dimanche 16 janvier 2005

O MEU PIPI


O MEU PIPI

       ZIZI, JOURNAL INTIME

traduit du portugais par Marianne Alcuforado

   
Délirant, inattendu, audacieux, hilarant, un poil provocateur dans ses propos, le livre commence comme ça (et ça en dit long):

"Livre qui frôle les limites du mauvais goût, mais qui ne les franchit pas. Putain de merde, les gros mots, non."

Pour résumer, j'ai été littéralement emballée par ce livre que j'ai trouvé purement original, éclatant, et très osé. J'étais d'autant plus emballée que je ne connaissais de la littérature portugaise (et de noms encore...) que ces grands auteurs profonds, sérieux, bref, terriblement "littératureux", et vlà que j'en découvre un, par hasard lors d'un hasardeux passage en librairie, qui semble aux antipodes de ses confrères.
Bon, le contenu peut ne pas accrocher tout le monde et meme choquer, c'est cru, très cru, mais vraiment ça vaut le détour!
   
Présentation de l'éditeur
Attention, ceci est un livre dangereux. Son auteur - qui tient à garder l'anonymat - y opère un mélange des genres des plus sulfureux.
Ici on philosophe sur la minette, on théorise le " pet de chatte ", on revisite Descartes - je baise, donc je pense - bref, d'afoutrismes en Haïkon, ce journal d'un obsédé n'épargne rien ni personne ; tour de force remarquable lorsqu'on sait que son auteur trouve en tout matière à nous éclairer de sa science ziziesque, et qu'un avis d'imposition, une autoroute ou une police d'assurance se parent subitement, sous la plume de Zizi, d'un érotisme ravageur...
Mais que l'on ne s'y trompe pas : ce texte va bien au-delà de la simple pornographie et, sous une légèreté apparente, l'auteur multiplie les allusions littéraires et érudites. A travers le prisme de la sexualité, c'est à ses contemporains et à la société tout entière que l'auteur s'attaque. Le ton, est iconoclaste et massacre systématiquement les valeurs traditionnelles de la petite bourgeoisie.

Véritable ovni littéraire, O Meu pipi fait exploser les poncifs sur les rapports amoureux, et porte l'estocade au sexuellement correct. Ce livre férocement drôle, dont l'humour incisif s'incarne dans une langue à la fois truculente et novatrice, ouvre la voie d'un nouveau genre - le libertinage à l'heure d'Internet - qui ne pourra vous laisser indemne...

Phénomène éditorial au Portugal, O Meu pipi est constitué des meilleures pages du blog que l'auteur a tenu quotidiennement entre mai et septembre 2003.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...