mercredi 2 juillet 2008

PYONGYANG


PYONGYANG

Présentation de l’éditeur
"Après Shenzen, Guy Delisle a poursuivi son travail nomade d'animateur à Pyong yang, capitale de la Corée du Nord. Si ses sentiments vis-à-vis d'un pays totalement étranger se retrouvent d'un livre à l'autre, Pyong Yang présente en outre l'intérêt de donner des informations sur la vie quotidienne d'un des pays les plus secrets et les plus fermés du monde."

Mon dernier (gros snif) Guy Delisle dans la série Chroniques à l'étranger, après Shenzhen et Chroniques birmanes...

C'est donc à Pyongyang, en Corée du Nord, que nous séjournons cette fois-ci alors que Guy Delisle y supervise un studio d'animation, et si l'humour delislien est toujours au rendez-vous, on le sent ici plus excédé sur place, plus cynique dans le ton et plus engagé dans sa dénonciation d'un système oppressif au possible.

La réputation de la Corée du Nord pour sa fermeture au monde extérieur n'est pas démenti ici et on est même déconcerté par l'ampleur du phénomène. Propagande à tous les coins de rue, slogans jusque le long des rizières, aucun sens (vue, ouïe...) n'est épargné pour manipuler la population et embrigader les esprits, fragilisés par une politique de la terreur. Le chef dirigeant est représenté partout et on lui voue un véritable culte. Les étrangers eux-mêmes sont obligés de se plier à l'usage local et témoigner du respect face à toutes ces représentations du dirigeant mégalomane. Impossible pour eux de circuler véritablement librement sans guide ou interprète, leur perception de la Corée du Nord devant être filtrée par leurs accompagnateurs. Les relations avec les nord-coréens sont limitées et de nombreuses interdictions d'accès à des lieux divers s'appliquent autant à l'étranger qu'au nord-coréen.

Bref, c'est un pays assez hallucinant côté matraquage des esprits, qui n'est pas sans rappeler l'univers imaginé par George Orwell dans 1984, ce que se plaît d'ailleurs à sous-entendre Guy Delisle.

Enfin, tout ceci, sous la plume et les dessins (vive la BD!) d'un auteur qui nous régale de ses observations quotidiennes, ne nous empêche pas de passer un très bon moment de lecture. C'est qu'il a un humour pince-sans-rire et un sens de l'ironie vraiment très appréciable le Guy!

Vivement sa prochaine BD du même genre !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^