lundi 17 janvier 2005

L'ÉLÉPHANT S'ÉVAPORE


L'ÉLÉPHANT S'ÉVAPORE

traduit du japonais par Corinne Atlan


Encore une série de nouvelles étranges et envoûtantes d'un auteur qui décidément ne parvient pas à me lasser!

Présentation de l'éditeur
Un recueil de dix-sept nouvelles qui donnent accès aux différents registres de l'imaginaire de Murakami. La tendresse de l'écoute bouleverse l'anonymat des relations urbaines, l'étrangeté de l'expérience subvertit la banalité du réel. L'auteur nous livre subrepticement les clefs de son prodigieux appétit de fiction. Les kangourous du zoo, l'éléphant qui s'évapore ou les petits extra-terrestres sont autant de métaphores du semblable ou du double hypothétique du narrateur. Farouchement zen et cruellement fantastique, Murakami entraîne son lecteur, en virtuose, dans une danse d'amour et de mort ; comme " une rencontre avec la fille cent pour cent parfaite par un beau matin d'avril "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^