mardi 11 novembre 2008

PI, ENQUÊTE AU PAYS DES SOURDS


PI, ENQUÊTE AU PAYS DES SOURDS

Présentation de l'éditeur
"PI, en Langue des Signes, exprime la particularité.
Dans cette BD, c'est celle de la Culture Sourde que vous allez découvrir.
Comment vivre, sourd, dans une société faite pour les entendants ?
Comment adapter cette société ?
Comment s'enrichir en cultivant notre différence, en l'acceptant, en l'offrant autour de soi ?
Ce récit vous propose quelques pistes, quelques solutions, quelques exemples.

Par sa narration particulière, cette BD vous propose de vivre l'expérience de la surdité."

Un procédé vraiment ingénieux pour nous faire comprendre ce que perçoivent les sourds en nous faisant vivre cette enquête à travers les yeux d'Ambre, sourde profonde, ceci en mettant en place un système de bulles particulier:
- des bulles rectangulaires pour les dialogues en LSF (Langue des Signes Française)
- des bulles circulaires pour les dialogues oralisés, avec cette particularité que, si Ambre est absente ou ne voit pas les lèvres de la personne qui parle, ces bulles sont vides
- une reproduction partielle du texte telle qu'Ambre le perçoit quand elle est gênée dans sa lecture labiale (main devant la bouche, cigarette...)
- des bulles nuages qui reproduisent les phrases articulées avec les lèvres mais sans le son.

C'est une enquête sur deux niveaux:
- premier niveau, une enquête classique type Club des Cinq ou Alice Roy qui sert d'intrigue à chaque épisode
- et parallèlement, une "enquête" à travers la culture sourde où l'on visualise la façon dont les sourds perçoivent le monde des entendants et leurs astuces pour s'y adapter.

Ambre ne manquant pas de caractère et n'ayant pas les mains dans ses poches (haha!), les échanges avec son entourage sont plutôt punchy et animés. On ne s'ennuie pas une seconde!

C'est assez fascinant et impressionnant aussi la façon dont l'auteur reproduit la langue des signes en BD. C'est qu'il doit condenser sur une personne tous les signes qu'elle émet pour faire une phrase. Je ne sais pas d'ailleurs si c'est le cas, si chaque signe correspond bien à ce qui est dit, ni si tous les signes sont bien reproduits. N'y connaissant rien en LSF, impossible de savoir. Heureusement qu'on a la retranscription en texte de ce qu'on est censé comprendre! :)

Très instructif vraiment - chaque épisode met en lumière les difficultés particulières des sourds dans une société faite pour les entendants ainsi que la façon dont ils s'y adaptent, et lève le voile sur plein d'idées reçues.
J'ignorais qu'il y avait une différence entre LSF et français signé, les structures syntaxiques n'ont rien à voir, que jusqu'à il y a 30 ans environ, la LSF était interdite (!!!??!!), que les malentendants ne pratiquent pas tous forcément la LSF...
Il y a des passages assez amusants, notamment un où Arno confond les signes "désolé" et "faire l'amour".

J'ai toujours eu envie d'apprendre la LSF mais ça ne semble pas évident du tout!

Un signe que j'ai appris grâce à ce livre:


Ça veut dire I Love You. On lit dans cette main, I, L et Y. C'est la bibliothécaire qui m'a repérée avec ce livre qui me l'a appris et qui m'a initiée au fonds sourds, étant malentendante elle-même. Elle était visiblement ravie de pouvoir partager sa culture avec une personne entendante et moi je me suis sentie vraiment privilégiée de pouvoir profiter de ses connaissances. Cet échange m'a beaucoup touchée.

Pour ceux qui s'intéresseraient à la culture sourde, je recommande vivement Paroles de sourds. Je suis également en train de découvrir L'orchestre des doigts, un manga que cette bibliothécaire m'a mis entre les mains, histoire inspirée de celle d'un homme qui a enseigné dans un institut pour sourds et aveugles à Osaka au début du 20è siècle. Très bon, très prenant, très instructif!

BD éditée aux Editions Monica Companys.

Blog de l'auteur, Domas, avec une mention spéciale pour sa rubrique Langue des Signes Française.

4 commentaires:

  1. En fait oui, les signes dessinés constituent bien la phrase dans la bulle, ou au moins en partie. Au départ, les BD ont été publiées à un format plus grand, et les mains étaient numérotées pour que le lecteur puisse faire la phrase lui meme, dasn le bon ordre des mains!

    Merci pour cet avis très explicite sur ma BD, qui me fait bien plaisir,
    Amicalement
    Domas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces éclaircissements et votre passage ici! La langue des signes est vraiment une langue à part entière alors si l'on peut envisager de faire une BD uniquement sur ce mode de communication - comme une BD en langue étrangère pour entendants. L'effet est naturel et passe vraiment très bien!

      Ravie que mon avis vous ait fait plaisir - soulagée, même! :)
      Amicalement

      Supprimer
  2. Ca semble vraiment intéressant... je vais noter et proposer aux copines qui font le même boulot que moi... ça ne peut que les tenter aussi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement à mettre entre toutes les mains. J'espère que vous apprécierez autant que moi!

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^