enfin, les sabots piétinent au loin mais ce n'est pas assourdissant^^).

Dans ce tome-ci, Ophélie vient d'être promue vice-conteuse (excellent ce concept !) par Farouk, l'esprit de famille du Pôle (quel personnage celui-là ! Tellement amorphe et absent que ça n'est pas très rassurant, pour un esprit de famille - en revanche, c'est assez amusant), ce qui ne fait qu'attiser haine et jalousie à son égard. Thorn, son énigmatique fiancé, la soutient mais à sa manière, c'est-à-dire avec tellement de froideur, de distance et parfois de façon si abrupte qu'on pourrait croire à de l'indifférence ou à de l'agacement, selon les cas. À moins que... ? Mais ne spoilons pas !^^ 
Parallèlement, des personnalités influentes à la cour disparaissent mystérieusement. Ophélie se retrouve malgré elle au coeur de l'enquête, découvrant encore plus en profondeur les sombres machinations qui animent le Pôle.
Parallèlement bis (la trame principale est tissée d'histoires parallèles qui finissent par se croiser et que je ne vais pas pouvoir toutes évoquer), on commence à entrevoir par bribes la genèse de ces Arches et l'histoire de leurs esprits de famille.

Voilà pour le mini-mémo, et j'en viens tout de suite à mon avis Goodreads :
Quasi un 5/5 étoiles, allez, les millièmes de points en moins, c'est de l'ordre du chipotage. Là, il faut que je me retienne de lire le résumé du tome 3, et il faut surtout que j'enchaîne sur le tome 3 !!
Ce cliffhanger à la toute fin du tome 2... OMG !!!

Intègre le challenge À l'assaut des pavés. Mon cinquième depuis juillet.:)

16 commentaires:

  1. J'ai abandonné au 1 : j'ai adoré l'univers mais il y avait trop de répétition. L'un des personnages est très grand et très froid et Ophélie est maladroite et timide... J'ai aps réussi à surmonter mon agacement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement.:) J'ai été un peu agacée aussi au tome 1 mais la richesse de l'univers, l'imagination de l'auteure et la curiosité du développement de l'intrigue m'ont aidée à passer outre cet aspect et je n'ai pas résisté à l'attrait du tome 2.:) L'auteure y a eu la main moins lourde d'ailleurs (ou je m'y suis faite^^). Zéro agacement cette fois au tome 2 et j'ai très hâte d'enchaîner sur le 3.;)

      Supprimer
  2. Côté LC, on reste libres, bien sûr. Le Buzzati tu verras, après tout c'est tombé au moment où je croulais sous les tentations. J'aurais peut être dû insister, 60 pages;..
    Le T Capote n'est pas mal, il se lit bien, mais l'héroïne m'a agacée. Cependant, il y a un chat là dedans. ^_^
    Pour celui dont tu parles aujourd’hui, enthousiasme de ma bibli, j'ai démarré, puis je ne me suis pas vue engloutir tous ces pavés, j'ai préféré revenir à mes lectures (et puis le jeune adulte, ce n'était pas le moment)(et on sent que le je t'aime pas va évoluer, pour l'héroïne). Mais un univers original, et des mots inventés, très séduisants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un univers original, de l'imagination à revendre, ce n'est pas si évident à l'heure où on a l'impression que tout a été exploité déjà dans cet univers littéraire. Bref, j'ai été complètement séduite, disons-le.:)
      Pour le Capote, des quelques extraits du film que j'ai visionnés rapidement sur youtube, j'ai l'impression que l'héroïne m'agacera profondément aussi.:) C'est peut-être pour ça que je suis de plus en plus réticente à me lancer et que je cherche un autre Capote pour ne pas ternir le souvenir de ma lecture de De Sang-froid. Quant au Buzzati, je reste très motivée.:)

      Supprimer
  3. Bon bon bon...! Il va falloir que je me lance un jour dans cette série parce que je pense franchement que l'univers imaginé par l'auteure est fait pour moi !

    RépondreSupprimer
  4. Une réussite ! Le 2e tome est souvent moins bon, alors, c'est gagné !
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, et apparemment elle ne faiblit pas au tome 3 !:)
      Bon dimanche.

      Supprimer
  5. les lectures en plusieurs tomes, j'évite. Comme j'évite la littérature jeunesse, histoire de ne pas me noyer dans la multiplication des possibilités de lectures... même si je le suis déjà... bon, on va dire que je survis avec un tubas pour l'instant ! Mais vu que je m'ouvre déjà à une littérature que je fuyais plutôt jusqu'à maintenant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, tout est possible ! :D Quoique j'avoue que je doute fort que ce genre de littérature parvienne à te séduire un jour. Mais je peux me tromper.:)

      Supprimer
  6. Bon je me suis arrêtée à "Spoilers" :D . Mais il faut vraiment que je continue cette saga ! En 2020 je m'y remets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien entamé le tome 3 en décembre mais j'ai choisi un autre pavé pour le thème N.O.E.L.^^

      Supprimer
  7. Le sort cette semaine, ma grande fifille est au taquet, je ne vais pas y couper !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le tome 4.:) Je suis contente d'avoir encore le tome 3 à lire car je n'aurais sans doute pas résister à l'achat (quitte à le lire dans 1 ans^^). Mais là le temps que je me mette au 3, le 4 sera bien à la bib'.:)

      Supprimer
  8. au programme après Sauveur, en lecture avec ma fille… Je redoute un peu, non pas pour elle mais pour moi ^^

    RépondreSupprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^