vendredi 20 novembre 2015

MILLÉNIUM - TOME 4


MILLÉNIUM

4. CE QUI NE ME TUE PAS

traduit du suédois par Hege Roel-Rousson

Passons sur la polémique autour de la légitimité de ce quatrième tome qui surfe sur la vague d'un succès quasi inégalé au rayon thriller depuis presque 10 ans.
J'ai cédé à la curiosité. Je crois que comme beaucoup de ses fans (bien que je ne me situe pas très exactement parmi eux), j'avais très envie de retrouver Lisbeth, même un fantôme, et ça, c'était plus fort que l'idée que ce n'était pas l'écrivain d'origine, Stieg Larsson, qui la remettait en scène, mais un certain David Lagercrantz, inconnu dans nos rayons. C'est que Lisbeth m'a sauvée d'une panne de lecture carabinée il y a 8 ans, et ça, je m'en souviendrai à vie !
Certes, ce n'était pas la lecture du siècle littérairement parlant, ni transcendant intellectuellement, mais dieu, que c'était bon cette puissante injection d'adrénaline comme seuls les bons thrillers captivants/haletants/prenants savent le faire.
C'était plutôt très ouverte donc que j'ai abordé ce tome, avec à peine une pointe d'appréhension tout de même. Disons que je n'attendais pas vraiment cet auteur au tournant. J'étais curieuse, voilà tout.

Dès les premières pages, je suis plutôt conquise. David Lagercrantz sait y faire en instauration de suspense en créant une atmosphère lourde d'intrigues et de mystères. Il plante le décor direct en n'y allant pas par quatre chemins. Il rentre dans le vif du sujet, met en place des personnages dont on a tout de suite envie d'en savoir plus et auxquels on s'attache vite. En clair, tout de suite on est happé. Plus d'une fois je me suis dit d'ailleurs qu'il avait la plume et le talent type pour les thrillers et que s'il écrivait un thriller autre que Millénium, je le lirais volontiers.

Et puis l'intrigue se développe, par courts chapitres, alternant lieux, situations, personnages, points de vue. Blomkvist et Lisbeth entrent vite en scène, se fondant au tableau, de façon naturelle. On y croit, nous sommes en plein univers "Millénium" et c'est plutôt efficace.

Bien sûr, on sent parfois l'auteur se raccrocher désespérément à l'esprit "Millénium" mais on ne pourrait y voir que du feu en se laissant porter par l'intrigue. Parfois, on frôle la caricature Lisbeth ou Blomkvist, ou alors, on sent que leurs personnages manquent un peu de corps et de symbiose, mais cela n'est pas nuisible, on est quand même franchement heureux de les retrouver (dingue, non ?). Je dis "on" car je ne suis, pour l'instant, pas tombée sur des critiques virulentes (il y en a quelques-unes tout de même), la majorité des lecteurs est plutôt globalement satisfaite sans être surenthousiaste. Peut-être une forme d'indulgence en lieu de reconnaissance et parce que l'intrigue tient tout de même la route, avec assez de nouveaux personnages pour permettre de bien faire fondre le tout et passer la pilule. Je ne sais pas bien.

On ne peut s'empêcher de se demander tout de même quel aurait été ce quatrième tome, son orientation, sous la plume et l'imagination de Stieg Larsson. Question bien vaine toutefois, certes, mais son petit plus, au-delà des personnages Lisbeth et Blomkvist, c'est qu'il avait quand même ce côté écrivain engagé, avec "Millénium" son cheval de bataille, qu'il explorait tout de même des thématiques sociales fortes, en dénonçant les travers de la société et du monde, tel un Blomkvist justement, et qu'ici, cet aspect ne ressortait pas vraiment. On est plus ici dans une intrigue polar type, assez classique, un poil jamesbondesque, frôlant même un peu le ridicule quand arrive la révélation de l'identité d'un autre personnage clé de ce tome. Je n'ai pas trop aimé ce personnage personnellement. Je l'ai trouvé un peu faux, et too much, mais bon, les précédents Millénium n'étaient pas parfaits non plus et présentaient quelques énormités et facilités d'auteur, mais bon...

En tout cas, j'ai bien aimé cette intrigue autour de ce petit garçon autiste, la thématique de l'intelligence artificielle, le monde des hackers (sinon d'où surgirait Lisbeth ?^^), les petites guéguerres internes au sein de Millénium qui, encore une fois, se trouve sur la sellette. Le suspense est là, haletant, David Lagercrantz s'en sort plus que bien en jonglant entre nouvelle intrigue et reprise de tout un univers sacré par ses fans. J'ai dévoré ce livre assez vite et j'ai passé un bon moment de lecture.

18 commentaires:

  1. Bon. Tu sais que j'ai arrêté au numéro 2. Finalement, bonne excuse pour ne pas alourdir la PAL. j'ai plus que craqué récemment, et en librairie, ce qui chauffe la CB plus qu'en bibli, faut dire (plus les chaussures, pourtant pas mon genre, et les spectacles, mais là c'est comme d'hab')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Les chaussures, j'y suis passée hier.:-) J'en ai eu pour le prix de plusieurs livres donc de ce côté-là, je vais faire avec ce que j'ai déjà dans ma PAL ! Pas de passage à la bib' depuis un moment aussi, je culpabilise de ne toujours pas réussir à lire 3 BD empruntées depuis 2 mois maintenant. J'ai plus qu'une semaine pour les rendre, pas de prolongation possible (normal aussi...). Mais bon, là je suis plongée dans Rebecca, et a priori, j'y passe le WE.:-)

      Supprimer
    2. Le we s'annonce bien, alors. J'espère terminer Boussole.
      Les chaussures, ben y'avait liquidation totale marqué sur la vitrine...^_^

      Supprimer
    3. Aaaah pour ma boutique aussi !:-)
      A 50 pages de la fin de Rebecca ! Palpitations !;-)

      Supprimer
  2. Pas besoin de bouclier pour te dire que ce bouquin ne passera jamais par moi ;)

    RépondreSupprimer
  3. Une bonne suite alors? Je garde un excellent souvenir des trois premiers tomes découverts en livre audio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, moi j'ai franchement apprécié, même si ici non plus ce n'est pas littérairement transcendant. On passe un bon moment de lecture du type absorbant/prenant, c'est un thriller plutôt efficace, et puis bon, on y retrouve Lisbeth et Blomkvist, même s'ils sont un peu plus pâles que dans les tomes précédents.

      Supprimer
  4. je n'avais pas lu le troisième, un peu lassé du style de Larsson. Mais comme j'aime bien Lisbeth, j'avoue que je suis bien tentée par ce quatrième tome;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les personnages qui font la force de cette série, entre autres, et en particulier Lisbeth. Ici, on la retrouve un poil caricaturée mais j'ai trouvé que ça passait bien malgré tout. Donc oui, n'hésite pas à te laisser tenter par ce tome, mais bon, le passage par le tome 3 me semble assez indispensable aussi.;-)

      Supprimer
  5. J'avais vraiment aimé la trilogie, il passera pas moi à un moment ce polar, j'attends juste le bon moment et comme toi je n'en attends pas plus qu'un bon polar. Ce qui m'inquiétait était de ne pas retrouver l'ambiance Millénium, mais tu me rassures sur ce point.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de bonnes chances que tu y trouves ton compte alors, si tu n'en attends pas plus qu'un bon polar avec quand même du Millenium, Lisbeth et Blomkvist dedans.
      Non, y a pas à dire, je crois que les Suédois sont doués dans ce rayon.:-)

      Supprimer
  6. Bonjour A_girl_from_earth, moi qui ai été fan de la trilogie, je n'ai pourtant pas boudé mon plaisir avec ce quatrième tome que j'ai pourtant hésité (un peu) à lire. Le personnage de M. Blomkvist est devenu un peu fade et l'intrigue favorise vraiment Lisbeth. On a l'impression qu'elle est indestructible malgré tout ce qu'elle subit. Je suis sûre qu'il y aura une suite. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, oui, la suite est confirmée d'ailleurs. Assez d'accord avec toi sur tes impressions sur les personnages, mais comme je disais, ça passe, plutôt bien même. Peut-être le fait que les autres (nouveaux) personnages soient plutôt bien travaillés et crédibles permet de faire fondre Lisbeth et Blomkvist de façon assez fluide dans le flux de l'intrigue, même si on ne les retrouve pas tout à fait à l'identique par rapport aux précédents tomes.

      Supprimer
  7. Je n'ai pas lu les premiers; je ne lirai donc pas celui-ci. Ça me gêne un peu qu'on reprenne l'oeuvre de quelqu'un d'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux le comprendre. Habituellement, je boude même les suites d'un livre quand ils sont écrits par d'autres auteurs, en particulier si j'ai vraiment aimé les précédents livres, mais là j'ai cédé à la curiosité. Peut-être parce que c'est un thriller... Je ne saurais dire...

      Supprimer
  8. Je n'ai pas lu les premiers tomes mais les ai vu au ciné dans la version suédoise et j'avais adoré. Alors rien que pour le plaisir de retrouver cette si charismatique Lisbeth, je lirai ce tome un de ces 4, d'autant + qu'il est à ma bib' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah si tu avais adoré les premiers, même en version film, ce tome-ci devrait te plaire. Je guetterai ton avis. Je suis toujours curieuse de voir comment est reçu ce tome par ceux qui sont familiarisés avec l'univers Millénium selon Larsson.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...